Ces films sur le BDSM vont vite te faire oublier Fifty Shades

par

Pour te faire patienter avant la sortie tant attendue de Fifty Shades Freed, voici 10 films sur le BDSM, histoire de réchauffer tes soirées d'hiver. You're welcome !

Le BDSM a le vent en poupe ! Avec le succès de la saga érotique de l’écrivaine E.L James, nombreux-ses sont ceux-lles à s'intéresser à ces pratiques basées sur le jeu de la domination et de la soumission. Seulement, il n'y a pas que Christian Grey et Anastasia Steele qui excellent dans l'art du bondage et autres jeux érotiques. En effet, le sado-masochisme a toujours inspiré l'industrie du cinéma. Moins populaires que la trilogie des Fifty Shades mais bien plus osés, voici 10 films qui vont te faire r(o)ugir de plaisir. 

La Secrétaire

Après un séjour dans un hôpital psychiatrique, Lee Holloway, interprétée par Maggie Gyllenhaal, est embauchée en tant que secrétaire par un avocat aux méthodes pour le moins particulières. Gauche, maladroite, extrêmement timide, la jeune femme va bientôt réveiller une sensualité jusqu'à présent endormie. L'élément déclencheur ? Une fessée donnée par son patron. Assurément, l'une des comédies romantiques sur le BDSM les plus décalées ! 

9 semaines 1/2

9 semaines et demi. C'est le temps que dure l'étrange passion de John et Elizabeth. Une romance pendant laquelle tous les fantasmes les plus fous de John, joué par Mickey Rourke, sont possibles. Strip tease endiablé, soumission, voyeurisme, si la jolie blonde cède dans un premier temps aux caprices de plus en plus osés de son jeune et mystérieux amant, celle-ci finit par se poser quelques questions quant à l'avenir de sa relation... Un chef d'oeuvre qui n'a pas pris une ride !

La pianiste

Froide, rigide, autoritaire, voire cruelle, quand Erika Kohut ne donne pas des leçons de piano au Conservatoire de Vienne, celle-ci s'abandonne dans les sex-shops et les peep shows de la ville, où elle s'adonne à d'étranges plaisirs solitaires. Voyeurisme, auto-mutilation, masochisme, les fantasmes de cette vieille fille de 40 ans, toujours coincée chez sa mère névrosée et envahissante, vont tout à coup prendre sens, après sa rencontre avec le jeune pianiste Walter qui s'entête à la séduire. 

L'Amant double

Chloé a mal au ventre. Voilà le problème qui la conduit chez le psy. Après quelques séances, la relation avec son psychiatre devient trouble : les consultations deviennent alors impossibles et Chloé et Paul, doux, attentionné, patient, emménagent ensemble. Le bonheur règne au sein du couple mais un étrange épisode vient bouleverser son apparente tranquillité : après avoir croisé le sosie de Paul, Chloé fait la connaissance de son jumeau, psy également, mais plus brutal, plus sombre, plus pervers. Celle-ci ne tarde pas à tomber dans les filets de cet amant double avec qui elle entretient un jeu dangereux... 

La Vénus à la fourrure

Thomas, metteur en scène joué par l'incroyable Mathieu Amalric, souhaite faire adapter La Vénus à la Fourrure. Après une audition qui traine en longueur, au cours de laquelle aucune comédienne ne parvient à se démarquer, celui-ci désespère. Entre alors Vanda (Emmanuelle Seigner), blonde écervelée, vulgaire, manquant cruellement d'élégance. Si la jeune femme rebute dans un premier temps le metteur en scène, celle-ci se révèle sur scène et devient bientôt l'objet de désir, véritable obsession, de Thomas. 

Belle de jour

Séverine et Pierre forment un couple bourgeois tout ce qu'il y a de plus classique. Seulement, derrière le bonheur apparent de ce mariage, les fantasmes masochistes de la jolie blonde, que son gentil mari ne peut assouvir, viennent obscurcir ce beau tableau. Mise au courant de l'existence d'un bordel de luxe, tenu par Madame Anaïs, Séverine s'y rend et commence à y travailler secrètement, de 14h à 17h, d'où son surnom "Belle de jour". Les choses se compliquent pour la jeune épouse lorsque celle-ci rencontre le ténébreux Marcel...

Histoire d'O

Emmenée dans un château à Roissy par René, O, sa maîtresse devient esclave sexuelle d'hommes masqués, volonté de sa part. La jeune femme est ensuite donnée à Sir Stephen, homme dur et glacial. Humiliations, mutilations, soumission, O tombe rapidement folle amoureuse de son bourreau qui, lui aussi, montre des signes d'affection jusqu'ici insoupçonnés. Un classique à (re)découvrir impérativement ! 

Elle

Michèle Leblanc, femme que rien ne semble atteindre ni ébranler, gère d'une main de maître son entreprise de jeux vidéos. Elle entretient une brève liaison avec le mari de sa meilleure amie. Bref, quotidien jusqu'ici on ne peut plus banal. Seulement, un soir, elle est violée par un homme habillé en latex chez elle. Après avoir décidé de ne pas porter plainte, Michèle se livre à un étrange jeu de piste, où les rapports avec son agresseur vont basculer. 

The Duke of Burgundy

Cynthia, femme dure et sévère, vit seule dans sa maison reculée, au milieu de la forêt. Elle y étudie les papillons et embauche en femme de ménage la jeune Cynthia. Les deux femmes commencent à entretenir une relation plus intime, relation qui prend un tournant lorsque leurs rapports SM, toujours plus poussés, viennent se mêler à la partie. Seulement, lorsque Cynthia est avide de soumission, de punitions et d'humiliations, scènes qu'elle orchestre elle-même, sa partenaire, plus âgée, commence à accuser le coup et se met à rêver d'une vie de couple plus conventionnelle. 

Lunes de fiel

Petit bijou de Polanski dont la star n'est autre qu'Emmanuelle Seigner (décidément jamais aussi belle que devant la caméra du cinéaste), Lunes de fiel met en scène un couple bancal qui entretient une relation tumultueuse et maladroite. Mimi, jeune danseuse qui gagne sa vie dans un fast food et Oscar, écrivain plus âgé qui peine à percer. Si la passion, la fascination et l'intensité viennent porter au départ les deux amants, un jeu malsain de pouvoir et de domination finit par s'installer. Sublime ! 

Voilà qui devrait te faire patienter avant la sortie de Fifty Shades Freed prévue pour février prochain ! 

Source : Shoko - Crédit : Lions Gate Films