Chalayan Printemps-Eté 2017 à la Fashion Week de Paris, récap’ fashion

par
Le défilé connecté de Chalayan pour le Printemps-Été 2017

Le designer turc Hussein Chalayan a créé l’événement lors du défilé de sa collection Printemps-Eté 2017, lorsque des ceintures connectées parlantes ont fait leur apparition sur le podium. La rédac’ de meltyFashion y était et vous raconte

Chaque saison, les podiums sont le lieu où les créateurs présentent leur art, retranscrivent leur état d’esprit, partagent leur vision de la mode et donnent libre cours à leur imagination. Des tendances éclosent, des mouvements naissent, des révolutions émergent... Si des noms tels que Rick Owens, Yohji Yamamoto ou encore Viktor & Rolf nous évoquent la mode à contre-courant et l’avant-garde, il est un designer qui mérite tout autant sa place dans le cercle des précurseurs : Hussein Chalayan. Ce vendredi 30 septembre, alors que la Fashion Week de Paris entonne sa quatrième folle journée, le designer turc a étonné tous ses invités. Et s’il en faut peu aujourd’hui pour que toute une assemblée sorte son smartphone pour immortaliser ce qui se déroule devant ses yeux, force est de constater que Chalayan a jeté un pavé dans la mare.

Chalayan Printemps-Eté 2017 à la Fashion Week de Paris, récap’ fashion - photo

Alors que ses premières silhouettes arpentent le podium éclairé, le noir tombe de manière inattendue, comme si la sortie de ce cinquième mannequin marquait la fin d’un acte théâtral. Et c’est le cas. Lorsque les projecteurs se rallument, une voix robotique résonne dans la somptueuse salle voûtée de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris : « Je deviens nerveuse en votre présence. Mes lunettes mesurent le battement de mon cœur, mon niveau de stress et manipulent les nombres et la vitesse des chiffres émis par ma ceinture », explique la voix. Une silhouette est apparue des coulisses, projetant sur le mur depuis une imposante ceinture une image de ses constantes vitales. Elle reste figée là, nous permettant de regarder et d’analyser, intrigués, les données numériques de son rythme cardiaque et de sa respiration.

Chalayan Printemps-Eté 2017 à la Fashion Week de Paris, récap’ fashion - photo

Le même rituel se répète 5 fois, créant l’événement par intervalles réguliers. Mais si les ceintures connectées développées par Intel pour le défilé Chalayan fascinent les spectateurs, la collection en elle-même n’en est pas pour autant occultée. Au contraire, ses créations renversées, tranchées de manière affûtée et disproportionnées entrent en résonance avec les coupes surdimensionnées et volontairement inesthétiques qui pullulent sur les podiums depuis 3 saisons. Chalayan leur donne une impulsion urbaine ultra moderne – presque futuriste, même. Les manches ne sont plus seulement oversized, elles sont fendues pour laisser apparaître ces bras que l’on cherchait à cacher. Les pantalons eux aussi arborent des trous, tandis que les cols trônent sur la poitrine et que des pans de tissus flottent au gré des mouvements. Le clou du spectacle ? Quatre looks gonflés à bloc, où la notion de surdimension prend tout son sens, et qui nous feraient presque voyager en Asie à la rencontre des sumos. Décidément, le voyage de Chalayan pour le Printemps-Été 2017 se fait aussi bien dans le temps que dans l’espace !

Crédit : Chalayan