Drunk yoga, Alien yoga, yoga nu, quand les tendances yoga deviennent du n'importe quoi

par

Oui, clairement, là on se fout de nous.

La pratique n'est pas toute jeune mais depuis quelques années, elle est montée en flèche, plébiscitée par les prêtresses du bien-être qui, à grands renforts de salutations au soleil, de chiens têtes en bas et de guerrier numéro 3, allient souplesse, méditation et renfort musculaire. Et on doit bien avouer que le yoga a tout pour nous plaire : il est élégant, efficace, relaxant, healthy et terriblement tendance. Peut-être même un peu trop... Oui, clairement, face à la naissance d'une flopée de tendances WTF, on se demande si on ne ferait pas mieux de retourner à notre bonne vielle classique posture de la montagne.

Le drunk yoga

Fin de soirée. Début d'une nouvelle ère. Celle où tu entres dans un état second, où tes jambes semblent être en coton et ton corps complètement désarticulé. Et là, tu te prends pour une acrobate olympique. Jeté de jambes, grands écarts et positions périlleuses : plus rien ne te fait peur. Oui, l'alcool détend et désinhibe tes sens. C'est à partir de ce constat qu'une poignée de professeurs de yoga, de New York à Berlin, ont exploré le concept du "drunk yoga", soit boire un coup en exécutant des positions de yoga. Pas sûre qu'après 8 peintes on puisse réaliser la posture de l'aigle les yeux fermés mais bon...

Drunk yoga, Alien yoga, yoga nu, quand les tendances yoga deviennent du n'importe quoi - photo
Le yoga alien

Si son nom peut prêter à sourire, le yoga alien est une technique de respiration on ne peut plus sérieuse. Issu du Hatha yoga, le mouvement Nauli consiste à expirer l'air en plaçant son abdomen sous la cage thoracique. Les muscles abdominaux sont ensuite contractés puis relâchés, avec un mouvement de "palpé roulé" plutôt impressionnant. Si la pratique est de plus en plus relayée sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #nauli, pour les novices, il est préférable de faire appel à un professionnel avant de se lancer dans ce type d'acrobaties musculaires. 

Le yoga nu

Alors que le nudisme a le vent en poupe, nous ne sommes pas étonnées du succès retentissant du yoga nu, une tendance lancée par l'instagrammeuse Nude Yoga Girl. Le principe ? Faire du yoga à poil, tu l'auras compris. Une démarche avant tout philosophique et spirituelle qui s'inscrit dans le mouvement body positive et qui aide à apprendre à aimer son corps tel qu'il est. Soit. M'enfin, on reste un peu sceptiques à l'idée d'exécuter un grand écart latéral dans son jardin à Courbevoie. Sympa le spectacle cela dit...

Le yoga chèvre

Faire des postures de yoga pendant qu'un bébé chèvre vous grimpe sur le dos ? Non, ce n'est pas une blague mais bel et bien le concept du yoga chèvre, une tendance qui compte toujours plus d'adhérents. La preuve, outre-Altantique, il existe des listes d'attente de 1000 personnes avant de pouvoir venir essayer le cours... Alors, tentée ?

Drunk yoga, Alien yoga, yoga nu, quand les tendances yoga deviennent du n'importe quoi - photo
Le rage yoga

Quand on évoque le yoga, on pense à tout un tas de choses apaisantes. Des fleurs de lotus, de la flûte chinoise et le bruit d'une cascade d'eau. Pas nécessairement à du gros thrash metal qui braille dans des enceintes. Pourtant, pour s'adonner au rage yoga, mieux vaut se munir de la discographie complète de Machine Head. Le concept ? Etre vénère. Méga vénère. Et déverser sa colère en musique

Drunk yoga, Alien yoga, yoga nu, quand les tendances yoga deviennent du n'importe quoi - photo

Et quelque chose nous dit que le grand n'importe quoi ne fait que commencer...

Source : Shoko - Crédit : Giphy, Unsplash - Valeriya Bozhinova