Comment réussir à garder une relation longue distance ? 

par

Se lancer dans une relation longue distance demande des compromis et surtout, de l'organisation. Pour qu'elle tienne, voici 5 conseils à appliquer. 

Avant de se lancer dans ce type de relation, mieux vaut être préparée. On préfère vous prévenir tout de suite, vous vous lancez dans une guerre : une guerre contre vous-même (il faudra ravaler votre jalousie), une guerre contre le temps (vous allez vous mettre à compter les jours plus que pendant la période de Noël). Mais on vous le promet, une relation comme celle-ci à ses avantages. Encore faut-il tout faire pour éviter l'explosion en vol. 

#1. Planifier des dates 

Quand l'un vit à l'autre bout de l'Atlantique (ou ailleurs), difficile de trouver le bon moment pour se joindre - les joies du décalage horaire. Alors le plus efficace, c'est de s'instaurer des dates. Virtuels, certes, mais des dates quand même. Croyez-le ou non, un couple d'américains se calait des dates virtuels toutes les semaines pour mieux regarder Friends à distance. Depuis, ils sont mariés. Evidemment, ce n'est pas grâce à la série. Mais l'info principale, c'est qu'ils ont survécu à la "séparation" en prenant des petites habitudes comme celles-ci. Alors un conseil, gardez Netflix encore un peu. 

#2. Contenir sa jalousie 

Ah, probablement la pire phase du processus. Quand Jules est loin et que l'on a aucun moyen de vérifier ses fréquentations, on devient vite dingue : "c'est qui la fille dans son Snap ? Je la connais pas. Son nom ? Situation ? Numéro de sécurité sociale ?". Toutes celles qui ont vécu une relation longue distance sont passées par là. Et même s'il est extrêmement facile de se laisser bouffer par la jalousie, il faut pourtant la contenir - au maximum. Autrement, chaque échange virera au cauchemar et vous n'avez pas envie de ça. Non, vraiment pas. L'idée, c'est de ne pas hausser le ton à chaque -précieux- appel. 

#3. Le sexting

On n'ira pas par quatre chemins : Le sexting est votre meilleur ami. Bien sûr, on fait ça correctement et dans les formes (et on fait attention : vous n'avez pas envie que vos textos atterrissent entre de mauvaises mains)

#4. Les visites 

On vous l'accorde, c'est un budget. Il faut que les emplois du temps se libèrent au même moment, que les billets d'avions (ou de train) soient abordables et on en passe. Autrement dit, les visites dépendent de facteurs qui, quelque part, sont indépendants de votre volonté. Et pourtant, elles sont nécessaires. Si vous savez que la séparation durera plus de six mois, commencez déjà à regarder les billets. Mais la bonne nouvelle, c'est que les retrouvailles vous feront vite oublier les semaines de manque. 

#5. Se faire confiance 

La confiance va de paire avec la jalousie, c'est vrai. Et pourtant, c'est beaucoup plus que ça. Que ce soit lui parte ou vous qui décidez de monter dans un avion, vous savez que cette étape-là vous changera. Elle vos changera en tant que personne et surtout en tant que couple. Alors si vous partez défaitiste en imaginant déjà une séparation dans les larmes, il sera difficile de mener cette relation à bien. En plus de faire confiance à l'autre, il faut avoir foi en son couple et en ses bases. Et vous verrez, une fois ce 'petit' détail réglé, les choses paraîtront bien plus simples. 

Gérer une relation à distance est parfois difficile mais quand on y réfléchit bien, c'est l'une des plus fortes : faire confiance à quelqu'un qui vit à des milliers de kilomètres, à notre époque, ça relève de l'exploit. Alors d'accord, Jules vous manque 90% du temps (pour ne pas dire 99%) mais quand vous le retrouvez, la frustration, le manque et les quelques disputes (il y en aura) ne feront pas le poids. Et gardez en tête que si vous survivez à ça, alors vous survivrez à tout. 

Source : Hellogiggles, mashable, shoko