Crowdemand, l'essor du crowdfunding mode

par

Dans de nombreux domaines, le crowdfunding permet à de jeunes talents de récolter des fonds pour donner vie à leurs projets. Crowdemand, un nouveau site de financement participatif dédié à la mode vient de voir le jour, zoom

Depuis quelques années, les sites de crowdfunding connaissent un véritable engouement. Nous les connaissions principalement dans le domaine de la musique pour aider de petits artistes à financer leur album, mais d'autres secteurs comme le cinéma, les jeux vidéos et la mode ont aussi leurs plateformes de crowdfunding. En 2011 naissait Myfashionline, un site de financement participatif dédié à la mode pour permettre à de jeunes créateurs de recevoir un soutien financier pour produire leurs pièces. C'est ainsi qu'en 2013, un sous-vêtement anti-viol du nom de AR Wear créant la polémique était financé. Grâce aux plateformes de crowdfunding, de nombreux projets ont pu voir le jour et une nouvelle entreprise américaine a décidé de se lancer dans l'aventure du financement participatif mode avec Crowdemand. Toute récente sur le marché, Crowdemand propose à l'internaute de verser un acompte pour une création de son choix, qui ne sera débité que si la pièce récolte suffisamment de fonds. Pour chaque pièce, le nombre de "Crowders" requis pour lancer la production est indiqué, ainsi que le nombre de Crowders déjà engagés.

Crowdemand, l'essor du crowdfunding mode - photo

Avec Crowdemand, ce sont donc les internautes qui choisissent quelles pièces verront le jour et gagneront ainsi la rue. Encore au stade de lancement, Crowdemand devrait séduire tous les petits designers talentueux qui n'ont pas la chance ni les moyens de donner vie à leurs créations. Avec un petit coup de pouce, les créateurs Crowdemand pourraient un jour se retrouver dans les rayons d'un concept store mode chic et branché comme L'Avant Scène et ainsi devenir incontournables dans le monde de la mode dans quelques saisons. On vous invite donc à visiter le site de crowdfunding mode Crowdemand et à découvrir les créations qu'il abrite.

Source : nouvelobs.com