Ces influenceuses qui assument et subliment leurs défauts cutanés, nous donnent envie de nous accepter !

par

A travers des hashtag comme #LoveYourLines, #AcnePositivity ou #SkinPositivity, ces influenceuses prouvent qu’elles sont bien dans leur peau.

Souvent les réseaux sociaux nous donnent une vision biaisée de la réalité.On y admire des filles au physique parfait et au quotidien extraordinaire (ce qui nous fait culpabiliser sur le notre). Des clichés figés qui font fantasmer mais qui ne sont pas du tout en phase avec ce qui se passe réellement. Effectivement, de nombreuses Instagrameuses de renom ont fini par craquer et dénoncer l’envers horrible du décor de leurs shootings et de cette vie sous les flashs. De plus en plus de jeunes filles ont choisi de contrecarrer l’utilisation de cette plateforme. Loin des selfies retouchés grâce à Photoshop, elles ne cherchent pas à montrer une vie rêvée mais ce qu'elles vivent vraiment. Surfant sur la vague du body positivism, (même Beyonce si est mise en parlant de son FUPA) ces influenceuses ont décidé d’assumer leurs défauts de peau. Acné, dépigmentation, cicatrices… elles ont fait de l’acceptation de leurs imperfections un acte militant. Leur peau n’est pas impeccable, et alors ? A travers leurs photos, elles s'opposent aux diktats véhiculés sur papiers glacés et encouragent toutes les jeunes filles à arrêter de complexer. Elles mettent à mal les injonctions de beauté et prouvent que le meilleure moyen d’être bien dans sa peau (même si elle n’est pas lisse et sans imperfections) c’est d’accepter qui l’on est. Ces rebelles 2.0 sont plus belles que des top models car elles sont bien réels et qu’elles ne veulent pas être autre chose qu’elles-mêmes. Portrait de ces nanas militantes qui prouvent que s’assumer, c’est le maître-mot de la beauté.

Em Ford, la star des réseaux
Voir cette publication sur Instagram

You don’t have to be ‘perfect’ to be happy. You don’t need to have ‘flawless skin’ to be successful, and you certainly don’t have change who you are to be ‘liked’. You are powerful, beautiful, brilliant and brave ❤ and nobody can take those things away from you ???????? . So here’s to those living their lives, doing their thing, being the best version of themselves they can be. I believe in you, and I’m so happy to say that @olayuk believes in me. From skincare to social media, Olay Daily Facials (5 steps in 1 to hide away my busy schedule!) to always daily fun, keep breaking down those barriers - doing your thing and being the best you, you can be. Link in bio for product info ❤️ #skinpositivity #mypaleskinblog | ad #OlayAmbassador #DailyFacials #SkinDontTell

Une publication partagée par Em Ford (@mypaleskinblog) le

Cette Youtubeuse a connu le succès en donnant des conseils pour réussir à maquiller une peau dite "à problèmes". Cette jolie blonde, fait partie de ces blogeuses qui redéfinissent la notion de beauté. Hier complexée, elle s'assume aujourd'hui et est adorée par sa communauté Instagram qui compte presque 1 million de personnes. "Tu ne dois pas être parfaite pour réussir. Tu ne dois pas avoir la plus belle des peaux pour avoir du succès. Et surtout tu ne dois pas changer pour être "appréciée" est le genre de légende/mantra qui commente ses photos. Son exemple nous fait relativiser. La prochaine fois, on se sentira ridicule de faire des montagnes d'un petit bouton de rien du tout. 

Rocio Cervantes a la tête dans les étoiles

Cette jeune femme a décidé de ne pas camoufler son acné derrière une plâtrée de fond de teint, mais de le sublimer grâce à des étoiles qu'elle a dessinées sur son visage. Ses photos postées sur Twitter, ont reçu un accueil très chaleureux. En légende elle avait inscrit : "j'étais très frustrée de ne pas pouvoir me maquiller, c'est donc le résultat de ma frustration... mais j'aime beaucoup ce que j'ai fait et j'espère que toutes les personnes qui ont elles aussi des problèmes de peau se sentiront moins seules". Des clichés aux teintes de l'arc-en-ciel, pour cette belle qui s'assume en couleur. 

Hailey Wait, un modèle d’acceptation

Hailey Wait est une jeune fille qui, du haut de ses 18 ans, est déjà à la tête d'une communauté Instagram de 164000 personnes. C'est assez jeune qu'elle se retrouve confrontée à l'acné. Au début, elle essaye de le cacher mais décide ensuite de l'assumer. Depuis, elle poste des photos d'elle au naturelle et elle est très belle. Celle qui se fait surnommer Piggs échange beaucoup avec des jeunes filles de son âge qui encouragent sa démarche. En plus d'aider les ado à reprendre confiance en eux, elle va bientôt aussi les faire danser. Elle prépare un album. Voilà un exemple concret d'un petit bout de femme qui a réussi à faire de sa faiblesse une force. Respect ! 

Natasha partage sa lutte contre l’acné avec sa communauté

Sur son compte roaccutanediaries, Natasha raconte son combat contre l'acné. Le Roaccutane est un traitement assez violent donné à de nombreux jeunes. Sécheresse des muqueuses, mal au ventre sont certains des effets secondaires de ce médicament anti-acné. Des jeunes du monde entier se livrent et discutent de leurs expériences et de leurs quotidiens sur sa page Insta. 

La beauté tachetée de Winnie Harlow

Qui a décrété qu'une belle peau devait obligatoirement être lisse et de couleur uniforme ? En tous cas Winnie Harlow, elle a choisi de ne pas se plier à ce diktat et prouve tous les jours que sa peau tachetée ne nuit pas à sa beauté, bien au contraire. Cette sublime mannequin atteinte de Vitiligo (une maladie de peau auto-immune) détonne et cartonne dans l'univers lissé de la mode. Celle qui plus jeune était surnommée "la vache" ou le "zèbre" a fait taire les moqueurs en défilant pour les plus grands créateurs. La leçon de cette histoire: c'est lorsque l'on nous dit que c'est impossible qu'il faut encore plus croire en ses rêves

Alors on arrête de se rabaisser et on décide de s'assumer ? 

Source : shoko.fr - Crédit : instagram rocioceja_