Contre le body summer goal, des photos de femmes en bikini non retouchées sont affichées dans le métro

par

Le collectif "Nous sommes 52" fait bouger les lignes de la féminité. 

En ce qui concerne la publicité, nous avons généralement l’habitude d’être entourées de clichés figés de modèles aux corps irréels. Luttant contre cette tendance qui s’accentue l’été, le collectif « Nous sommes 52 » a pris le pari de nous décomplexer.

Ce collectif de femmes a décidé d’immortaliser sur papier glacé des physiques imparfaits et d’en faire les héroïnes d’une campagne d’affichage sauvage. Des femmes, noires, blanches, petites, fines ou plus rondes posent en maillot de bain sur les murs des couloirs du métro parisien. Six corps de femme photographiés sans retouches pour militer contre les injonctions de beauté imposées par notre société. Un campagne joyeuse et positive avec un mot d’ordre : c’est l’été, c’est la bonne période pour s’assumer.

Mettre à mal les diktats de la beauté

On raye de notre liste l’objectif impossible du beach body summer, on oublie les régimes et on profite des vacances pour se faire plaisir. De plus en plus de mouvements féministes militent pour un retour au naturel. Cet été, on veut promouvoir une femme libre, qui n’est pas obligée de s’épiler au poil, qui peut se balader sans soutien-gorge et qui s’assume comme elle est. Récemment, on a vu se proliférer un nouvel hashtag sur les réseaux #bodyneutrality. Il se glisse dans la légende des photos des filles qui ont décidé d’arrêter de porter un jugement à leur corps. Celles qui ont laissé tomber le combat de la perfection pour mener celui de l’acceptation.

52% de la population est constitué de femmes. Dans ce large panel, il n’y a pas de place pour une uniformisation des standards. C’est de la diversité des corps, des styles et des profils que naît la richesse de la beauté. Alors on déstresse et on se décomplexe.

Source : shoko.fr,  - Crédit : nous sommes 52,collectif 52


1 commentaire
  • D'accord avec l'article ça devient limite insupportable. Je gère un blog comparatif beauté www.maxi-comparatif. fr et on lutte justement contre ça !