Ces scènes étaient tellement dark dans les livres qu'ils ont préféré les oublier à l'écran

par

Et on est bien contentes, parce que certaines ont l'air plutôt traumatisantes !

Combien de fois a-t-on pesté devant un film parce que le réalisateur avait changé certaines parties de l'histoire ou avait oublié certaines scènes du livre qu'on juge nous, plutôt importantes ? Beaucoup trop de fois. Il n'est pas toujours facile d'adapter un livre au cinéma, et il y aura toujours des fans invétérés du roman pour crier au scandale. Mais on doit avouer que pour certaines scènes, ça n'était pas plus mal qu'elles ne soient pas retranscrites à l'écran. Trop sombres ou trop dérangeantes, elles auraient sûrement fait polémique dans les salles obscures. Et en voici quelques très bons exemples. 

Les trois dinosaures et le bébé dans Jurassic Park

Personne n’aime vraiment les scènes où des bébés se font bouffer, n’est-ce pas ? Steven Spielberg, en tout cas, a estimé qu’il valait mieux nous éviter ça dans Jurassic Park et on ne peut que le remercier. Car à l’origine, dans le livre de Michael Chrichton, il y a une scène où trois petits dinosaures tuent un bébé dans un hôpital local d’Isla Nubar. C’est une infirmière qui les découvre, le museau plein de sang, un morceau de chair du bébé pendouillant de leurs dents. Bon appétit !

La scène de mutilation dans Cendrillon

Heureusement que les Disney n’ont pas suivi à la lettre les contes dont ils s'inspirent, parce que notre enfance n’aurait pas été la même. Dans celui de Cendrillon, par exemple, on a carrément le droit à de la torture. Quand le prince est à la recherche de la femme dont le pied épouse parfaitement la pantoufle de verre (parce qu'il n’est pas capable de la reconnaître après avoir dansé avec elle des heures), la belle-mère de Cendrillon en vient à couper les orteils et les talons de ses filles pour que leurs grands pieds puissent passer.

La mort de Peter Pettigrew dans Harry Potter et les Reliques de la Mort

Il y en a eu des morts horribles dans Harry Potter, mais ils ont préféré nous épargner celle de Peter Pettigrew à l’écran. Peut-être parce qu’elle était aussi naze que lui. Dans le livre, le sorcier qui a trahit les parents de Harry Potter se tue en effet d’une façon très stupide, en voulant étrangler le sorcier à la cicatrice en forme d’éclair, mais au final ça se retourne contre lui et il se brise lui-même le cou. On en rit rien que d’y penser !

Cannibalisme et torture à mort dans Blanche Neige

Des tas de choses horribles sont arrivées aux princesses Disney, quand on y pense, mais ce n’est rien comparé à ce qu’il se passe dans le conte de Blanche Neige et les Sept Nains. Par exemple, dans ce dernier, la Méchante Reine révèle qu’elle voulait le cœur de Blanche Neige pour qu’elle puisse le manger. Ragoûtant. Mais comme si ça ne suffisait pas, il y a également une scène de torture, où la Méchante Reine se retrouve forcée de porter des chaussures brûlantes et de danser avec jusqu’à sa mort. Bref, pas vraiment le genre de scène que des enfants veulent regarder.

Plusieurs scènes violentes dans Hunger Games

Merci. C’est tout ce qu’on a envie de dire à Gary Ross, le réalisateur de la saga Hunger Games, pour nous avoir épargner certaines scènes plutôt violentes qui font partie des livres ! Au choix : Katniss qui voit un mec se faire harponner le corps (aïe), ou encore Peeta qui se fait bouffer la jambe par un loup-garou mutant. Et ce n’est qu’un petit échantillon. Si avec nous, ça peut encore passer, il n’est pas certain que ça plaise aux enfants de 10-12 ans !

La fin tragique d'Ariel dans La Petite Sirène

À la fin de La Petite Sirène, tout est bien qui finit bien. Ariel et le Prince Eric se marient et vivent heureux pour toujours, pendant que le cadavre d’Ursula pourrit dans les profondeurs de l’océan. Mais dans le conte de Hans Christian Andersen, c’est une toute autre histoire. En réalité, le prince Eric épouse une autre femme qu’il pense être Ariel. Et comme La Petite Sirène n’a pas pu mener à bien le marché qu’elle avait passé avec Ursula, elle meurt et se dissout dans la mousse de mer. On a vu plus joyeux comme fin !

La scène de sexe dans Ça 

Beaucoup de scènes écrites par Stephen King ont été oubliées pour le film d’horreur Ça, sorti cette année, car elles étaient trop violentes ou trop dérangeantes. Et une en particulier : celle de la scène de sexe. Dans celle-ci, les jeunes héros sont perdus dans les égouts de Derry et Beverly, la seule fille du groupe, pense que s’ils font l’amour tous ensemble, leurs esprits seront plus affûtés (parce qu’en général, c’est ce que ça fait). Et donc, ils partent dans une espèce de partouze, alors qu’ils ont à peine 12/13 ans. Oui, clairement, c’est le genre de scène dont on se passe volontiers !

Finalement, on s'en sort plutôt bien, n'est-ce pas ? 

Source : Shoko.fr, Screenrant.com - Crédit : Metropolitan FilmExport, Metropolitan Export