Disney x Wood Wood, la collab' déjantée

par
Wood Wood x  Disney, une collab' originale

Mickey s'affiche dans une collab' Disney x Wood Wood où il est revu et corrigé à la sauce street danoise. Résultat hallucinogène !

Disney est de retour dans nos rayons ! Après la collab trendy Opening Ceremony x Disney, la fabrique de nos héroïnes préférées s'invite à nouveau sur nos vêtements. Cette fois-ci c'est la marque danoise Wood Wood qui s'approprie les dessins de notre enfance dans une collection pour le moins déjantée. Crée en 2002 par trois designers désireux de collaborer sur une collection capsule, la marque s'est développée face au succès jusqu'à devenir une griffe à part entière. L'esprit streetwear domine dans les collections de Wood Wood mais les trois acolytes ont aussi gardé leur essence collaborative et proposent de nombreuses collections capsules.

Après Eastpak, Barbour ou plus récemment Clarks, Wood Wood s'attaque à Disney ! La collection aborde l'univers Disney avec un oeil plutôt funky. Digne représentant de la dynastie, Mickey est le véritable héros de cette collaboration. Mais la pauvre souris ne s'en sort pas sans dommages. En effet, on la retrouve démultipliée mais surtout distordue pour un rendu psychédélique, presque hypnotisant. Parmi les modèles féminins on repère cette version dégoulinante du personnage sur une chemise qui évoque plus les 101 Dalmatiens que ce bon vieux Mickey et une jupe où il s'affiche tantôt gris, tantôt bleu ou encore noir.

Disney x Wood Wood, la collab' déjantée - photo
Disney x Wood Wood, la collab' déjantée - photo

Avec sa collection psyché, Wood Wood va plus loin que le simple motif comme Eleven Paris x Bambi. Mickey change d'apparence et se montre en colère sur un sweat noir et distordu sur un bonnet. Le travaille créatif de la collection Diney x Wood Wood se poursuit dans un shooting léché signé Sacha Maric qui nous fait lui aussi perdre nos repères. Une collaboration à savourer dès le 3 novembre et d'ores et en exclu chez Colette dès le 20 octobre.

Source : Wood Wood - Crédit : Wood Wood