Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming

par

Dès qu’une actrice ou une chanteuse prend un kilo, les haters ne sont pas loin. Mais les hommes aussi sont parfois la cible de fat-shaming. La preuve !

Mieux vaut ne pas avoir des kilos en trop quand on fait partie du monde très prisé d’Hollywood. Rihanna le sait mieux que personne. Depuis quelques jours, la chanteuse est victime de fat-shaming sur les réseaux sociaux. La raison ? Elle s’est affichée avec quelques rondeurs, ce qui n’a pas manqué d’interpeller les internautes. Si certains ont tout de suite imaginé qu’elle était enceinte, d’autres ne se sont pas gênés pour se moquer. Nice, n’est-ce pas ? Mais le pire dans tout ça, c’est que le body-shaming ne date pas d’hier et ce sont souvent les stars féminines qui sont visées. Mais pas uniquement ! Les hommes aussi en sont parfois victimes et ça les vexe tout autant. Et ça, on en parle beaucoup moins bizarrement. Par solidarité à la rédac’, on a donc décidé de leur rendre justice.

Sam Claflin

À voir Finnick Odair dans les films Hunger Games, on pourrait se demander comment Sam Claflin a pu être victime de fat-shaming. Mais c’est parce que l’acteur a subi des critiques sur son poids dans le passé qu’il fait maintenant tout pour avoir un corps de rêve. Dans une interview, l’acteur a confié qu’on lui avait notamment “attrapé un bout de gras”, en lui disant qu’il fallait qu’il perde quelques kilos. Traumatisé, Sam Claflin n’ose plus trop se montrer torse nu depuis. Un drame !

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo
Chris Pratt

Alors qu’aujourd’hui on bave volontiers devant ses tablettes de chocolat et ses gros bras, il faut savoir que Chris Pratt n’a pas toujours été comme ça. Dans sa jeunesse, l’acteur a pesé jusqu’à 130 kgs ! Il a fini par se reprendre en main avec des séances de sport et un régime sain, mais l’acteur continue de recevoir des moqueries sur son poids d’avant. Et s’il y répond avec humour, il a quand même avoué “ne pas y être imperméable”. On le console quand il veut !

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo
Wentworth Miller

Lorsque la série Prison Break s’est achevée en 2009, Wentworth Miller a connu une traversée du désert et est quelque peu parti en dépression. Et l’acteur s’est réfugié dans la nourriture, prenant au passage pas mal de poids. L’ex-prisonnier sexy de Prison Break a alors été le sujet de moqueries sur les réseaux sociaux et il n’a pas vraiment apprécié. “Ça m’a fait mal”, a-t-il avoué sur sa page Facebook bien plus tard. So sad !

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo
Vin Diesel

Le mythe du mec musclé véhiculé par Vin Diesel s’est effondré quand, il y a deux ans, une photo de l’acteur avec un gros bidon a fuité sur la toile. Rebaptisé “The Fat & The Furious”, en référence au film qui l’a fait connaître, l’acteur a été vivement critiqué. Mais fidèle à lui-même, Vin Diesel ne s’est pas démonté, envoyant bouler ses détracteurs tout en déclarant : “Le body-shaming, c’est mal, toujours !” Et oui, même quand il s’agit d’un homme.

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo
Leonardo DiCaprio

On peut s’appeler Leonardo DiCaprio, être l’acteur le plus prisé d’Hollywood et pourtant subir aussi le fat-shaming. En 2014, l’acteur de Titanic s’est affiché avec un dad bud et quelques bourrelets en trop sur les réseaux sociaux. Dès lors, les railleries se sont multipliées, certains rebaptisant notamment l’acteur du Great Gatsby en “The Great Fatsby”. En attendant, il continue d’attirer les mannequins blondes sexy. Un beau pied de nez !

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo
Jonah Hill

La victime n°1 de fat-shaming ? Assurément Jonah Hill. Depuis douze ans, l’acteur ne cesse d’être critiqué sur son poids. Le New York Times l’a même surnommé “la baleine de Wall Street”, en référence à son rôle dans Le Loup de Wall Street. Mais la palme revient à Ornella Fleury, la dernière Miss Météo du Grand Journal, qui n’a pas hésité à le vanner sur le peu d’attrait de son physique au regard de celui de ses amis Brad Pitt ou Leonardo DiCaprio. La tolérance n’est pas donnée à tout le monde.

Chris Pratt, Sam Claflin, Wentworth Miller... Les hommes aussi sont victimes de body-shaming - photo

Aaaah, les haters ! Ils ne manquent jamais une occasion de déverser leur connerie, euh pardon, leur haine, et ce, sur les hommes comme sur les femmes. Mais comme on ne peut malheureusement pas les éradiquer, il faut faire avec et savoir leur répondre comme il faut. Pour ça, certaines stars sont d’ailleurs très douées pour mettre leurs haters au tapis avec classe et Chris Pratt, Sam Claflin ou encore Wentworth Miller devraient donc fortement s’en inspirer !

Source : meltyfashion - Crédit : melty.fr, Universal Pictures , Metropolitan FilmExport, Pinterest