S'inscrire
tracking
Fashion Week de Paris

Devastée défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Hier après-midi l'Espace Commines accueillait le défilé de la marque Devastée qui voit l'automne-hiver 2013-2014 dans un foisonnement de motifs. Retour sur ce petit bijou de la Fashion Week de Paris

Noir & blanc. Tel est le mot d'ordre absolu de la marque Devastée montée par Ophelie Klere et Francois Alary qui ont pris leurs quartiers au sein du très épuré Espace Commines dans le 11ème arrondissement de Paris. Des bancs blancs, sur lesquels sont posés deux cartes ainsi qu' un note book ludique à l'image des motifs créés pour les vêtements de la saison automne-hiver 2013-2014, et des murs blancs sont le théâtre de ce défilé pour lequel Devastée s'est associée à Causse, gantier depuis 1892. Ce défilé original qui joue sur les contrastes a marqué le premier jour de la Fashion Week de Paris grâce à un univers imaginatif fort dont le monde de l'enfance est le principal sujet. Personnages non loin des mythiques smileys, objets personnifiés par ce même sourire ou réinterprétation des jeux de société sont les armes de cette collection automne-hiver 2013-2014, qui prouve que le noir &blanc laisse mille et une possibilités d'expression. Entre moderne et traditionnel, Devastée nous a enchanté par une irrévérence maîtrisée où les motifs se répondent pour des vêtements terriblement graphiques.

Un catwalk sur le schéma des poupées russes a vu des mannequins au beauty look faussement ingénu se suivre, où le smoky eyes léger côtoyait des cheveux plaqués avec raie au milieu. Un faux air à Mercredi Adams ? En effet, les mannequins portaient fièrement mocassins noirs vernis, collants opaques noirs, le tout rehaussé par des robes courtes et amples, des pantalons imprimés en all over mais aussi des chemisiers où architecture esquissée et personnages forment le motif. Pour l'hiver, Devastée fait les femmes se parer de gants délicats en cuir signé maison Causse sur lesquels viennent se greffer des motifs mentaux incroyables. Les manteaux sont loose et déstructurés pour insuffler à la collection automne-hiver 2013-2014 un côté rock déjà présent au défilé Diesel Black Gold de la Fashion Week de New York. Un univers fort, des coupes justes et un air rock sont les secrets de la recette de Devastée pour notre hiver.

Crédit : devastee defile automne hiver 2013 2014 final
À lire aussi
Saint Laurent, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Nina Ricci, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Isabel Marant, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Jean Paul Gaultier, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Dries Van Noten défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Devastée défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible