Une série de conférences nous livre les secrets du syndrome prémenstruel, cette période avant-règles si difficile

par

Un sommet organisé début décembre 2019 pour percer les mystères du fameux SPM

Chez Shoko, j'avais déjà hérité du badge Madame Règles en vous parlant tantôt de cup menstruelle, tantôt de protections hygiéniques lavables mais depuis quelques semaines, j'aspire à un nouveau titre : celui d'experte en cycle menstruel. Il faut dire que depuis que j'ai suivi la formation en ligne de Gaëlle Baldassari intitulée Kiffe ton cycle, je suis avide de mieux comprendre ce qu'il se passe dans le corps des femmes durant les 28 jours (en moyenne) que durent leur cycle.

Non, le cycle menstruel, ce n'est pas « juste les règles », et ça ne sert pas non plus uniquement à concrétiser une envie d'enfant (ou pas) : ce sont plus ou moins quatre semaines de fluctuations d'hormones qui nous font passer par de nombreux états, de nombreuses humeurs.

Le sommet du cycle menstruel épisode 2 : le syndrome prémenstruel

Juste avant les règles se déroule justement une phase très intéressante - la phase prémenstruelle - qui, si on y prête vraiment attention, a le don de nous chambouler et parfois même de nous ballotter dans tous les sens ! Parce que cette semaine avant les règles est une période souvent compliquée pour les femmes, l'autrice de Kiffe ton cycle a eu envie de se pencher plus en profondeur sur la question, et d'organiser une série de conférences dédiées au syndrome prémenstruel.

Comprendre ce qu'il se passe dans cette période et réconcilier les femmes avec leur corps et leur état d'esprit à ce moment-là, voilà donc l'objectif de Gaëlle Baldassari avec son 2ème sommet du cycle menstruel, cette fois-ci donc dédié au syndrome prémenstruel, aussi tendrement appelé SPM.

Des conférences complètes et variées

Du 1er au 7 décembre 2019, ce sommet 100% virtuel donnera la parole à pas moins de 20 expertes exerçant des métiers aussi variés que naturopathe, sage-femme, dermatologue et bien sûr gynécologue. A l'occasion de conférences vidéo mises en ligne sur Youtube d'une durée de 45 à 60 minutes chacune, les expertes analyseront l'impact de la phase prémenstruelle sur notre organisme, et proposerons des pistes pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Chaque jour de ce sommet portera sur un thème, et trois conférences viendront appuyer l'analyse :

  • Dimanche 1er décembre : Observons le syndrome prémenstruel
  • Lundi 2 décembre : L'impact de l'alimentation
  • Mardi 3 décembre : Manifestations physiques
  • Mercredi 4 décembre : Trouble dysphorique prémenstruel
  • Jeudi 5 décembre : Vivre le SPM
  • Vendredi 6 décembre : Psychologie du SPM
  • Samedi 7 décembre : Équilibrer le cycle
Le syndrome prémenstruel, le grand laissé pour compte du cycle

Bien qu'en moyenne, une femme vivra 500 cycles menstruels au cours de sa vie, ces périodes de 28 jours demeurent encore très mystérieuses, y compris pour la science, faute d'études sérieuses. Pourtant, il serait grand temps que l'on s'y intéresse : la moitié de la population mondiale est constituée de femmes, donc de personnes cycliques !

Encore plus, la période prémenstruelle se révèle totalement ignorée, comme si rien n'avait d'importance en dehors de la période d'ovulation. Pourtant, cette phase s'impose souvent comme la plus difficile à vivre et appréhender pour les femmes : « 20 % à 30 % des femmes ont des symptômes suffisamment intenses pour interférer avec leurs activités quotidiennes » et on estime qu'elle donnerait lieu à 150 symptômes différents, affectant aussi bien le corps que l'esprit - maux de tête, stress, irritabilité, gonflements, ballonnements... parmi les plus communs.

Sans clés pour comprendre leur cycle, identifier leurs symptômes et améliorer leur condition, les femmes continueront de vivre des périodes prémenstruelles déconcertantes, épuisantes, parfois intolérables. C'est donc ce que cherche à changer Gaëlle Baldassari avec Kiffe ton cycle d'un côté, et ses Sommets de l'autre, puisque la situation n'est pas désespérée, contrairement à ce que le manque d'informations (et parfois même l'avis de médecins) peut laisser penser.

Un sommet digital pour toutes

Créé en 2019, le Sommet du cycle menstruel avait réuni pas moins de 4100 participant·e·s pour sa première édition de juillet et Gaëlle Baldassari entend bien remettre le couvert : 4 sommets seront désormais proposés chaque année, sur des thèmes chaque fois différents.

Entièrement gratuite, la deuxième édition du Sommet du cycle menstruel dédiée au syndrome prémenstruel, est accessible après inscription sur la plateforme. Toutefois, les vidéos du jour ne pourront être visionnées que jusqu'à minuit : pour pouvoir regarder les conférences une fois le délai passé, il faudra alors opter pour un pack payant (à partir de 65€) offrant un accès illimité et intemporel aux contenus. Une conférence au prix de 3,25€, cela est loin d'être exorbitant mais surtout, après avoir eu un aperçu des dites-conférences, je peux vous assurer que ce seront 3,25€ bien dépensés.

Infos pratiques
Source : Shoko / Gaëlle Baldassari - Crédit : skynesher,Getty Images