S'inscrire
tracking
La vie en green

Coca, Nestlé, Mars, ces 10 marques sont les plus polluantes au monde

Publié par
Eva Yoro
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Coca, Nestlé, Mars, ces 10 marques sont les plus polluantes au monde

Et les plus gros pollueurs du monde sont...

Si l'on sait que les multinationales sont les grandes responsables de la pollution plastique, véritable fléau qui contamine nos terres et nos océans, un récent rapport publié le 23 octobre dernier nomme les coupables. Porté par le mouvement Break Free From Plastic, coalition mondiale qui réunit 1475 ONG - dont Greenpeace -, le document s'appuie sur les résultats obtenus après une vaste opération de ramassage de déchets lancée en septembre 2019. Menée dans 51 pays à travers le monde, plus de 75 000 volontaires ont participé à cette grande collecte, ramassant quelques 476 423 objets en plastique.

9% seulement de la totalité des matières plastiques produites par les multinationales depuis les années 50 ont été recyclées
Crédit : Unsplash @Antoine GIRET

Parmi ces déchets plastiques, les participants ont pu identifier les marques de ces derniers, lorsque celles-ci étaient visibles (et ce fut le cas pour 43% d'entre eux), permettant de dresser la liste des plus gros pollueurs de la planète. Pour la seconde année consécutive, c'est Coca-Cola qui remporte le triste titre de marque la plus polluante, avec 11 732 déchets plastiques collectés dans 37 pays différents. Suivent Nestlé avec près de 5000 objets plastiques dans 31 pays, PepsiCo avec plus de 3000 déchets dans 28 pays mais aussi Unilever (3328) et Philip Morris (2239). Mars, Colgate-Palmolive, Perfetti Van Mille et Mondelez International figurent également dans cette liste.

Les auteurs de ce rapport dénoncent en outre l'hypocrisie de ces multinationales, qui se dédouanent de leurs responsabilités en se cachant derrière de « fausses solutions » écolos. « Les engagements récents d'entreprises telles que Coca-Cola, Nestlé et PepsiCo pour faire face à la crise continuent malheureusement de s'appuyer sur de fausses solutions, telles que remplacer le plastique par du papier ou des bioplastiques [...]. Ces stratégies préservent largement le modèle commercial à l'origine de la crise de la pollution plastique » souligne le rapport qui précise également que 9% seulement de la totalité des matières plastiques produites depuis les années 50 ont été recyclées.

« Les entreprises continuent de tirer profit de l'abondante production de plastique à usage unique, tandis que partout dans le monde des collectivités sont obligées d'en supporter le fardeau » note le document qui rappelle que même si les pays asiatiques sont nombreux à déverser leurs déchets dans les océans, « les véritables responsables du gros de la pollution plastique en Asie sont les multinationales dont les sièges se trouvent en Europe et aux Etats-Unis ». Et la situation ne risque pas de s'améliorer en France... ou du moins pas avant 2040, date à laquelle les emballages plastiques à usage unique seront interdits.

À lire aussi
Les femmes enceintes seraient les nouvelles victimes du réchauffement climatique
À lire aussi
Voici la priorité numéro 1 des gens à travers le Monde
À lire aussi
Ces régimes alimentaires ont été les plus populaires de 2019 aux USA
À lire aussi
J'ai testé la dernière Apple Watch Series 5 et même les moins sportives ne pourront plus s'en passer
À lire aussi
Les sacs réutilisables seraient encore plus polluants que les jetables (et on est bien avancées)
À lire aussi
Comme les ours, l'hibernation pour les humains pourrait-elle être une réalité ?
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Coca, Nestlé, Mars, ces 10 marques sont les plus polluantes au monde
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible