"Crazy Rich Asians", l'histoire d'une Cendrillon moderne qui intègre un monde à la Gossip Girl asiatique

par

Un conte de fées à la sauce asiatique on nem ça (désolée j’étais obligée)

Tous les ingrédients de la rom-com sont présents dans ce film américain au casting 100% asiatique : un beau prince très riche, une jolie princesse qui n’est riche que de cœur, ce qui n’est pas pris en compte par la belle-mère aigrie (ni par mon banquier d’ailleurs) et une tripotée de garces qui vont tout faire pour leur mettre des baguettes dans les roues afin d’empêcher leur amour.

Rachel Chu est une jeune fille d’origine chinoise qui a grandi seule avec sa mère à New-York. Cette brillante professeur d’économie à l’université de NYU tombe amoureuse de Nick Young un bellâtre venant de Singapour. Entre les deux tourtereaux, c’est l’amour fou, ils s’entendent à merveille, sont ravis au lit (et non raviolis !! Promis j’arrête les blagues culinaires douteuses) et semblent partager la même vision de la vie. Elle accepte donc tout naturellement de retourner avec lui sur son île pour y célébrer le mariage de son meilleur ami. C’est là que tout commence à se compliquer. Dès le départ en avion, il semblerait que Nick n’ait pas tout dit à Rachel sur sa famille. Elle va vite comprendre qu’ils ne sont pas riches mais genre ultra méga riches. Son petit-ami est en réalité l’héritier d’une famille de promoteurs immobilier, comptant parmi les plus grandes fortunes d’Asie. Dès son arrivée à Singapour, elle va être immergée dans un monde qui n’est pas du tout le sien. Des maisons aux proportions indécentes, des palaces luxueux, des fêtes incroyables remplies de filles magnifiques aux outfits griffés, elle va découvrir le monde de la jet-set asiatique. Jusque là on se dit, qu’un petit ami canon qui nous annonce sur le tard qu’il est richissime, on prend sans hésitation. Mais c’était sans avoir pris connaissance de la belle-mère. De là une question se pose, l'amour sera t-il dépasser les frontières imposées par les traditions ? On se le demande...

Un film évènement

Au delà de la romance, qui pour être honnête n'a rien de très originale, ce film est un véritable évènement aux Etats-Unis. Effectivement, il s'agit d'un des premiers films made in USA avec un casting complètement asiatique (à part un autre film en 1993). Pourtant cette communauté est fortement présente de l'autre côté de l'Atlantique. Le réalisateur Jon Chu en adaptant sur grand écran cette romance tirée du livre de Kevin Kwan "Singapour millionnaire" a voulu réaliser un acte militant fort visant à représenter sa communauté."Nous sommes au début d'un voyage, et je pense que (ce film) en ouvre la porte." a t-il déclarer. Michelle Yeoh, qui joue le rôle de la belle mère a elle précisé "il est temps que nous soyons représentés".  En plus d'aborder au sein du film les problèmes de différences de milieux sociaux, "Crazy Rich Asians" a une véritable mission politique aux répercussions importantes pour la minorité Asio-américaine.

Un peu comme dans "A Star is Born", on sait à quoi s'attendre en rentrant dans la salle de cinéma et on n'est pas déçu: des rires (avec la meilleure amie et sa famille complètement déjantée), des petits pincements de coeur (surtout lors de la cérémonie de mariage du meilleur ami), de la compassion, une bonne morale, enfin bref de l'émotion sur un fond de légèreté, ça ne peut pas faire de mal au moral.  Conseil: à voir un dimanche soir entre copines. 

Source : shoko.Fr - Crédit : warner bros,instagram crazyrichasians Vérifié