Ces solutions peuvent t'éviter un conflit si ton/ta partenaire est mauvais(e) au lit

par

7 règles d'or pour gérer un mauvais coup.

Au lit, les règles sont à peu près les mêmes qu'ailleurs. On peut faire des pronostics, étudier les indices, laisser libre cours à son imagination mais on ne peut en aucun cas prédire les compétences et atouts d'un(e) partenaire avant d'avoir essayé. Dans la majorité des cas, on ressort de l'expérience plutôt satisfaite, soulagée de voir qu'il/elle sait s'y prendre mais dans certains cas, c'est la grosse déception. Le pétard mouillé. Viennent alors deux possibilités. Ou l'on fuit à grandes enjambées, chantonnant le fameux couplet du "C'est pas toi, c'est moi", soit on prend son courage à deux mains et on essaie de se sortir de situation sans trop de dégâts. Et voici notre plan pour une sortie de route mature, saine et efficace. 

Couple,Chambre d'hôtel,sexe
#1 Détermine quel est le problème

Contrairement à d'autres domaines, comme la cuisine, la couture ou la mécanique, déterminer avec exactitude qu'une personne "est mauvaise" au lit est particulièrement délicat. Un bon coup pour soi ne le sera pas nécessairement pour une autre et vise versa. De plus, il s'agit avant tout d'alchimie, de symbiose, de fusion. Aussi, il est possible que ce soit juste une question de magie qui ne prenne pas et pas ton/ta partenaire qui soit nul(le). Avant de te lancer dans une discussion qui risque d'égratigner son ego, détermine donc avec précision quel est le problème dans vos rapports intimes

#2 N'aie pas peur d'être honnête...

Nous en sommes parfaitement conscientes : dire à quelqu'un, qui plus est quelqu'un avec qui l'on sort et pour qui l'on a éventuellement développé des sentiments, qu'il n'assure pas au pieu, ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile à dire. On tourne autour du pot, on cherche ses mots, on fuit du regard, bref, on ne sait pas comment se dépatouiller et lui balancer ses quatre vérités. Pourtant, on ne le répétera jamais assez : l'honnêteté est la clé d'une relation saine. Pour son bien (et surtout pour le tien), prends une bonne respiration et dis-lui, sans détour, tout ce que tu lui reproches. 

3 ...Mais fais-le avec tact !

Evidemment, il ne s'agit pas de lui lâcher, entre la poire et le fromage, "Amour, je me fais chier avec toi quand on fait l'amour. Tu n'as définitivement rien compris". Comme une personne censée et sensible que tu es, essaie de te mettre à sa place et de réfléchir aux mots qui t'auraient le moins peiné, si quelqu'un avait du te faire de tels reproches. D'ailleurs, n'oublie pas de souligner ses qualités et les points qui fonctionnent au lit. La pilule passera nettement mieux. 

#4 Dis-lui avec précision ce que tu n'aimes pas

Quitte à engager ce type de conversations, un brin gênantes on en convient, autant y aller à fond et ne pas s'y reprendre à plusieurs fois. Aussi, on évite les métaphores cheloues, les tournures abstraites et les expressions floues : on va droit au but ! Au lieu de dire "tu sais, le clitoris ne se situe pas tout à fait là où tu l'imagines", montre-lui plutôt où il se situe et comment le titiller pour te procurer vraiment du plaisir. Cela va de soi que s'il/elle te fait des choses que tu n'apprécies pas (ou du moins sa façon de les faire), ne te force pas par gentillesse. Dis-le lui ouvertement et calmement. Et avec des mots bien choisis, please

#5 Trouve le moment et l'endroit idéal

S'il est important de bien choisir ses mots, le moment et l'endroit sont des détails à ne pas omettre non plus. Pour une conversation réfléchie et constructive, privilégie un moment où vous n'êtes que tous les deux, sans rien de prévu après. Ce serait bête de commencer la discussion, 10 minutes avant votre séance ciné. De même, préfère un endroit intimiste et rassurant (mais pas le lit !) pour amorcer la conversation. 

#6 Prends les devants s'il/elle manque d'expérience

Avant de t'avouer vaincue, n'hésite pas à prendre le problème à bras le corps. Aussi, si tu penses que ton/ta partenaire est mauvais(e) au lit, il se peut en réalité qu'il/elle manque d'expérience. C'est donc le moment de te montrer indulgente et compréhensive (tu n'as pas toujours été une déesse du sexe non plus) et de le/la guider au mieux. Cela peut se manifester par des encouragements de pom-pom girls ("oui c'est bien, vas-y, comme ça"), des petits gémissements qui en disent longs ou carrément, toi, qui lui montres directement comment ton corps fonctionne. Une scène qui risque de faire monter la température !

#7 Pratiquez !

Parce que ce n'est pas tout de parler, encore et encore, mais le mieux reste quand-même de pratiquer. Alors, on se dessape et on y va ! 

Ces solutions peuvent t'éviter un conflit si ton/ta partenaire est mauvais(e) au lit - photo

Avant de partir en courant, essaie d'appliquer ces conseils si tu as affaire à un mauvais coup ! 

Source : Shoko/gurl.com - Crédit : Giphy, Unsplash - Pablo Merchan Montes, Unsplash - Vidar Nordii Mathisen