Du cannabis pour soulager l'endométriose ? C'est la piste prometteuse des scientifiques

par

Le cannabis médical aurait des effets sur cette maladie chronique touchant les femmes

Longtemps passée sous silence, l'endométriose, cette maladie qui touche près d'une femme sur 10 en France, commence doucement à se faire plus visible aux yeux du corps médical et de la population ! Dans les faits, il faut entre 7 et 10 ans pour détecter la maladie chez une patiente, la poussant à errer médicalement des années avec des symptômes allant de très grosses douleurs de règles à l'impossibilité d'avoir des enfants. Si de nombreuses recherches sont en cours, dues notamment à la grande médiatisation de ce problème n°1 chez les femmes, une a particulièrement attiré l'attention pour ses progrès significatifs !

En Espagne, une équipe scientifique de l'Université Pompeu Fabra de Barcelone a démontré que le cannabis médical pourrait aider les femmes atteintes d'endométriose. Quels ont été les tests concluants ? D'après l'AFP, les chercheur·seuses ont examiné les effets de deux principes actifs du cannabis, le cannabinoïde (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC) sur les symptômes associés à l'endométriose.

Pour reproduire les effets de la maladie sur des souris en laboratoire, ces dernier·ières ont implanté des fragments de tissu endométrial directement dans le ventre des rongeurs. Sur près d'un mois d'étude, avec une base journalière à 2mg/kg de THC par souris, les résultats ont été plus que visibles ! Ce traitement de choc soulagerait les douleurs au niveau du ventre et diminuerait la croissance du tissu endométrial (hors-utérus).

Une avancée majeure dans un océan d'incertitudes, à l'heure où cette condition n'est pas encore reconnue comme invalidante chez certaines femmes. La France retiendra-t-elle cette option comme viable prochainement ? Une expérimentation du cannabis thérapeutique devrait arriver d'ici le premier semestre 2020 en France, il ne reste plus qu'à croiser les doigts !

Source : Terra femina - Université Pompeu Fabra de Barcelone - Crédit : Pixabay, Priscilla Du Preez via Unsplash