Comme Selena Gomez avec Justin Bieber arrêté, pourquoi les filles aiment les bad boys ?

par

Justin Bieber a été arrêté pour conduite en état d’ivresse et a admis avoir consommé de la drogue. Voilà un coup dur pour Selena Gomez ! Mais avouons-le, nous les filles, nous aimons les mauvais garçons. Pourquoi ?

La saga Justin Bieber et Selena Gomez en couple sur Instagram nous poussait à nous interroger : peut-on se remettre avec son ex ? Il semblerait bien que oui, si l’on en croit le couple de stars. Cependant, Justin Bieber n’est pas un garçon comme les autres. Après un début de carrière très médiatisé, le jeune homme a adopté une conduite de plus en plus rebelle, si l’on en croit les rumeurs. Ainsi, Justin Bieber a été arrêté par la police pour conduite en état d’ivresse, et aurait avoué avoir consommé de l’alcool et de la marijuana. Voilà un comportement inacceptable à ne surtout pas reproduire et à ne pas encourager chez notre petit ami ! Cependant, il semblerait que malgré les mises en garde de notre famille et de nos copines, beaucoup d’entre nous craquent pour les « bad boys », à l’image de Selena Gomez. La rédac’ de meltyFashion se pose donc la question : Pourquoi préférons-nous les mauvais garçons, à l’image de Justin Bieber ?

Comme Selena Gomez avec Justin Bieber arrêté, pourquoi les filles aiment les bad boys ? - photo
Comme Selena Gomez avec Justin Bieber arrêté, pourquoi les filles aiment les bad boys ? - photo

Avouons-le, le « bad boy » est un « challenge » ! Avec son assurance, qui tourne parfois à l’arrogance, il nous exaspère mais nous titille secrètement. Ce garçon n’est pas forcément beau, mais il ne passe pas inaperçu. D’ailleurs, ce n’est pas uniquement de notre faute si nous recherchons toujours un mec qui nous brisera le cœur. Les ouvrages tels que Twilight ou Fifty Shades of Grey ont glorifié l’image du « bad boy » fort et mystérieux, qui n’a d’yeux que pour une seule fille. Qu’on se le dise, le mec tourmenté est « in » ! Et si Bella et Anastasia ont réussi à trouver l’amour, c’est bien parce qu’elles ont insisté à gagner le cœur de leurs beaux, quitte à leur forcer (légèrement) la main, et à faire fi de leurs parents et de leurs amis. Ainsi le mauvais garçon serait juste assez charmeur pour ne pas être monotone, mais cacherait un petit ami parfait que seule une fille formidable pourrait révéler.

Oui mais voilà, la réalité n’est pas toujours ainsi. A l’image de Selena Gomez casual chic pour une balade avec Justin Bieber, nous aurons peut-être de beaux souvenirs avec notre « bad boy », mais rarement plus. Aussi, mesdemoiselles, soyez prudentes avec votre petit cœur et regardez autour de vous. Pourquoi toujours chercher à révéler le garçon en or sous une carapace de brute quand il y a des garçons déjà formidables que vous avez mis dans la case « friendzone » ?