Déterminée à te mettre au running ? Voilà comment commencer et tenir bon

par

Le plus dur est d'instaurer une routine. Le reste ? De la gnognote !

Ceux qui ne la pratiquent pas ont du mal à s'imaginer que la course à pied puisse devenir source de plaisir, et même addictive. C'est pourtant vrai, tous les runners te le diront ! Passés les premiers kilomètres difficiles, le corps expérimente un regain d'énergie et l'organisme se met à libérer les fameuses hormones du bien-être. Mais encore faut-il réussir à tenir jusque-là ! Si tous tes essais de footing se sont transformés en abandons mais que cette fois, tu as vraiment envie de connaître à ton tour ce nirvana, on te donne 10 tips pour débuter... et durer !

La vie en green,running,course à pied,marche rapide
Installe une appli

La course à pied fait partie des rares sports pour lesquels l'installation d'une appli s'avère très utile : en fonction de celle que tu choisis, tu pourras en fin de séance analyser ton rythme, ta distance, ta durée, ton rythme cardiaque si tu synchronises ta montre connectée - et tout cela dans le but de t'améliorer les fois suivantes, bien sûr. Tu cours pour te vider la tête, OK, mais aussi pour progresser, pas vrai ?

Fixe-toi des objectifs

Ton principal objectif est peut-être de prendre du plaisir, de te défouler, de te tonifier peut-être - et c'est très bien comme ça - mais au fil des séances, ce ne seront plus tes seuls buts. La prochaine fois, tu voudras peut-être parcourir 1km de plus, accélérer ta cadence ou courir 10mn supplémentaires. Choisis ton/tes objectif(s) en fonction de tes attentes : plus d'endurance, de vivacité...

Investis dans une bonne tenue

Au début, tu chausseras peut-être de vieilles baskets de fitness qui traînaient au fond d'un placard, avec ton hoodie du dimanche, et ce n'est pas dramatique une ou deux fois. Toutefois, il te faudra investir dans une bonne tenue si tu te motives à courir régulièrement : les articulations encaissent de nombreux chocs durant la course (chevilles, genoux...) d'où la nécessité d'avoir une bonne paire de baskets adaptée au terrain. Le prix n'est pas forcément un critère de qualité, il faut seulement s'assurer des caractéristiques techniques de ses chaussures ! Pour le reste, vêtements qui respirent seront indispensables pour évacuer chaleur et transpiration et garder le corps à bonne température.

Sois constante

Il n'y a pas de secret, c'est pareil pour tout : la régularité est fondamentale pour progresser en running. Au début, fixe-toi comme objectif 1 à 2 séances par semaine, c'est un minimum ! Si ton corps suit, tu pourras augmenter la cadence ; tu risques même d'en avoir envie, ça devient vite addictif !

Échauffe-toi

Les premiers temps, en sollicitant des articulations et muscles qui n'en ont pas l'habitude, l'échauffement sera impératif : rotations des chevilles, rotations des genoux, mouvements du bassin... ne laisse rien passer au niveau de la partie basse du corps, qui est la plus sollicitée. En fin de séance, inutile de préciser que les étirements sont indispensables, pas vrai ?

Ecoute ton corps

T'enfiler les kilomètres ne sera pas forcément facile au début, et ce n'est pas grave ! Tu ne peux pas t'attendre à être une warrior d'entrée de jeu, il te faudra donc accepter les difficultés et adapter le rythme à tes capacités. S'il le faut, prends une pause en marchant, arrête-toi boire de l'eau, secoue tes membres inférieurs. Ecoute ce que tu dis ton corps et ne force pas si tu ne le sens pas (articulations douloureuses, muscles qui tirent, respiration difficile...).

Mise sur ton mental

Ecoute ton corps et ne le pousse pas jusqu'à la blessure, certes, mais sache aussi te construire un mental ! Parfois, nos abandons ne sont que des caprices qu'il faut savoir surmonter avec quelques coups de pieds aux fesses ; c'est important pour atteindre ses objectifs en running mais aussi les dépasser. Surtout, au bout de 15/20 minutes d'entraînement intervient généralement le second souffle, ce moment où les foulées deviennent plus légères et la respiration plus facile : persévère au moins jusque-là, le plus difficile est derrière toi !

Récupère

Ne pas courir assez va ralentir ta progression, mais trop courir est également contre-productif ! Comme pour toute activité physique, il est important de donner à ton corps le repos dont il a besoin : les muscles doivent récupérer des traumatismes subis, au risque de te blesser ! Ne reprends la course que lorsque que tes douleurs, courbatures & cie se seront dissipées, et pas avant !

Trouve-toi un partenaire

Courir à deux ou plus peut avoir des inconvénients, principalement si vous n'avez pas le même rythme mais dans l'ensemble, c'est aussi un véritable moteur ! Vous vous motivez mutuellement, poussez à aller plus loin, et félicitez de vos victoires. Seule, c'est plus facile d'abandonner que lorsqu'un binôme compte sur nous !

Choisis un lieu qui te plaît

Si tu ne prends pas de plaisir à fouler le sol sous tes pieds, le running sera toujours une corvée. Sur les trottoirs de Paris, quelle tannée ! Avant de te lancer, vérifie qu'un lieu agréable se trouve à proximité - un parc, une forêt, un stade - c'est important d'avoir de l'espace, rien qui ne vienne perturber ta tranquillité ou ta concentration. Aussi, le terrain joue énormément : pour certains, le bitume est plus difficile à fouler que les sentiers d'un bois, et inversement... tu sentiras tout de suite ce qui est fait pour toi !

En cochant chacune des cases que nous avons listées, tes débuts en course à pied seront obligatoirement un succès. Et au bout de plusieurs semaines, tes séances finiront par être vraiment agréables, fais-nous confiance ;)

Source : Shoko - Crédit : Andrew Tanglao via Unsplash, Tyler Nix via Unsplash