Ces petits gestes écolo à adopter pour être une fille green jusqu'au bout des ongles 

par

Il ne faut pas sous-estimer l'impact des petits gestes. 

De plus en plus de gens ont pris conscience que l'écologie était à la fois un enjeu mondial mais aussi personnel. Que ce soit une bonne résolution, ou une simple prise de conscience, il est important d'essayer de modifier ses actes et ses habitudes afin de mener une vie un petit peu plus respectueuse de la planète. Les personnes qui se cachent derrière des arguments du type "mais ce n'est pas parce que moi je fais un truc que ça va changer les choses" se trompent complètement. C'est effectivement le cumul des actions individuelles, qui va permettre d'avoir un impact global. En plus, généralement ce qui est bon pour l'écologie est également meilleur pour votre santé, hasard ? Je ne pense pas. 

Réduire sa consommation de viande 

Dans nos sociétés modernes, nous consommons de la viande de manière démesurée (89kg/personne en France). La production de cette dernière a pourtant des conséquences néfastes sur l'environnement (production de méthane, gaspillage d'eau, pollution des eaux ...), mais pose aussi un problème au niveau éthique. De nombreux animaux passent leur existence enfermés dans des conditions invivables. De plus en plus d'études, montrent qu'il est tout a fait possible de conserver un bon équilibre alimentaire, en réduisant (voir en supprimant), la quantité de viande dans nos assiettes. Si le nombre de végétariens en France n'a pas subi une grande évolution, on note une augmentation croissante des fléxitariens (qui a vraiment réduit sa consommation d'animaux et qui aspire à devenir végétarien). Récemment, un nouveau mouvement a vu le jour "Lundi Vert". Le but: ne pas manger d'animaux le lundi. Déjà 500 célébrités ont pris part à ce défi. Pour en savoir, plus rendez-vous sur Lundi-vert.fr

Trier convenablement ses déchets 

Le tri des déchets est le b.a-b.a de toute éco-citoyenne qui se respecte. Petit rappel: les verres dans la poubelle blanche, dans la jaune on met exclusivement les déchets estampillés du logo recyclé et dans la verte le reste. Pour les plus motivées, l'option compost est à envisager. 

Limiter au maximum les emballages 

Le meilleur des tris est celui que l'on fait en refusant d'acheter des produits trop emballés. On part faire ses courses avec son tod bag et on prend soin de ne pas acheter des fruits et légumes qui sont couverts de plastiques. Le mieux est d'aller dans un magasin qui vend ses produits en vrac. Dans son frigo on arrête le film plastique et on met tout dans des tupperwares. Dans ses cocktails on dit bye aux pailles (que l'on retrouve par milliers dans les océans ou échouées sur les plages). Le plastique, ce n'est pas automatique. 

Suer pour la planète

Faire du sport est essentiel pour son bien-être, mais selon l'activité que l'on décide de pratiquer, cela peut aussi servir à l'écologie. Se déplacer à vélo plutôt qu'en auto, permet par exemple de muscler ses gambettes et de préserver la planète. Rappelons qu'en France, le trafic routier est le premier responsable de la pollution des agglomérations. Autre pratique écologique, le plogging. Cela consiste à enfiler ses baskets et se munir d'un sac poubelle. Lors de sa course on s'arrête pour ramasser tous les déchets qui croisent notre chemin. En plus de nettoyer, on se forge un fessier d'acier. 

On choisit consciencieusement ses produits 

Le but est d'acheter des produits bio ou du moins locaux et surtout de saison. Cela permet de se nourrir avec des fruits et des légumes qui ne sont pas remplis de pesticides et dont l'emprunte carbone est limitée. Vous allez redécouvrir le goût des bonnes choses, faire du bien à votre organisme et soutenir un marché plus respectueux de la planète. Quoi de plus chouette ? 

Acheter moins et mieux 

Notre société de consommation nous pousse constamment à acheter. La mode est l'industrie la plus polluante au monde. C'est la raison pour laquelle, il faut se mettre à shopper différemment. On n'hésite pas à dénicher des affaires de seconde main et on tente une petite virée sur des sites de troc pour échanger des vêtements que l'on ne veut plus. Comme disait Coco Chanel, "la mode c'est ce qui se démode" donc vous avez de grandes chances d'être à la pointe de la tendance si vous trainez dans des friperies. Tout cela permet d'économiser et de temps en temps craquer pour une vraie belle pièce

Diminuer sa consommation d'énergie 

Tout le monde a déjà entendu sa mère crier "c'est pas Versailles ici" dès lors que l'on avait oublié d'éteindre la lumière en sortant d'une pièce. Nos mères, ces sages femmes, ont raison. Il est impératif d'éteindre les lumières mais, aussi de couper l'eau lorsque l'on se savonne et de ne pas trop abuser du chauffage (c'est normal d'être en pull chez soi). 

En attendant de vivre en autosuffisance dans sa grande maison, avec son potager et son chien, on commence déjà à faire des petits efforts au quotidien. Ce n'est pas grand chose pour nous et cela peut faire la différence pour la planète. 

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash Courtney Clayton