Ces raisons pourraient expliquer que tes efforts au sport ne paient pas

par

C'est rageant, pas vrai ?

Tu t'es mise/remise au sport pleine de bonne volonté, t'as peut-être même acheté un nouvel équipement ou un abonnement spécialement pour te motiver dans ta bonne résolution mais voilà : tu as l'impression que tous les efforts que tu fais ne sont pas récompensés et tu commences à baisser les bras. Mais as-tu au moins cherché à comprendre ce qui clochait et t'empêcher d'observer des résultats ? Si tu te reconnais dans ces quelques lignes, on te donne quelques pistes de réflexion pour expliquer que tes efforts ne paient pas.

Tu n'as pas d'objectif

Si tu n'as pas en premier lieu défini un objectif à atteindre, c'est compliqué de savoir si les choses avancent dans le bon sens ou pas : il n'y a pas de baromètre auquel te fier ! Dès à présent, fixe-toi un objectif concret mais surtout réalisable - ce n'est pas non plus la peine de mettre la barre si haute qu'elle est impossible à atteindre. Souhaites-tu te raffermir ? Prendre du muscle ? Réussir à courir 10km ? Améliorer ton endurance ? Simplement prendre du plaisir, te défouler ? Sache pourquoi tu fais ce que tu fais, et tu pourras ensuite constater l'évolution.

Tu ne t'entraînes pas assez

Lorsqu'on a un objectif, il faut se donner les moyens de l'atteindre. Pratiquer une activité physique une fois de temps en temps, sans véritable routine n'aide déjà pas à se motiver ou s'embarquer dans un cercle vertueux, mais ça n'aide pas non plus à atteindre ses objectifs ! Au début, on peut établir un calendrier de séances avec une fréquence régulière ; ensuite, une fois l'habitude installée, ça se fait naturellement. Dans tous les cas, lorsqu'on souhaite observer de vrais résultats physiques, c'est plusieurs fois par semaine qu'il faut s'entraîner !

Tu t'entraînes trop

Déterminée à atteindre tes objectifs, tu te retrouves peut-être tous les jours à la salle de sport, ou à chausser tes baskets de running. Mauvaise idée ! Il a été démontré scientifiquement que l'excès d'exercice physique représentait un traumatisme pour le corps ainsi qu'une source de blessures : les muscles sont sur-sollicités et ne bénéficient pas de période de récupération (indispensable !) et c'est tout l'organisme qui en pâtit, avec une influence sur le sommeil, sur l'humeur, l'appétit avec, au mieux un effet plateau, au pire un impact négatif sur le métabolisme. Bon, pas de raison de s'alarmer non plus : "trop s'entraîner" varie d'une personne à l'autre, de l'intensité de l'effort et de la durée - il faut simplement savoir écouter son corps, et tout ira bien.

Tu n'adoptes pas le bon régime alimentaire

L'alimentation va de paire avec l'activité physique si tu veux des résultats et c'est un sujet sur lequel on pourrait s'étendre longuement. En fonction de tes objectifs (maigrir, prendre de la masse, que sais-je) il faudra en premier lieux adapter ton apport calorique. Ensuite, c'est toute ton alimentation qu'il faudra adapter : le gros plat de pâtes à la crème que tu manges après ta séance de sport, cette bouteille de Coca que tu t'enfiles dans la journée ou le pain au chocolat suintant que tu manges avant de t’entraîner. Sorry not sorry ! Tu ne peux pas continuer à manger tout et n'importe quoi sous prétexte que tu pratiques une activité puisque les aliments que tu consommes peuvent annuler les bénéfices de ton entrainement, mais aussi freiner ta progression sur le long terme. Il va donc falloir revoir tout ça : aliments frais, non transformés & diversité pour atteindre tes obj' ;)

Tu ne te donnes pas à fond

Ça arrive à tout le monde, un coup de mou, un manque de motivation - tu suis le cours de cuisses-abdo-fessiers depuis le fond de la salle, profitant que le prof ait le dos tourné pour faire une petite pause. Mais pour que tes efforts paient, il faut faire les choses à 100%, voire 200%, jouer le jeu si tu as décidé de chausser tes baskets et pas traîner ton corps comme un boulet. Sinon, ta séance sera inutile et tu auras perdu ton temps - et on parie que tu n'en as pas forcément beaucoup, du temps.

Tu ne te concentres pas

Se donner à fond, c'est une chose, mais optimiser ses mouvements, c'en est une autre. Serre les fesses lorsque tu fais des squats, contrôle ta descente lorsque tu fais des pompes, contracte sa sangle abdominale au lieu de prendre de l'élan lorsque tu fais des abdos. Ce n'est pas facile de se concentrer sur ses mouvements, et ses appuis, mais c'est primordial pour solliciter ses muscles sinon, ce sont tes articulations et tes ligaments qui prennent et tu n'es pas prête d'observer des résultats sur tes cuisses ou ton ventre.

Tu fais toujours la même chose

Au début, ça marche peut-être mais à la longue, des entraînements répétitifs ne sont ni bons pour la motiv', ni pour les objectifs. Les muscles sont des organes complexes, multidimensionnels : ils ont besoin d'être sollicités sous tous les angles pour être exploités à leur maximum. Faire des battements de jambe ou des pompes n'en stimule qu'une partie et restreint donc l'amplitude de travail et si l'entrainement est trop intense, les risques de blessure ne sont pas loin. Il faut toujours garder à l'esprit que le corps est un ensemble et non des muscles indépendants : le cross-training est primordial pour construire une base solide et atteindre plus facilement ses objectifs.

Toutes ces petites choses devraient t'aider dans ta progression et la réalisation de tes objectifs sportifs alors à toi de jouer !

Source : Shoko - Crédit : Sam Edwards,Getty Images