S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Les astuces pour être bien dans son corps avant ses règles

Publié par
Laura Boudoux
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

A fleur de peau, migraineuse, ou prise de terribles douleurs avant vos règles, vous vivez chaque mois un calvaire. Voilà des conseils pour mieux appréhender ces quelques jours de galère. 

Alors que certaines femmes vivent très bien l'arrivée de leur cycle menstruel, d'autres en souffrent terriblement. Troubles de l'humeur ou douleurs physiques : des symptômes bien identifiables peuvent apparaître deux semaines, ou quelques heures seulement avant les règles. Ces changements qui peuvent perturber le quotidien des femmes portent un nom : il s'agit du syndrome prémenstruel (SPM), et il existe des méthodes pour l'atténuer. On vous dit tout !

Qu'est-ce que le SPM ? 

Vous êtes loin d'être la seule à angoisser rien qu'à l'idée d'avoir vos règles et les troubles qui vous touchent portent même un nom. D'après le site e-santé, plus de 40% des femmes ressentiraient un malaise avant leur règle et entre 3 et 9% d'entres elles souffriraient du syndrome prémenstruel. Il s'agit là de symptômes physiques ou mentaux, causés par un dérèglement hormonal, survenant généralement quelques jours avant d'être indisposée. C'est à ce moment que notre semaine prend un tournant catastrophique !

Des symptômes variés

Vous avez envie de pleurer sans savoir pourquoi, vous êtes engueulée trois fois en dix minutes avec votre mec et avez mal à peu près partout ? Selon les femmes, les symptômes sont plus ou moins forts et peuvent beaucoup varier. Physiquement, ils se caractérisent par des migraines, des ballonnements, une pression ressentie sur la zone pelvienne, des bouffées de chaleur, des maux de dos, des douleurs dans les seins, ou encore des étourdissements et une fatigue soudaine. Les troubles mentaux peuvent se traduire par une irritabilité, une baisse de l'estime de soi, ou une démotivation qui ressemble à une petite dépression. 

On se retrouve ainsi facilement clouée au lit par de terribles souffrances, ou par un sentiment de vide et l'envie de ne rien faire (ou de frapper quiconque s'approche trop près de nous). 

Les solutions pour être moins affectée

 La vie ne doit pas s'arrêter parce que vous êtes indisposée ! Une alimentation saine et équilibrée et la pratique régulière d'un sport peut vous aider à préparer votre corps à tous ces bouleversements. Réduire votre consommation de sel vous permettra par exemple de diminuer votre rétention d'eau et d'avoir moins de ballonnements. Tempérer votre consommation d'alcool, de caféine, de tabac et de sucre peut aussi favoriser le bien-être au moment du SPM. 

Contre les maux de têtes, ou de dos, et les crampes, vous pouvez avoir recours à des analgésiques tels que l’Ibuprofène, qui vous soulageront, mais dont il ne faut pas abuser. Vous pouvez également prendre des compléments alimentaires tels que la Vitamine C, B6, E, ou à base de calcium et magnésium. 

Véritable annonciateur de l'arrivée des règles, le syndrome prémenstruel peut toucher toutes les femmes du jour au lendemain, puis disparaître comme il est arrivé. Apprenez à en reconnaître les manifestations et soyez plus attentives à votre condition physique et mentale. Vous serez alors plus à même de les apaiser et de vivre avec. 

Besoin de réponses sur la contraception ? Rends-toi sur www.moncorpsmacontraception.fr

À lire aussi
Ces choses que seule une BFF a le droit de nous dire 
À lire aussi
10 gifs qui illustrent parfaitement notre état à la rentrée
À lire aussi
6 conseils pour se réconcilier avec sa BFF 
À lire aussi
Le mode d'emploi pour transformer ton sexfriend en boyfriend 
À lire aussi
10 erreurs que l'on fait toutes avant d'avoir 30 ans 
À lire aussi
10 preuves que votre BFF est irremplaçable
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Les astuces pour être bien dans son corps avant ses règles
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible