Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo

par

Comme le vin, Raf Simons se bonifie avec le temps chez Dior. Il nous réserve du grandiose pour le défilé Christian Dior croisière 2014 et déménage le podium sur Le Rocher à Monte-Carlo. Un défilé léger qui reprend les codes Dior avec une touche moderne

Alors que les Festival de Cannes bat son plein, un autre évènement tout aussi élégant a réunit un parterre de personnalités ce 18 mai 2013 : le défilé Christian Dior croisière 2014. En effet, c'est à Monte-Carlo à Monaco que Raf Simons a décidé de faire défiler Christian Dior croisière 2014, un cadre idyllique pour faire renaitre la magie Dior. C'est dans un intérieur sobre, blanc immaculé avec vue sur la mer que le défilé a eu lieu. Alors que le défilé Christian Dior automne-hiver 2013-2014 était davantage centré sur les codes originaux de la maison, pour la présentation croisière 2014, l'accent est mit sur une réactualisation de ces codes par le biais de touches modernisantes. Raf Simmons prend par exemple la veste du tailleur bar reconnaissable par des épaules arrondies, sa taille resserrée et sa coupe évasée et l'actualise en version pantalon et surtout pop en vermillon et cobalt.

Comme à son habitude, Raf Simons fait un usage méthodique des couleurs pour le défilé Christian Dior croisière 2014. Vives, elles apparaissent sur les tissus leurs donnant un regain de vitalité. Lorsque les couleurs ne sont pas glissées sur les détails des vêtement ou à l'extrémité des escarpins par exemple, elles apparaissent de manière franche et remettent le color bloc sur le devant. Vives et acides au début de la collection, les couleurs se sont ensuite diluées dans des tons doux et apaisants. Les couleurs ont tout de même reprit leurs droits dans un final composé de robes zippées, colorées, brillantes, métalliques et asymétriques. Un final électrisant achevé par Nastya Kusakina.

Motif récurrent des collections Christian Dior sous Raf Simons les rayures ponctuent robes et jupes. Verticales ou horizontales elles constituent une touche graphique et inattendue sur les tissus. Simons ne résiste pas à la tentation de les coupler à son autre obsession : les matières brillantes. Dès la première silhouette, les rayures étaient métalliques alternant reflets brillants et transparence. Portée sous un blazer noir et par Daria Strokous présente dans Secret Garden 2 - Versailles, la robe résumait en quelques sortes cette collection placée sous le signe d'un chic osé qui ne répond à aucun codes. Dans ce but esthétique, les détails se font inattendus. Les drapés se perdent sur le corps, les zips invitent une main étrangère à se faire déshabiller et la transparence révèle jambes et culottes hautes.

La collection croisière 2014 Dior respirait la féminité mais pas que. Les mannequins affichaient une mine athlétique dans leurs pantalons fluides, leurs tops près du corps et bodys colorés. Cette légèreté s'exprime aussi à travers des coupes asymétriques et flare qui se réveillent au contact du vent. Enfin, dans cette diversité d'influences et motifs, Raf Simons parvient à glisser une touche florale, symbole de féminité. S'en dégage une silhouette très Ladylike avec une taille cintrée, des coupes évasées et des épaules dégagées très chère à la maison Dior. Le défilé Christian Dior croisière 2014, c'était la parenthèse féerique de cette fin de semaine.

Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo - photo
Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo - photo
Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo - photo
Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo - photo
Christian Dior le défilé croisière 2014 à Monte-Carlo - photo
Source : Style