Comment se forger un fessier en béton grâce à la natation ?

par

Il faut palmer pour se galber 

Lorsque ma copine m'a demandé "ça te dit d'aller à la piscine avec moi ?" Etant donné qu'on était encore en hiver, j'en ai déduit qu'elle ne me conviait pas à une journée chill et bronzette autour de sa piscine, mais plutôt à une ambiance maillot speedo, bonnet atroce, lunettes trop serrées et pédiluve dégoûtant. Du coup, j'ai dit non. Ce à quoi elle m'a répondu "tu as tort, franchement depuis que j'en fais je me suis musclée le fessier et affinée le ventre. Ca fonctionne super bien". Bon du coup j'ai dit oui ! Nous voilà donc avec nos cheveux sous plastique, nos planches et nos petites palmes (important qu'elles ne soient pas trop grandes). A ce moment là, je me dis qu'on a bien vieilli et je me jette à l'eau. 

Tout un programme...

Au planning, pas de papillon ou de crowl. Le but est de simplement palmer. Pour bien activer les muscles je suis le programme de mon amie. Nous sommes dans une piscine de 50 mètres et nous travaillons chaque série d'exercices en faisant 3 allers-retours. A un rythme assez soutenu (on évite de taper la causette à chaque fois qu'on fait demi-tour), la séance totale doit environ durer 40 minutes. Voilà donc quoi faire dans l'ordre ou le désordre pour vous sentir comme un poisson dans l'eau. 

  • Palmer de face : On palme en faisant en sorte de ne pas trop plier le genoux et en contractant le fessier. Les palmes ne doivent pas sortir de l'eau mais effleurer la surface. Il faut garder la planche devant soi en conservant les bras tendus.
  • Palmer de côté : On repense au fameux sketch de Gad Elmaleh et de sa nage indienne. On se met sur le côté en saisissant la planche d'une main et on pose sa tête le long de son bras (en tentant d'allonger son corps le plus possible). Le mouvement doit partir de la hanche afin de mobiliser toute la jambe et de bien contracter le côté des fessiers. Il faut bien contracter ses abdos et surtout faire attention à faire les 2 côtés (je vous vois venir).
  • Palmer de dos : Normalement, c'est à ce moment là que l'on se sent le plus dans la peau d'une mamie octogénaire. On glisse la planche derrière sa tête et on palme. Là encore, on sert fort ses abdos et surtout on fait en sorte de regarder derrière de temps en temps histoire de ne pas se cogner la tête contre le rebord.
  • Palmer comme une sirène : Telle Arielle la petite sirène, on colle et contracte nos jambes pour en faire une belle queue (sans écaille) et onduler dans l'eau. Il faut bien serrer son ventre et ses fesses pour faire en sorte que tout son corps ondoie dans les flots.
Ca fonctionne plutôt bien 

A la fin de la séance, je sens que tout mon corps a bien travaillé. Du coup, je décide de revenir dans cet univers chloré plusieurs fois par semaine pendant un mois. Au moment du bilan, je peux honnêtement constater des changements. Mon fessier est plus rebondi, mes jambes plus affinées et mon ventre un peu aplani. Je suis donc la témoin vivante pour attester que le combo piscine/planche/palme fonctionne. Quand on voit comment sont gaulés la plupart des gens dans le bassin, on se dit qu'on n'a pas besoin d'être en nage (#jeu de mot) pour sculpter son corps. 

Alors prête à palmer ? 

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash,@yoannboyer, Greg Kantra via Unsplash