Comment faire pour que la soirée de Noël ne soit pas en enfer ?

par

Dans l’idée, Noel est un moment féérique, de retrouvailles avec les êtres chers. Un instant de partage, teinté d’amour et de tolérance.

Ca, c’est le concept, mais dans la réalité Noël ça fout les boules et souvent en fin de soirée on en arrive à regretter la naissance du petit Jésus. Cette ambiance festive peut parfois devenir explosive en un rien de temps. Et le bonheur d'être tous réunis autour d'une belle table peut se transformer en un véritable cauchemar. Pour que tu réussisses à passer cette épreuve du combattant, nous avons exposés ci-dessous quelques cas de figure auxquels tu as de fortes chances d'être confrontée et nous t'expliquons comment les surmonter. 

Quand cette année encore t’es célib :

Tu as beau te blinder, te dire que cette année cette fameuse question "Et alors toi les amours ?" ne te touchera pas. Tu t’es promis que le regard compatissant de ta cousine mariée, l’œil triste de ta grand-mère, l’air désespéré de ta mère et les sous-entendus relou de ton oncle, ne te t’atteindront pas… Quand cette question fatidique arrive, tu ne peux pas t’empêcher de rougir et d’avoir envie de te suicider par asphyxie, la tête dans la purée de marrons.

Conseil : Deux options s'offrent à toi : 1) Assumer à mort et jouer la "single lady" ultra épanouie et libre, alors qu’en réalité tu pleures tous les soirs à l’idée de finir ta vie seul(e) avec ton chat. 2) Mentir : inventer l'être aimé. Ce n'est pas vraiment un mensonge mais une anticipation de la réalité.

Mantra : Mentir pour la bonne cause n’est pas vraiment mentir.

Quand t’es végétarienne :

C’était la bonne résolution de l’année dernière, arrêter de manger de la viande. Tout s’est bien passé ces 360 jours derniers, mais là c’est Noël et ça risque de causer un drame familial. Quand tu l’annonces, ta grand-mère se met à pleurer en disant que ça fait deux jours qu’elle cuisine cette sublime dinde. Tu dois te justifier auprès de tout le monde sur les motivations de ton engagement. Ton petit cousin t’explique que d’un point de vue écologique, tu ferais mieux d’arrêter de prendre l’avion plutôt que d’extraire la viande de ton alimentation. Ton grand cousin te traite de bobo, ton père dit que tu vas te transformer en lapin, ta mère s’inquiète de tes apports en protéines. Bref, tout le monde donne son avis alors que tu n’en as demandé aucun.

Conseil : La jouer finaude, ne rien dire et donner discrètement la dinde au chien.

Mantra : Le chien est le meilleur ami de l’homme

Quand "Défaite de famille" d’Orelsan résonne dans ta tête :

Comme le rappeur, tu détestes les fêtes de famille. Quand tu observes la tienne, tu te dis qu’à part le sang, vous ne partagez vraiment rien. Les conversations t’ulcèrent et le temps ne passe pas. Ce moment est une telle torture, qu’à la fin du repas tu te demandes qui de la dinde ou toi a le plus souffert.

Conseil : Comme Orelsan, essaye de faire de ce calvaire une source de créativité.

Mantra : Famille je vous hais

Quand le moment des cadeaux arrive :

Cette année tu as économisé et tu as tenté de faire des cadeaux sympathiques et originaux. Cette démarche ne semble pas avoir été suivie par les autres membres de la famille. Résultat, tu te retrouves encore avec une écharpe qui gratte, un bonnet affreux et un livre de Marc Levy. Le moment le plus gênant : quand tu ouvres les cadeaux et dois feindre l’air surprise/heureuse, alors que tu as envie de pleurer.

Conseil : Pour maîtriser l’air faussement joyeux, s’entrainer devant sa glace en amont.

Mantra : Le vrai bonheur ce n’est pas de recevoir mais d’offrir.

Quand l'ambiance est tendue : 

Dans de nombreuses familles, on ne sait pas pourquoi durant le repas de Noël on sent dans l'atmosphère comme une odeur de poudre et on sait qu'à la moindre étincelle une guerre nucléaire peut exploser. Alors que tout le monde avait promis de faire un effort, un sujet peut tout faire déraper. Cette année il suffira d'évoquer les mots "gilets jaunes" pour enflammer le débat. Pour que votre oncle qui roule au Diesel ne fasse pas un blocus dans la cuisine pour empêcher votre autre tonton pro Macron de passer, mieux vaut éviter ce genre de thématique. 

Conseil : Organise des jeux marrants et non engageant pour faire passer la soirée en toute tranquillité. 

Mantra : Jeu de main, jeu de vilain 

Quand tout le monde a trop bu :

Il est aux alentours de minuit, il fait chaud, l’air est saturé, les bouteilles vides s’accumulent, ta grand-mère pique du nez et là d’un coup la conversation dérive. C’est le moment des confidences. Les membres de ta famille glissent vers une conversation gênante, qui va impliquer des détails que tu n’as pas du tout envie de connaître. 

Conseil : Avant que ça ne vrille, parle des un an de la mort de Johnny. Ton oncle, rocker dans l’âme va augmenter le son et allumer le feu. Les plus téméraires se déhancheront, les moins rock and roll iront se coucher.

Mantra : Toute la musique que j’aime elle vient de là elle vient du blues.

Alors hâte d'y être ? 

Source : shoko.fr - Crédit : Working Title Films, unsplash Kira auf der Heide