Ces situations du consentement au quotidien vont te faire prendre conscience du "non"

par

Au quotidien, quelles sont les situations du consentement qui vont te faire prendre conscience du "non" ? 

Outre le consentement sexuel, le consentement au sens plus large, dans la vie de tous les jours, devrait se manifester au cours de différentes situations, et n'est pas uniquement basé sur un rapport de couple. D'un simple verre d'alcool que vous ne vouliez pas à votre meilleure pote qui poste une photo de vous, sans votre accord, sur les réseaux sociaux, le consentement est présent dans votre vie, et certaines situations peuvent vous rappeler que donner votre consentement et écouter celui de votre interlocuteur peut éviter bien des attitudes qui ne vous conviennent absolument pas. Retour sur ces moments de vie auxquels on a toutes déjà été confrontées

1. Quand vous dîtes que vous ne voulez pas boire d'alcool et qu'on vous sert quand même

Les soirées entre potes, c'est l'une des meilleures choses qui existent dans ce monde à 1000 à l'heure, mais quand vient la question fatidique : Tu prends un verre ? et qu'on ne vous laisse même pas le temps de sortir un mot de votre bouche que vous avez déjà ledit verre entre les mains, ça se transforme vite en une situation cocasse. A moins de jeter le verre à travers le bar ou le glisser discrètement à votre voisine, vous voilà contrainte d'avaler ce nectar que vous n'avez pas demandé. 

2. Quand un mec vous colle sur la piste de danse alors que vous avez juste envie de passer du bon temps entre copines

Une sortie entre nanas, c'est toujours une bonne idée, surtout quand on peut se déchainer sur le dancefloor jusqu'au bout de la nuit. Mais, parce qu'il y a un "mais" dans cette soirée qui était parfaite, il y a quand même un hic : Vous vous retrouvez collé serré contre un mec qui ne vous a, évidemment, pas demandé votre avis, et surtout vos envies là tout de suite maintenant. On le sait, la piste de danse n'est pas grande, mais l'espace vital de chacun n'en sera que préservé si tout le monde y met un peu du sien, et arrête de prendre ses envies pour des réalités. 

3. Quand une amie poste une photo de vous sur les réseaux alors que vous ne voulez pas

On le sait, nos amies ne pensent jamais mal faire quand elles nous affichent sur les réseaux sociaux, mais entre partager des clichés pour gagner quelques likes (et montrer à quel point notre vie est SU-PER), et prendre en considération notre intégrité en tant qu'individu (et amie), il y a un choix qui n'a pas lieu d'être. Avantageuse ou non, Monsieur Internet n'oublie vraiment jamais les publications, alors pour le "oh, je ne savais pas" de votre copine après coup, c'est peut-être un peu trop facile. 

4. Quand vous proposez à votre pote de partager un dessert, qu'elle n'en veut pas mais qu'elle se sert ensuite allègrement dans le vôtre

N'y-a-t-il pas plus frustrant qu'une personne qui aime se servir dans les assiettes des autres ? Si vous êtes une nana qui tient à la nourriture comme à la prunelle de ses yeux, vous comprenez tout l'enjeu de ce point, et surtout la frustration engendrée par une personne indécise trouvant normal de toujours se servir chez les autres. Prendre sur vous ou lui faire comprendre par de petits gestes, là est tout l'enjeu pour éviter qu'elle ne vous finisse cette boule vanille dont vous rêviez depuis 15 minutes. 

5. Quand on te fait la bise direct parce que t'es une fille et que les mecs peuvent juste se contenter d'une poignée de mains

Avec l'hiver qui approche, et les lots de bactéries qu'on se refile, rien qu'en s'effleurant la peau, on aurait préféré que la personne (qu'on ne connait pas) ne prenne pas tout de suite ses aises avec nous et nous claque une bise comme si on était les plus vieux amis du monde. Ce "privilège", réservé à la gent féminine, n'est pas toujours simple à gérer, surtout dans certaines situations ! 

Source : shoko - Crédit : Unsplash, Isaiah Rustad