S'inscrire
tracking
La vie des séries

Ces séries qui nous inspirent pour être stylées au bureau

Publié par
Julie PANDO
, le .
No thumbnail

Si tu ne sais plus comment d'habiller pour aller bosser, tu es au bon endroit. Inspires-toi de ces 5 séries pour être stylée au bureau.

Si tu travailles dans un bureau, alors tu sais que c’est parfois difficile de s’habiller avec style tout en respectant un certain code vestimentaire. Avec de telles contraintes, on manque vite d'inspiration. Heureusement, nos séries préférées sont là pour nous aider, qu'elles se situent dans un cabinet de gynécologues ou d'avocats, dans un magazine de mode ou une maison d'édition. De Younger à Suits, panorama de 5 séries qui nous inspirent pour être stylées au bureau.

Younger

Bienvenue dans le monde de l’édition littéraire. Le cliché du nerd à grosses lunettes sans aucun sens du style passe complètement à la trappe dans Younger. La preuve que l’on peut travailler dans un bureau sans être restreinte par des codes stricts. Liza et Kelsey sont de bons modèles en la matière. Elles s’essayent à tous les styles en toute liberté, disant rarement non aux couleurs et aux imprimés. Evidemment, il y a quelques pièges à éviter. La mini-jupe passe si l’ensemble de la tenue est équilibrée, avec un bomber, un pull oversize ou une maxi veste sans manches. Le jean est autorisé, de préférence porté avec un beau chemisier. Les tenues plus pointues sont aussi les bienvenues, tout comme les bijoux.

Crédit : TV Land
Crédit : TV Land
Crédit : TV Land
Crédit : TV Land
Crédit : TV Land

Suits

La fantaisie n’a pas vraiment de place dans l'uniforme quotidien des avocates. Heureusement, les femmes fortes et stylées de Suits sont là pour montrer comment avoir de l’allure sans être boring. Il suffit de suivre quelques règles très simples : ne jamais montrer ses genoux, opter pour des coupes qui épousent la silhouette, miser sur une palette de couleurs neutres, favoriser de belles matières nobles (laine, satin, ...) et ne porter que des vêtements parfaitement coupés. Pas de pitié pour les fils et autres déchirures. Une fois ces règles de base bien en tête, il n’y a plus qu’à personnaliser sa tenue. Dans Suits, chaque personnage à sa signature look, sans jamais oublier les accessoires essentiels : des escarpins impeccables et un cabas en cuir.

Crédit : USA

Rachel raffole des jupes crayons, qu’elle associe à une chemise simple légèrement ouverte pour dévoiler ses clavicules. Evidemment, il y a des variantes selon les saisons. En hiver, elle préfère un beau pull, alors qu’en été, elle mise sur un top sans manches. On note aussi que Rachel est une adepte des tenues bicolores, optant le plus souvent pour des teintes claires (beige, rose, gris, blanc).

Quand elle ne porte pas de tailleurs signés Oscar de la Renta, Jessica parie sur une belle robe. La patronne du cabinet préfère une pièce monochrome (en général noire, grise ou beige) et une longueur mi-mollet. Elle peaufine son look à l’aide de détails plus ou moins discrets comme une fente ou une broche. Son salaire lui permet d’investir dans des pièces plus luxueuses et elle ne s’en prive pas. Il n’est donc pas impossible de la voir se parer de fourrure.

Dans la série, Donna est celle qui s’autorise le plus de "libertés" dans sa tenue de travail. Elle se pare parfois de couleurs un peu plus éclatantes et mise beaucoup sur les détails qui détonnent. Elle joue avec les plis pour casser le côté austère de sa silhouette, à grands renforts de torsades, plissés, basques et autres. Tout est bon pour donner un peu plus de volume ou de complexité à sa tenue.

Crédit : USA Network

The Bold Type

Evidemment, quand une série se passe dans un magazine féminin, les looks sont au rendez-vous. Cependant, The Bold Type est plutôt réaliste dans les tenues du trio principal, qui ne peut pas s’offrir toutes les pièces de créateurs qu’elles veulent.

Crédit : Freeform
Crédit : Freeform
Crédit : Freeform

Kat étant la plus audacieuse des trois, elle essaye tout. Ce qui explique qu’elle peut associer un sarouel militaire et un chemisier rouge imprimé sans se prendre la tête. Elle a un penchant pour les tops crop et maîtrise l’aspect faussement négligé (merci le gilet tombant des épaules). Kat prend des risques et cela paye souvent, car elle comprend que l’allure est avant tout une question de confiance en soi.

Crédit : Freeform
Crédit : Freeform

Mises à part quelques exceptions, Jane porte rarement des couleurs vives. Elle porte rarement des couleurs tout court, optant plutôt pour une valeur sûre : le noir. Quand les beaux jours sont là, elle n’hésite pas à enfiler mini-jupes et combishort. Lorsque les températures sont moins clémentes, elle ne quitte quasiment pas ses cuissardes noires. Tantôt romantique, tantôt edgy, elle manie aussi bien la blouse victorienne en dentelle que les leggings en cuir porté avec un bomber. Elle se glisse souvent dans un jean skinny, qu’elle accompagne d’une veste courte (noire évidemment) en misant sur des détails (volants, basques, ...).

Crédit : Freeform
Crédit : Freeform

A première vue, Sutton est celle qui prend le moins de risques. Ce qui peut sembler illogique compte-tenu qu’elle bosse dans le rayon mode du magazine. Mais ses tenues s’observent dans les détails. Même quand elle ne porte qu’une blouse et un jean, elle ne choisit pas n’importe quel modèle. Si elle opte pour une veste blanche, elle doit avoir des manches exagérées. Si elle est en total look noir, elle ornera sa tenue de broches. Car Sutton n’est jamais à court d’accessoires.

Crédit : Freeform
Crédit : Freeform

Westorld

Evidemment, on ne va pas s’inspirer de Dolores ou Maeve pour s’habiller au bureau. Par contre, on peut jeter un œil au dressing de Charlotte Hale. Ayant une position importante au sein de l’entreprise Delos, elle a certains codes vestimentaires à respecter (hello coupe fourreau et longueur midi). Mais elle évite de tomber dans l’austérité et l’ennui grâce à quelques astuces, à commencer par les couleurs. Charlotte peut être vue en robes orange ou bleu canard, de préférence sans manches. Elle adopte aussi le pantalon ample beige, associé à une blouse blanche, et mise sur la sobriété au rayon bijouterie. Enfin, Charlotte se chausse souvent de bottines noires à talons.

Crédit : HBO
Crédit : HBO

The Mindy Project

Quand elle ne porte pas sa blouse de médecin, Mindy Lahiri est une femme pleine de style qui ne fait pas dans la discrétion. Adeptes des imprimés et des couleurs vives, elle refuse la sobriété et favorise les coupes près du corps. Ses tenues sont toujours agrémentées de dentelles, de brocard, de sequins, d’empiècements et autres ornements. Elle a également un petit penchant pour les chemiser à col lavallière porté sous un pull sans manches. Ce qui ne l’empêche pas de parfois se laisser tenter par des robes patineuses. Si elle optait plutôt pour des coupes mini dans les premières saisons, elle se tourne de plus en plus vers des longueurs midi. Mindy a une collection impressionnante de manteaux et ne peut jamais être vue sans un sac à main. Elle est constamment perchée sur des talons hauts (sauf au bloc évidemment) et arbore des bijoux clinquants. Bref, Mindy Lahiri, c’est la féminité poussée à son extrême.

Crédit : hulu
Crédit : hulu
Crédit : hulu
À lire aussi
7 séries féministes à mater sur Netflix pour avoir envie de conquérir le monde
À lire aussi
Les scènes de séries les plus dures à regarder, celles où t’as clairement envie de fermer les yeux
À lire aussi
New Girl, Master of None... Ces séries devant lesquelles tu te tapes tes meilleurs fous rires
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Ces séries qui nous inspirent pour être stylées au bureau
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible