Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire

par

Le Centre Pompidou crée l'évènement, le 21 novembre, en proposant une rétrospective unique des œuvres de Salvador Dalí, le maître du surréalisme pictural. L'occasion pour meltyFahsion de vous révéler l'une des créations peu connue de Dalí : ses parfums

Le 21 novembre 2012 s'ouvrait à Paris l'une des expositions les plus attendues depuis des années : la rétrospective des œuvres, influences et projets annexes de Salvador Dalí. Le Centre Pompidou a souhaité mettre à l'honneur l'un des peintres les plus importants du 20ème siècle qu'est Salvador Dalí , 32 ans après la grande rétrospective qui lui était déjà consacrée en ces lieux. Grâce à des partenariats étroits avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia de Madrid, la Fundacio Dalí à Figueres, le Dalí Museum à Saint-Petersburg (Floride) et le MoMa de New York , le Centre Pompidou a pu offrir au public une rétrospective riche en toiles, de textes, de courts films et de toutes les influences qui ont fait de Dalí une figure marquante du 20ème siècle. Cette exposition met en avant Dalí en tant qu' artiste, qu' homme et personnage médiatique mais aussi comme pionnier de techniques artistiques majeures comme le "happening". Proche de la démarche de Picasso, adulé puis détesté d'André Breton, auteur du Manifeste du Surréalisme, Dalí avait cette énergie créative qui le faisait passer auprès de tous pour un individu proche de la folie. Peut-être était-ce le cas ? Mais ce que l'on retiendra de Dalí , qu'importe les avis, sera sa capacité à bousculer les codes, décloisonner les pratiques artistiques et à se jouer de tout ; Dalí était un créateur d'images, il a créé un réel dans le réel fondé sur le concept de "paranoïa critique" . Cette technique consiste à penser un nouveau réel à partir du réel commun ; une sorte de rêverie éveillée, toute la contradiction et le génie de Dalí sont là.

Le Centre Pompidou s'est positionné sur un concept d'œuvre globale comprenant les hésitations, les essais, les participations furtives de Dalí qui nous apprend la soif de créer et la curiosité de Dalí. Une curiosité qui pousse Dalí à s'intéresser au parfum qui est selon lui la frontière de l'art et de la mode dont l'une des muses de Dalí, Amanda Lear proche des créateurs et influente dans le monde de la mode, soutiendra le projet. C'est en 1983 que Dalí crée son premier parfum en hommage à sa femme Gala, morte en 1982, et dont le souvenir le hante au point de vouloir le matérialiser. Pour Dalí, «des cinq sens, l'olfaction est indiscutablement celui qui donne le mieux l'idée de l'immortalité» ; une immortalité, un souvenir du bonheur passé incarnés par sa muse et femme Gala. Le premier parfum de Dalí sera la clé de voûte de toute la création de ses parfums féminins mais aussi masculins, jusqu'à sa mort en 1989, qui seront l'image de sa volonté de créer un pont entre toutes les techniques artistiques. C'est après avoir achevé, en 1981, l'Apparition de l'Aphrodite De Cnide que Dalí eût l'idée de son premier parfum qu'il mettra dans un flacon dont la bouche et le nez représentent la perfection et la sensualité qu'il retrouve dans l'image de l'Aphrodite, déesse de la beauté

Pour ce premier parfum crucial, Dalí choisit des senteurs nobles et distinguées telles que le jasmin et la rose dont les senteurs lui font le même effet de mémoire que la Madeleine de Proust et dont il décide de numéroter le flacon de cristal. Dalí vient de créer le premier parfum d'artiste au monde et sans le savoir vient de lancer le concept de l'artiste polyvalent et marketing ; il est à ce moment précis la principale influence d' Andy Warhol, le maître du Pop Art. Dès 1983, Dalí crée des gammes dont les effluves restent sensuelles et les flacons toujours inspirés de ses toiles et sculptures à l'image de la gamme It Is Dream inspirée du célèbre sofa en forme de bouche rouge Lips Sofa de Dalí. Un must. Les gammes Christmas, Roy Soleil et Ruby Lips sont à l'heure d'aujourd'hui de véritables objets d'art tant par les gammes olfactives que par le design des flacons dont Dalí souhaitait être à l'image de son œuvre globale qui comprend également son amour pour Gala, incarné par ces parfums. Dalí aura également influencé des artistes contemporains qui ont imaginé le parfum Kiss, plus linéaire, mais dont l'influence surréaliste et l'énergie Pop représente la personnalité effervescente de Dalí . Dalí est un créateur de souvenirs, de rêverie et inventeur de l'un des tableaux les plus connus au monde pour son génie, La Persistance de la Mémoire ou Montres Molles de 1931, traduction parfaite d'un temps fuyant et d'une réalité qui nous échappe. À l'image de Dalí, l'insaisissable, les parfums de Dalí sont presque tous introuvables. Vous aurez une petite chance de vous procurer un coffret d'échantillons disponible chez Sephora ou de voir les parfums de Dalí exposés sur le Sapin des Créateurs 2012 à l'Hôtel Salomon de Rotschild (11 rue Berryer Paris 8e). Le caractère unique de ses parfums en font des objets aussi rares que recherchés. La rétrospective du Centre Pompidou, jusqu'au 25 mars 2013, aura été l'occasion pour nous de vous présenter les créations uniques de parfum de Dalí qui prouve que la frontière entre l'art et la mode est mince et que Dalí reste et restera l'artiste le plus contemporain de sa génération.Récapitulatif de la chronologie des parfums Dalí :

Récapitulatif de la chronologie des parfums Dalí :
  • Gamme APHRODITE dès 1983
  • Gamme CHRISTMAS dès 1985
  • Gamme ROY SOLEIL entre 1997 et 2012
  • Gamme RUBYLIPS 2004
  • Gamme ITISDREAM 2012
  • Gamme KISS entre 2010 et 2012
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire - photo
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire - photo
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire - photo
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire - photo
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire - photo
Source : parfums-salvadordali/centre pompidou

5 commentaires
  • J'aime bien
  • L'homme a la montre môle fait son grand retour =3
  • un des meilleurs artiste j'aime l'article
  • Un artiste génal et des créations originales et intemporelles ! J'adore ! Bravo pour cet article
  • Très bel article, très complet ! En tant que fan de Dali, j'ai dévoré ce long recap' historique très intéressant ! :-) Bien joué !