S'inscrire
tracking
La vie des séries

Ces mères célibataires de séries dont on devrait franchement s'inspirer

Publié par
Laura Boudoux
, le .
No thumbnail

Elles sont de plus en plus nombreuses dans nos séries et l'on s'en réjouit ! Retour sur dix mères célibataires qui nous inspirent. 

Elles ne sont pas toujours exemplaires, se trompent, ont des moments de folie et n'ont pas toujours réponse à tout ! Mais les mères célibataires de nos séries préférées nous inspirent et nous font surtout beaucoup rire. De Girls à Madame est Servie en passant par Stranger Things : les personnages forts se conjuguent au féminin ! 

Lorelai Gilmore, la bonne copine

Ensemble contre tous : Lorelai et sa fille Rory forment un duo complice et inébranlable dans la série mythique Gilmore Girls. Elle n'a pas de principe tout fait sur la maternité, mais donne toujours à sa fille des conseils avisés et est surtout très drôle. A force d'expériences et aussi d'erreurs, elle a élevé une jeune femme brillante et épanouie, qui la prend en exemple. Bref : elle est la partenaire que l'on rêve toutes d'avoir !

Ce que l'on retient : Son attitude positive en toute circonstance. 

Miranda Hobbes, la wonder woman des temps modernes

Elle n'a besoin de personne ! Carriériste, mais toujours présente pour son fils, Miranda Hobbes est sur tous les fronts dans Sex & The City. Pendant plusieurs années, elle élève ainsi seule Brady tout en s'investissant à 100% dans son cabinet d'avocats... Sans jamais s'excuser de sa réussite ! 

Ce que l'on retient : Sa détermination et sa motivation à toute épreuve. 

Meredith Grey, le roc 

Déjà maman de Zola et Bailey, Meredith apprend qu'elle est enceinte quelques jours après le décès de son époux Derek, personnage phare de Grey's Anatomy. A ce même moment, elle est aussi promue chef du département de chirurgie générale et doit donc apprendre à gérer seule sa vie familiale et professionnelle. Une épreuve qu'elle relève haut la main, malgré les hauts et les bas qu'elle traverse. 

Ce que l'on retient : Sa capacité à être présente pour ses enfants sans renoncer à sa carrière. 

Hilda Suarez, l'insouciante 

Elle n'avait que 17 ans lorsqu'elle a appris qu'elle était enceinte. Légèrement instable et parfois même un brin inconsciente, Hilda Suarez se laisse volontiers épauler par son père et sa sœur Betty. Solidaire et attentionnée, elle est attachante et finit toujours par s'en sortir avec une grande élégance ! 

Ce que l'on retient : Sa frivolité et son insouciance qui redonnent de la légèreté aux situations les plus compliquées. 

Joyce Byers, la marginale 

Tout le monde la croit folle, mais elle sait ! Dans Stranger Things, série phénomène de Netflix, le fils de Joyce Byers se fait mystérieusement enlever. Guidée par son instinct maternel, elle interprète alors des signes, persuadée qu'ils lui sont envoyés par Will. Quand tout son entourage perd espoir et lui conseille de tourner la page, Joyce redouble de volonté pour retrouver son fils. 

Ce que l'on retient : Sa capacité à s'écouter et à faire confiance en son instinct. 

Angela Bower, la bourgeoise délurée

Elle n'a rien d'une ménagère, elle est gaffeuse et très maladroite, mais elle excelle dans son job et dans son rôle de mère ! Dans Madame est Servie, série phare des années 80, Angela Bower représente l'une des premières figures modernes de la mère célibataire, indépendante et accomplie. On adore sa coquetterie, son intelligence, mais aussi ses étourderies ! 

Ce que l'on retient : Sa confiance en elle et en ses capacités. 

Sam Fox, l'actrice dépassée 

Elle jure, fait des doigts d'honneur, fume des joints et boit (beaucoup) ! Loin d'être un modèle de bonne conduite, Sam parvient tout de même à élever seule ses trois filles dans Better Things. Hilarante et parfois dépassée par la vitesse à laquelle grandissent ses enfants, elle choisit toujours l’honnêteté, quitte à choquer. On en redemande ! 

Ce que l'on retient : Sa sincérité et la maturité avec laquelle elle parle à ses filles. 

Jane Chapman, la mystérieuse 

On ne connait presque rien de son passé, mais on devient vite les spectateurs attendris de sa complicité avec son fils. Dans Big Little Lies, Jane Chapman élève seule Ziggy et semble fuir quelqu'un pour le préserver d'un danger. Protectrice, mais jamais oppressante ou injuste, elle est prête à tout pour défendre son fils, envers et contre tous. 

Ce que l'on retient : Sa combativité et la confiance sans faille qu'elle accorde à son fils. 

Hannah, l'égocentrique repentie 

Dans Girls, Hannah est une jeune femme névrosée, égoïste, auto-centrée... Mais pourtant si attachante. Alors, quand elle devient mère pour la première fois et que son égocentrisme se transforme en empathie, on ne l'aime que davantage. Elle accepte enfin ses imperfections et se décide à se construire autrement, à deux. 

Ce que l'on retient : Sa manière d'accepter qu'elle ne sera jamais une mère parfaite et que ses défauts feront parfois sa force. 

Cookie Lyon, l'indomptable 

Elle est sans pitié, même avec ses enfants ! Dans Empire, Cookie est une figure forte, symbole de la femme moderne que rien ni personne n'arrête. Ambitieuse, pleine de principes et exigeante, elle ne veut que le meilleur pour ses enfants. Gare à eux s'ils tentent de faire les choses dans son dos... 

Ce que l'on retient : Sa volonté inflexible de tirer ses enfants vers le haut. 

Tour à tour attendrissantes ou drôles, mères idéales ou désabusées, les single moms restent des figures inspirantes, qui nous font relativiser et qui nous décomplexent. On ne s'en lasse pas !

À lire aussi
Ces héroïnes de séries dont on ferait bien de prendre de la graine
À lire aussi
Ces déclarations d'amitié à piquer aux séries TV et à ressortir à ta BFF
À lire aussi
Pourquoi il faut mater The Gifted, la série X-Men aux héroïnes badass 
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ces mères célibataires de séries dont on devrait franchement s'inspirer
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible