S'inscrire
tracking
Buzz mode

Des enfants réagissent face aux campagnes mode, la vidéo révélatrice

Publié par
Mitia Bernetel
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Que se passe-t-il lorsque l'on demande à des enfants de commenter des campagnes mode de luxe ? C'est ce que révèle la vidéo "Niños vs moda", avec son lot de constats scandaleux

"On dirait qu'elle pleure", "Peut-être qu'elle va mourir", voici le genre de commentaires qu'a inspiré à des enfants la campagne de 2014 de Miley Cyrus pour Marc Jacobs. Dans "Niños vs moda", une vidéo pour le moins éloquente, la réalisatrice espagnole Yolanda Domínguez a présenté à des enfants diverses campagnes de pub de marques de luxes, féminines et masculines. Alors qu'ils ne comprennent pas bien ce que fait ce mannequin en boule, face contre terre pour Miu Miu et s'en amusent, d'autres clichés les interpellent carrément. Violence chez Balmain, état de dépravation chez Alexander Wang, jeux troublants chez Pepe Jeans, les enfants nous offrent leur vision ingénue sur des campagnes finalement plus dérangeantes qu'artistiques. Derrière ces constats marquants se cache une autre vérité, que la réalisatrice met en lumière en comparant campagnes masculines et féminines.

Si Calvin Klein ne pouvait pas être plus explicite qu'en glissant des sextos dans sa dernière campagne, c'est souvent l'infra langage des campagnes mode qui est le plus choquant. Dans la vidéo "Niño vs moda", des enfants se voient présenter des clichés pour des marques féminines, puis masculines. Leurs commentaires sont aussi explicites que les différences de traitement entre les deux sexes. Quand les campagnes masculine récoltent des "On dirait un super héros" ou "Ils étudient pour aller à l'université", les femmes, elles, ont l'air d'avoir faim ou de s'être évanouies. Belle image de la femme que nous offre les marques censées la sublimer ! L'image artistique et publicitaire construite autour de la femme n'est pas constamment aussi péjorative, mais le projet de Yolanda Domínguez soulève tout de même des interrogations majeures. La perception globale de le femme, l'influence de la publicité sur les jeunes esprits, sont-ils le prix à payer pour vendre des sacs à mains ?

À lire aussi
Buzz mode : Nicole Kidman en couv' de Vogue US déclenche les critiques
À lire aussi
365 jours de maquillage en une application, la vidéo choc de Nowness
À lire aussi
Buzz mode : La PETA US rachète des parts d'Hermès International, le feuilleton continue !
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Des enfants réagissent face aux campagnes mode, la vidéo révélatrice
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible