Ces objets sont les plus volés dans les hôtels par les Français en vacances 

par

Un Français sur cinq aurait déjà volé dans un hôtel. 

On ne va pas se mentir : la tentation est grande et nous sommes nombreux.ses à y avoir déjà cédé. C'est du moins ce que révèle un récent sondage réalisé par l'équipe du site de comparaison de vols Jetcost auprès de 2500 voyageurs Français, parmi lesquels 1 sur 5 a avoué avoir déjà volé des objets dans les hôtels. Parmi les plus fréquemment volés, les peignoirs et les chaussons ont particulièrement la cote (28%). Les bouilloires (16%) et les serviettes de bain (15%) figurent également parmi les objets les plus convoités par les Français, suivis de près par les peintures (11%) et les sèche-cheveux (10%).

Hôtel ,téléphone,lit
Un Français sur cinq a avoué avoir déjà volé dans un hôtel

Et ce n'est pas fini ! D'après le sondage, les draps (7%), les télécommandes TV (5%) et les rideaux (3%) sont aussi couramment dérobés. S'ils se servent donc allègrement dans les chambres d'hôtels, les voyageurs Français vont même parfois plus loin et chipent ce qu'ils peuvent trouver en dehors leur hôtel. Les victimes ? Les salières et les poivriers des restaus qui rencontrent un franc succès (15%), les objets des magasins souvenirs (9%) ou encore les verres à cocktails des bars environnants (8%). Près de la moitié des interrogés expliquent leurs vols par le fait qu'ils aiment particulièrement l'objet en question et souhaitent le ramener chez eux plus tard, même si certains avouent céder à la tentation car « l'objet manqué ne serait pas remarqué ». Sympa l'excuse !

via GIPHY

Une chose est sûre, si nous sommes trèèèèès nombreux.ses à y avoir recours et à totalement banaliser la pratique, le vol dans les hôtels reste en réalité interdit, comme le rappelle un représentant pour Jetcost qui a commenté les résultats du sondage réalisé par son équipe : « Le fait de rester dans un hôtel ne donne pas le droit de voler quoique ce soit. Un client paye pour sa chambre et pour l'accès à certains services, mais ce coût ne comprend en aucun cas la décoration de l'hôtel, les meubles ou n'importe quel autre objet pour la décoration de sa propre maison. Si un objet vous plait tant que ça, pourquoi ne pas demander directement à l'hôtel sa provenance ou prendre une photo pour rechercher l'objet en question en ligne une fois rentré chez soi ? ». On vous laisse méditer sur cette question.

Source : Shoko - Crédit : Unsplash @Spencer Davis, Unsplash @The Creative Exchange