Crocs compensées, sac Ikea, jean zippé aux fesses... Quand la mode devient chelou 

par

Quand la mode affole Internet avec des pièces WTF, ça donne ça. 

Depuis quelques saisons déjà, il est de bon goût d'afficher un goût pour le mauvais goût. Logo mania, ode à la contrefaçon, retour des années 2000 (qui n'est pas ce que nous avons connu de mieux en matière de classe, qu'on se le dise), le moche est devenu ultra tendance. Chaque saison connait d'ailleurs son lot de pièces chelou qui cassent littéralement Internet. Crocs compensées, jean ouvert à l'arrière, détournement du sac Ikea, retour sur ces it WTF qui ont mis les modeux à genoux. 

Les Clogs

Christopher Kane avait fait sensation la saison dernière en revisitant l'iconique Crocs, cette chaussure en plastique que l'on sort pour aller faire du jardinage, bref, la pièce ultra pratique avec laquelle on ne se pavane pas pour faire la belle. Le designer écossais s'est donner le défi de la glamouriser en l'habillant de pierres précieuses et d'un imprimé marbré. A peine avaient-elles foulé le catwalk que la presse mode s'est passionnée pour cette pièce hybride. Si bien que Christopher Kane a commercialisé une collab' avec l'enseigne de chaussures en sortant quatre modèles parés de plumes d'autruche, d'ornements fun et d'un motif tigré. Bref, une version luxe de la traditionnelle Crocs avec laquelle on ne vous conseille pas d'aller bêcher la terre. 

Les Crocs compensées de Balenciaga
Crocs compensées, sac Ikea, jean zippé aux fesses... Quand la mode devient chelou  - photo

Le petit monde de la mode est en ébullition depuis dimanche dernier, sous le choc des Crocs customisées par Balenciaga. Présentées à l'occasion du défilé printemps-été 2018, Demna Gvasalia, le directeur artistique actuelle de la maison, a dévoilé ces chaussures dans un design tout à fait audacieux. Coup de génie pour certains, immondices pour d'autres, les Crocs compensées ont le mérite de ne laisser personne indifférent. Semelles XXL, incrustations pêchues, couleurs acidulées, la classique chaussure en plastique se réinvente et se veut plus punk que jamais. Et depuis leur apparition, la toile est complètement ouf ! Assurément, la it-shoes de la saison. 

La folie Ikea

Ce gros sac bleu porté par le mannequin Balenciaga vous dit quelque chose ? Normal, il ressemble étrangement au FRAKTA, le sac bleu électrique d'Ikea, fabriqué avec du polypropylène, cette matière hyper pratique puisqu'elle résiste à l'eau, aux chocs ou encore à une charge importante. Bref, le sac dans lequel on adore foutre tout à tas de bordel et dont on collectionne les exemplaires dans un placard bien caché. Sauf que non, le fonctionnel FRAKTA est aujourd'hui plus tendance que jamais. On doit sa soudaine popularité mode à Balenciaga donc (sauf que la version luxe de la marque coûte près de 1700$, ça fait cher le fourre-tout) mais aussi à d'autres enseignes, comme la marque japonaise Ililtokyo qui s'est amusée à détourner le modèle du géant suédois et à créer de vraies pièces mode. Le mimétisme aidant, on a rapidement vu tout un tas d'influenceurs sur Instagram poser fièrement avec le logo Ikea. 

arriving 3 months late for the meme ft. #alienshoulderblades #ikeabag #frakta also 3 different yellows

Une publication partagée par elektra (@elektragisk) le

IKEA BELT #ikeafashion #ikea #ikeastyle #ikealove #fashion #fashioninsta #ikeausa #hypebeast #ikeafrakta #frakta

Une publication partagée par IKEA FASHION OFFICIAL (@ikea.fashion) le

Les claquettes à fourrure

can't choose one can ya?! PUMA.com #FENTYXPUMA #FURSLIDES

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

Initiées par Rihanna, qui a expérimenté le concept pour sa collection Fenty x Puma, les claquettes à fourrure ont tapé dans l'oeil de nombreuses fashionistas, mais aussi de designers qui n'ont pas tardé à travailler la chaussure et la démultiplier en une multitude de versions. Sandale, escarpin, mule, la fourrure au pied est aujourd'hui devenue tout à fait commun. Pourtant, on se souvient encore de la moue dubitative que l'on avait fait en voyant pour la première fois les filles s'emparer de cette tendance chelou au possible

Le jean zippé aux fesses

#VETEMENTSxLEVIS @brownsfashion @fashionismyworldofficial

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

Le jean, un classique du vestiaire masculin et féminin aux multiples design. Taille haute, flare, skinny, bref, on pensait connaître les limites de ses possibilités. C'était sans compter la créativité du collectif Vetements qui s'est associé à Levi's pour repenser le traditionnel jean. Doté de plusieurs fermetures à l'arrière, dont une au niveau de la fente des fesses, le concept de ce modèle n'a pas tardé à faire des émules sur la toile. C'est vrai qu'un décolleté pour fesses, on n'y avait jamais pensé. En même temps est-ce vraiment utile ? Surtout lorsque l'on sait que le fameux jean coûte plus de 1300 euros. Oui, ça fait un peu mal au cul et ça donne tout de suite envie de le garder bien couvert. 

Le collier pénis

Grab your Penis (Keyring) at Worlds End, Kings Rd.

Une publication partagée par Vivienne Westwood (@viviennewestwood) le

Les fesses à l'air, soit. Mais la mode a également contribué à la libération sexuelle... au sens premier du terme. Depuis quelques saisons déjà, il est de bon ton de s'afficher fièrement pénis autour du cou. Tom Ford avait créé le scandale en commercialisant un chapelet pas très catholique, Vivienne Westwood a quant à elle parsemé sa collection automne-hiver 2016/2017 de plein de petits pénis partout. Autour du cou, boutons de manchettes, sans oublier les penis shoes qu'elle avait dévoilées en 1995. Pas sûr qu'on ait vraiment envie de les enfiler pour aller au bureau mais bon...

Happy Hump Day! SS95 'Erotic Zones'

Une publication partagée par Vivienne Westwood (@viviennewestwood) le

Les bottes à strass Saint Laurent

Il a fallu que Rihanna porte ces bottes pour que la liste d'attente s'allonge comme le nez de Pinocchio. Issu de la deuxième collection dessinée par Anthony Vaccarello pour Saint Laurent, le modèle Slouch fait main très seventies est entièrement serti de strass (3000 pour chaque chaussure, quand-même) et vaut la bagatelle de 10 000$... un prix qui n'a pas découragé les modeuses puisque celles-ci ont continué à inscrire leur nom sur la fameuse liste, espérant un jour se pavaner avec ces bottes à paillettes. 

Les chaussures 5 doigts

Ames sensibles s'abstenir. Depuis quelques mois déjà, l'engouement pour ces chaussures aux doigts de pied apparents (on ne parle pas des classiques peep toes, vous l'aurez compris) a pris la sauce sur Instagram. Une popularité que l'on doit notamment à la marque ThreeASFOUR qui a exploité "cette tendance" en 2016 en n'hésitant pas une seule seconde à nous jeter en plein face ces immondices à la figure. Là, on ne valide pas du tout, même au nom de l'originalité. 

Alors, prêtes à adopter ces tendances mode pour être dans le coup ou préférez-vous laisser ces pièces chelou de côté ? 

Source : Shoko/Photo d'Illustration : Twitter @Balenciaga