S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

Coca-Cola light x Chantal Thomass en 2014, retour sur l'histoire de la reine de la lingerie

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

Depuis l'annonce de sa collaboration mode avec Coca Cola light pour 2014, tous les yeux sont rivés sur Chantal Thomass. Pour vous nous revenons sur l'histoire de la reine de la lingerie glamour

Chantal Thomass est de ces créatrices atypiques qui laissent une empreinte notoire dans le monde de la mode. Spécialisée en lingerie depuis les années 70, la dame au carré et au look full black ne cesse de surprendre par ses créations enjouées et coquines. Nous apprenions cette semaine que Chantal Thomass signait la prochaine collaboration créateur avec Coca Cola light, succédant ainsi à Marc Jacobs, une occasion pour nous de revenir sur l'histoire de celle qui a introduit les dessous chic et choc pour femmes en France et dans le monde. Chantal Thomass reconnaissable par son carré de couleur noire -non Anna Wintour n'a pas le monopole du carré dans la mode- et sa bouche au rouge à lèvres rouge intense, est une créatrice dont l'audace remonte à l'adolescence. On apprend en effet que son amour de la mode et de la technique est certainement due à l'influence des métiers de sa mère et son père, respectivement couturière et ingénieur.

Dès lors les manipulations de tissus, de motifs n'ont déjà, à l'adolescence, plus de secrets pour Chantal Thomass qui arrange à son goût son uniforme de collégienne. Cette passion pour le jeu des tissus, des matières et des motifs conduira Chantal Thomass, à peine dans la vingtaine, à lancer sa marque de prêt-à-porter du nom de Ter et Bantine dans les années 60. Ses créations, loin de celles qu'on lui connaît aujourd'hui, possède déjà cette dimension effrontée, humoristique et décalée via des vêtements pop, qui mixent des matières inattendues, pour l'époque, telles que le lurex, la toile cirée -très en vogue cette saison- ou encore le pilou. Le chic se mêle à l'originalité propulsant Chantal Thomass au coeur de la mode à l'aube des 70's. Son oeil aiguisé lui permet de pressentir l'avènement de la femme, de sa sexualité, de son importance dans la société et ainsi de lancer dès 1975 la lingerie dans ses collections sous la marque éponyme, Chantal Thomass.

Les mouvements féministes naissent au moment où Chantal Thomass propulse la lingerie au rang de pièces mode dépassant ainsi la fonction utilitaire qui leur était initialement attribuée. Une sorte de révolution qui passe par une féminité revendiquée, révélée et sublimée à travers des dessous chic, sexy non loin de l'image de la pin up des années 50. La lingerie devient, grâce à Chantal Thomass, un objet de désir permettant aux femmes d'être séductrices sans être vulgaires. Tout est dans la suggestion, la subtilité et l'audace. Chantal Thomass devient une pionnière en la matière en révélant simplement la beauté de la femme, jusque-là contrainte. La pionnière invente de surcroît le collant dentelle qui dévoile les jambes féminines avec une finesse rarement égalée. Son but étant de "[jouer] des dessous comme des dessus en dévoilant et en voilant avec des dentelles et des transparences sensuelles", comme elle le souligne à juste titre.

1981 marque un tournant important dans la carrière de Chantal Thomass dont les pièces sont élevées au rang de la Haute Couture via la "silhouette Chantal Thomass", un logo reconnaissable conçu par Benoît Devarrieu. Chantal Thomass bouleverse alors les codes en déclinant le sexy en art de vivre, faisant de la lingerie une pièce à part entière qui mérite attention, soin et réflexion. Son avant-gardisme, sa finesse et son imagination propulsent Chantal Thomass au rang d'icône mode mais aussi de la femme, qu'elle réinvente dans ses collections mais aussi via des collaborations de taille avec L'UNICEF pour Frimousses de créateurs ou pour les 80 ans de Disney en habillant Minnie. La volonté, l'aisance naturelle et le chic de Chantal Thomass sont incontestables, comme en témoigne son interview lingerie exclusive aux Sapins de Noël des créateurs 2012. Disponible, raffinée, passionnée et libre, Chantal Thomass propose des collections où la femme est tantôt sexy, mutine, coquine; en somme en révélant une femme belle et bien dans son corps, tout devenant ainsi "la papesse des dessous".

À lire aussi
Le soutien-gorge, retour sur l'histoire du basique de notre lingerie
À lire aussi
H&M sort sa collection avec Isabel Marant, histoire du géant mode suédois
À lire aussi
Jeremy Scott nommé chez Moschino, l'histoire du créateur extravagant
À lire aussi
ASOS, l'histoire de l'e-shop qui a révolutionné le shopping
À lire aussi
Histoire de l'escarpin avec Sarenza et Xavier Chaumette
À lire aussi
Daria Werbowy égérie de H&M x Isabel Marant, l'histoire du mannequin canadien
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Coca-Cola light x Chantal Thomass en 2014, retour sur l'histoire de la reine de la lingerie
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible