Ces premières fois dans notre vie de femme qu'on n'a jamais oubliées

par

Être une femme, c'est être passée par des premières fois plus ou moins douloureuses. Petit retour sur ces expérimentations qu'on n'oubliera pas de sitôt et dont on aime parler avec nostalgie...

On ne va pas se le cacher, être une femme n'est pas tous les jours facile ! Nous avons eu quelques caps à franchir et on ne peut pas dire que ça a toujours été une partie de plaisir... Notre corps n'est pas forcément tendre avec nous et l'adolescence a été un moment particulièrement relou. Il a fallu rapidement faire connaissance avec un tampon, la "doctoresse de maman" ou encore l'horrible - et à la fois sublime - gente masculine. Pour célébrer nos victoires sur ces petites piques de la vie, voici un petit retour sur ces premières fois qu'on n'oubliera sans doute jamais. Ces premières expériences qu'on n'a pas vraiment aimées sur le moment, mais dont on est fières d'être revenues entières...

La première galoche

Avec Clément de la 5ème A ou encore Christophe des vacances à La Baule, le premier baiser avec la langue est toujours une épreuve. Comment on fait ? Est-ce que c'est moi ou lui qui doit mettre la langue en premier ? Je mets où mes dents là... De nos essais avec notre main (ou la BFF) jusqu'à l'instant fatidique où on se rend compte que c'est juste mouillé et - un peu - raté, le baiser étape 2 reste une première fois importante. Pour Jean-Charles, ça a aussi été une première fois et généralement il faut attendre quelques temps avant que ça devienne une VRAIE partie de plaisir (oui, même quelques années ne mentez pas).

Les premières règles

Ah si seulement on avait pu l'éviter cette première fois là ! Ce moment où ton corps fait un truc chelou... Au début tu penses que tu t'es fait mal (oui, oui, à cet endroit là) et en fait non, c'est juste la Nature qui vient un peu prendre ses droits sur toi. Te voici donc avec du sang dans ta culotte Petit Bateau et le premier sermon très gênant de ta mère. Arrive alors le moment fatidique où tu t'essaies à la mise en place d'un tampon dans ton vagin... Si on avait eu ce type de vidéos explicatives à l'époque, peut-être qu'on n'aurait pas autant galéré (et rougi nos doigts). Sur le moment on a dramatisé 10 minutes, puis on a survécu... maintenant on fait ça en 30 secondes !

Le premier rendez-vous chez le gynéco

T'as essayé de recueillir un maximum d'informations auprès de tes copines qui y sont déjà allées... Et pourtant, tu peux pas t'empêcher de rougir en y allant et en patientant dans la salle d'attente. Tu es mise direct à l'aise par le (la) docteur, qui te pose mille questions intimes et dérangeantes avant de te dire d'enlever - tout - ton bas. Et là, il te met direct les pieds dans les étriers alors que tu rêves juste de partir vite, loin, là, tout de suite. Viens alors ce moment parfait de la répétition du fameux : "Détendez-vous, mais détendez-vous".... JE SUIS DÉTENDUE !

Le premier date

C'est souvent la première fois dont on se rappelle avec le plus de nostalgie, avec un sourire niais et honteux aux lèvres. Le square, le centre commercial, le cinéma, le macdo, voici les lieux les plus courus pour le premier date amoureux... Tu as mis des plombes à choisir ta tenue (généralement celle qui met ta mini poitrine en avant) et tu te demandes de quoi tu vas pouvoir parler avec Michaël pendant 3 heures. Rapidement, tu vas découvrir qu'il ne faut pas laisser un homme gérer l'organisation d'un date... D'ailleurs pour le tester lui, on t'a préparé les 5 questions à poser lors d'un premier rendez-vous. Histoire d'être sûre de ne pas perdre ton temps :D

La première épilation

Ta rencontre avec la cire fut certainement la plus douloureuse physiquement. Chez toi ou chez l'esthéticienne, ton envie de devenir douce et belle t'a donné le courage pour passer l'épreuve de la bande qui colle... Soit tu as passé plusieurs minutes pour te préparer psychologiquement avec ta bande attachée à ta peau, soit tu as béni l'esthéticienne pour ne pas te laisser le temps de réfléchir. Dans les deux cas, t'as ouvert ta bouche en O et t'as failli verser ta larme. 

La fameuse première fois

On l'a imaginé des milliers de fois avant qu'elle n'arrive. On était partagées entre le stress, l'envie, la peur, le désir, BREF plein de ressentis hyper contradictoires - aka ta vie de meuf. On ne va pas se mentir, la première relation sexuelle : elle est souvent décevante. Les gestes maladroits, les bruits, le passage (du vide) du préservatif et surtout, surtout... cette p*tain de douleur ! Une phrase dans ta tête arrive à ce moment là : "Qui a dit que le sexe c'était bon, QUI ?" Bref, Jojo la frite y est allé doucement, mais cela n'empêche que tu as juste pas du tout envie de recommencer. Bien sûr, et heureusement, cet aspect là n'est que temporaire.

Source : meltygroup - Crédit : Public domain, weddingsparrow.co.uk Pinterest, CBS