5 preuves que tu as un bon gros crush sur lui et qu'en plus, t'es en plein déni

par

Avoir un crush conscient, c'est déjà bien compliqué. Mais avoir un crush et en plus, être en plein déni, c'est encore pire que d'envisager une croisière sur le Titanic. 

Des crush, on en a quelques uns dans une vie. parfois, ils s'évanouissent et malheureusement, parfois, ils ne sont pas partagés. Il arrive qu'ils débouchent sur quelque chose de sérieux mais avant d'en arriver là, encore faut-il prendre conscience de son attirance. Et c'est là que ça devient drôle. 

#1. "IL M'ENEEEEERVE" 

There's nothing I hate more than what I can't have,  You're so gorgeous it makes me so mad", chante Taylor Swift dans Gorgeous. On pourrait d'ailleurs s'étendre sur la réussite qu'est Reputation MAIS, ce n'est pas le débat. Ce qu'il faut retenir là, c'est la frustration. Parce que oui, quand on a un crush inconscient, on est bien souvent énervées. Enervées ET frustrées - pour ne rien arranger. Résultat, le moindre petit truc vous gonfle : c'est comme si l'entendre respirer vous énervait haut plus au point. Et vous savez ce qu'on dit, "de l'amour à la haine", hein...

#2. IGNORANCE

Et vous, votre plus grande peur, c'est que quelqu'un remarque que, peut-être, vous avez éventuellement un léger (vraiment très léger) crush sur lui. Résultat, vous décidez que moins vous lui parlerez, mieux ce sera. Du coup, l'ignorance devient votre meilleure arme. Et ça aussi c'est frustrant, d'ailleurs. Parce qu'il y cette voix dans votre tête (vous savez, cette voix insupportable qui vous répète que dire "bonjour" serait peut-être une bonne idée). Bref, vous l'ignorez royalement mais le pire dans l'histoire, c'est que votre ignorance vous trahit. "You should take it as a compliment that I'm talking to everyone here but you", chante (encore et toujours Taylor). Traduction, ce qui était votre arme de défense devient celle qui vous achève. SUPER

#3. FASHION SHOW

Ce qu'il y a de bien quand on a un crush (inconscient ou pas), c'est qu'on a une raison valable d'aller faire du shopping. Parce que clairement, tous les matins, c'est la guerre dans votre penderie. Bon, ça l'est déjà en tant normal mais alors là, vous avez déclaré la troisième guerre mondiale à vos fringues. Clairement, tous les jours est un défilé et votre lieu de travail (ou le coffeshop, ou n'importe quel lieu où vous êtes sure de croiser votre cible) devient votre podium. Et quand on vous fait une remarque, vous haussez les épaules : "Je mets ce que veux, non ? Pourquoi est-ce qu'il y aurait obligatoirement un mec derrière ? Hein ?". 

#4. MODE SHERLOCK ACTIVE

Mine de rien, sa vie vous intéresse. Bon, vous vous foutez royalement de ses passions (comme FIFA ou on ne sait quoi) mais par contre, ça vous intéresse de savoir s'il est en couple. Et avec qui. Et depuis quand. Non pas que vous soyez intéressée. Non, non, c'est juste comme ça, pour savoir. Parce que c'est toujours bien de connaître les gens qui vous entourent. Bien sûr. 

#5. LE DENI 

Le pire dans l'histoire, ce sont les amis. Ah ils vous aiment, hein. Et ils disent ça pour votre bien. Mais à chaque fois que quelqu'un pointe votre possible attirance, vous niez en bloc (et vous niez tellement bien que vous pourriez presque postuler aux services secrets. Personne ne ment aussi bien que vous dans ces cas là). Nope, vous vous en foutez royalement de ce mec. D'ailleurs, depuis quand est-ce vous, vous tombez pour des mecs ? Nah, ce serait plutôt l'inverse. Enfin ça, c'est ce que vous dîtes. Sauf que vous ne savez pas qui vous essayez de convaincre : eux, ou vous

On n'ira pas par quatre chemins : en lisant ces lignes, vous avez forcément pensé à quelqu'un. Et ça, ça veut tout dire...!

Pour en savoir plus sur les méthodes contraceptives, rendez-vous sur le site www.moncorpsmacontraception.fr

Source : Shoko.fr, Tumblr