S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Comment le stérilet au cuivre m'a permis de reprendre le contrôle de mon corps

Publié par
Priscilla Brégeon-Minos
, le .
Comment le stérilet au cuivre m'a permis de reprendre le contrôle de mon corps

Il y a un an, je me suis fait poser un stérilet au cuivre et c'était la meilleure décision de ma vie (ou presque). 

Après plus de dix ans de prise de pillule, j'ai décidé de changer de contraception. Pourquoi ? Parce que je la trouvais plus contraignante qu'autre chose. La pilule, il faut la prendre à heure fixe, ne pas l'oublier. La pilule, ça fait baisser la libido et ça provoque de la sécheresse vaginale. La pilule, ça envoie des hormones qui endorment complètement le corps. C'est loin d'être naturel. Alors je me suis renseignée sur les autres options qui existaient et celle qui me semblait la plus intéressante était celle du stérilet au cuivre, aussi appelé DIU, puisqu'il n'y avait pas du tout d'hormone et qu'une fois placé, on n'avait plus à l'enlever pendant des années, jusqu'à 10 ans pour certains. Et puis, une amie s'en était fait poser un et depuis, elle revivait, physiquement comme sexuellement. Après un temps de réflexion, je suis passée à l'action en août 2019.

Le jour J, je ne vais pas mentir, j'ai douillé. Quand la gynécologue qui me suivait m'a inséré le stérilet, même avec toute la douceur qu'elle y mettait, j'ai ressenti une douleur très vive, comme si on me déchirait l'intérieur de l'utérus, à tel point que j'en ai crié. Cela a duré quelques secondes seulement, heureusement. Mais ensuite, j'ai fait un petit malaise vagal. Ma tête s'est mise à tourner, j'ai eu la nausée et j'ai commencé à transpirer comme jamais. Heureusement, ma gynécologue m'a rassuré en disant que cela arrivait souvent, elle m'a fait m'allonger avec les jambes en l'air et puis ça a fini par passer. La première journée, j'ai eu de fortes crampes, mais avec du repos, des médicaments, une bouillotte et un chocolat chaud, le tout devant Netflix, c'était franchement supportable.

C'était il y a plus d'un an et je ne regrette pas une seule seconde d'avoir pris cette décision. Depuis, j'ai retrouvé ma libido, mon désir et mon appétit sexuel. Quand je fais l'amour, j'ai l'impression de ressentir beaucoup plus de choses que lorsque j'étais sous pilule. Et puis je ne souffre plus de sécheresse vaginale. Mais surtout, j'ai retrouvé le contrôle de mon corps et de mes sensations. Je sais quand j'ovule car je ressens quelques crampes d'un seul côté lorsque ça arrive. Je sais quand mes règles vont arriver car j'ai des maux de tête, les seins tendus et quelques bonnes crampes quelques jours avant. Et quand mes règles arrivent, elles sont naturelles. J'avais peur qu'elles soient très abondantes, mais si au début c'était le cas, ça s'est vite régulé. Aujourd'hui elles sont tout à fait normales et mon cycle menstruel est plutôt bien réglé.

Autre effet positif de la pose de mon stérilet au cuivre ? J'ai perdu du poids. Je n'avais pas vraiment de kilos en trop, mais la pilule m'en avait fait prendre 2 ou 3. Je faisais également de la rétention d'eau à cause de ce contraceptif oral et depuis que je ne le prends plus, je n'en fais plus. Résultat : mon corps paraît plus mince, plus fit. Ce n'est pas l'effet que je recherchais le plus, mais tous ces changements sur mon corps m'ont fait me rendre compte à quel point la pilule et ses hormones pouvaient le transformer et inhiber certaines choses. En l'arrêtant et en me faisant poser un stérilet, j'ai l'impression d'avoir repris le contrôle sur mon corps et ça me fait un bien fou. Bien évidemment, c'est mon expérience et cela ne sera pas forcément la même pour tout le monde, mais si ça peut convaincre certaines qui hésitaient encore à se lancer, moi je dis : qui ne tente rien n'a rien.

À lire aussi
5 bonnes raisons de tenir un journal intime, le compagnon de la santé mentale
À lire aussi
#MonPireDate, quand le rendez-vous amoureux vire au cauchemar (et qu'il vaut mieux en rire)
À lire aussi
4 façons de reprendre le pouvoir dans une relation
À lire aussi
Tu détestes la méditation ? Voici la solution alternative pour te relaxer et déstresser
À lire aussi
#Lundi14septembre, les femmes invitées à s'habiller de façon « indécente » pour lutter contre le sexisme
À lire aussi
Ces profils de potes (relous) en vacances, mais qu'on aime quand même
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Comment le stérilet au cuivre m'a permis de reprendre le contrôle de mon corps
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible