Cette étude prouve que les meufs célibataires sont en meilleure santé que les autres

par

Etre célibataire, la recette du bonheur ?

Bien que les mentalités aient évolué, il faut bien avouer que le célibat n'est pas toujours évident à assumer. Il suffit de voir combien de gens se ruent sur Tinder après une rupture, combien il peut être pesant de tenir la chandelle dans une soirée remplie de couples ou de subir la pression des grands-parents au dîner de famille pour se rendre compte que se mettre en couple est toujours une norme très instituée. Pourtant, contrairement à ce que la société tente de nous faire croire, il semblerait que la recette du bonheur réside dans le célibat. Oui, et c'est même la science qui le dit !

via GIPHY

C'est le spécialiste en sciences du comportement Paul Dolan qui a partagé cette information. Enseignant à la London School of Economics, il n'a pas mâché ses mots lors d'un discours prononcé au Hay Festival, un festival britannique : "Nous disposons de bonnes données longitudinales sur les mêmes personnes au fil du temps, mais je vais nuire énormément à cette science en disant simplement : 'Si vous êtes un homme, mariez-vous. Si vous êtes une femme, ne vous embêtez-pas'". Si la punchline peut prêter à sourire, elle s'appuie sur les données de l'enquête on ne peut plus sérieuse de l'American Time Use Survey, qu'il évoque déjà dans son livre "Happy Ever After : Escaping The Myth of The Perfect Life" (Ils vécurent heureux pour toujours : Echapper au mythe de la vie parfaite).

via GIPHY

Relayée par The Guardian, cette étude jauge le bonheur chez plusieurs groupes d'individus, en comparant le niveau de plaisir et de détresse. Hommes et femmes mariés, avec ou sans enfants, célibataires, veufs, divorcés, cette enquête a révélé que "les sous-groupes de population les plus sains et les plus heureux sont les femmes qui ne se sont jamais mariées ni n'ont eu d'enfants", comme l'a rapporté l'universitaire. Du côté des personnes mariées sondées, la plupart se déclare heureuse lorsque leur partenaire se trouve dans la même pièce. Dans le cas contraire, celles-ci tiennent un tout autre discours et parlent même "d'une putain de misère", pour reprendre les termes de Paul Dolan.

via GIPHY

Cela dit, pour la gent masculine, le mariage leur serait bénéfique, car l'engagement les "calmerait". En plus de leur apporter une stabilité, qu'elle soit financière ou morale, les hommes mariés vivraient plus longtemps, contrairement aux femmes mariées avec enfants qui mourraient plus jeunes que les autres. Ça fait plutôt flipper ! Si les femmes célibataires semblent plus épanouies, pour certaines, la pression sociale et le jugement de la société seraient très difficiles à porter. "Vous voyez une femme célibataire de 40 ans qui n'a jamais eu d'enfant. Vous pensez : c'est dommage, n'est-ce pas ? Peut-être qu'un jour elle rencontrera le bon gars et que cela changera. 'Non, peut-être qu'elle rencontrera le mauvais gars et que cela changera. Peut-être qu'elle rencontrera un gars qui la rend moins heureuse et en bonne santé et qu'elle mourra plus tôt'" a rétorqué le scientifique. Ça a le mérite d'être clair et une chose est sûre : ça laisse songeuse quant à l'idée de se faire passer la bague au doigt (pour celles que ça intéresse encore) !

Source : Shoko - Crédit : HBO