S'inscrire
tracking
Tendances

Elie Saab, Balenciaga, les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 5

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Ce weekend on a eu rendez-vous en terres underground et classiques avec Balenciaga et Elie Saab. La Fashion Week de Paris prend un tournant intéressant

Prises de parti risquées à Paris en ce cinquième jour de Fashion Week à Paris. Les grands noms d'aujourd'hui sont Balenciaga ou encore Haider Ackermann. L'underground, le retour aux classiques et le goût du risque sont au rendez-vous de ces collections bien singulières après les collections biens sages de Dior et Loewe la veille. Retour sur les temps forts et surtout les marqueurs à retenir.

Balenciaga

Crédit : FatallFashion

Il y a quelque chose d’hautement désirable chez Balenciaga cette saison. On le sait, Demna Gvasalia est un radicale dans l’âme et se plaît à pousser dans cette direction. Alors cette saison, on augmente le volume, les volumes. C’est toujours plus gonflé et audacieux. On trouve également du sérieux dans le déconstruit. Le radicalisme de l’asymétrie apparaît sur vestes et manteaux dont les ligne boutonnièr se et le col sont aspirés côté coeur. Balenciaga c’est également la fantaisie utile. Les couleurs et les motifs ont la part belle dans cette collection aux accents diverses. La silhouette active vrille progressivement vers le tout sport et la superposition n’est dès lors plus une option. En définitive, il y a quelque chose d’hautement désirable chez Balenciaga cette saison et l’idée porter la doudoune kaki XXL avec une paire de cuissardes couleur forêt ne nous est plus saugrenue pas plus que l'idée de la superposition extrême. La fantaisie utile oui.

Haider Ackermann

De la synthèse et de la concision. Haider Ackermann nous dit en 32 looks ce de quoi sera fait l’hiver. La collection Automne-Hiver 2017/18 du créateur s’articule autour des trois dimensions : longueur, largeur et profondeur. La régularité est l’unique ligne de conduite, un comble pour le roi de la coupe asymétrique. Le corps s’étire dans de longs manteaux ou blouses aux proportions revues ou encore la taille haute du pantalon. Les manches plumées ou retroussées, des épaulettes fourrées ou marquées constituent la largeur. Enfin, la profondeur. La profondeur d’un décolleté, celle de la fente d’une jupe suggèrent l’accessibilité. Dans tous les cas cela reste discret, élégant, soit le fin mot pour définir l’hiver selon Haider Ackermann.

Elie Saab

On vient toujours chercher un peu de rêve chez Elie Saab à la Fashion Week de Paris et le designer ne faillit jamais à sa mission. Cette saison ne fait pas exception. Elie Saab Automne-Hiver 2017/18 nous plonge au coeur d’une nuit bleue et indigo. L’esprit romantique et délicat de la maison est teinté d’une esthétique rock et sombre voire clinquant. Un esprit accentué par le cuir, le velours. Le créateur s’applique à conserver une certaine élégance éternelle à Elie Saab.

À lire aussi
Lanvin, Maison Margiela, les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 2
À lire aussi
Bottega Veneta, Blumarine, Jil Sander, les temps forts de la Fashion Week de Milan Jour 4
À lire aussi
Chanel, Miu Miu, Louis Vuitton, Paul & Joe... Les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 8
À lire aussi
Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018
À lire aussi
Versus Versace, J.W Anderson, Ports 1961... Les temps forts de la Fashion Week de Londres Jour 1
À lire aussi
Ralph Lauren, Anna Sui, Michael Kors, les temps forts de la Fashion Week de New York jour 6
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Elie Saab, Balenciaga, les temps forts de la Fashion Week de Paris Jour 5
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible