En mode blogueuse : Bavardages avec The Célinette la joyeuse aventurière, au festival Mawazine

par

meltyFashion s'est rendu au Maroc pour couvrir le festival Mawazine. De nombreux blogueurs étaient présents, notamment The Célinette, une joyeuse aventurière qu'on vous fait découvrir au travers d'une interview !

Il y a peu, nous avions visité New-York en compagnie de la splendide Natalie Suarez. Aujourd'hui nous préférons nous concentrer sur notre bel hexagone, et ce, en compagnie de la joviale The Célinette. Aventurière dans l'âme, elle aime rebondir "sur le quotidien avec légèreté et humour". Curieuse et amoureuse de la vie, The Célinette s'intéresse à tout, et nous le fait découvrir avec enthousiasme sur son blog. Mode, beauté, voyages, déco... tout y passe ! Elle nous rassasie à la perfection, en nous parlant tantôt d’œuvres de photographes, ou nous conseillant la tenue parfaite pour un festival. Loin des blogueuses présentant des dizaines de photos par looks, The Célinette préfère mettre en scène de façon amusante ses tenues, ou n'hésite pas à nous présenter son test de cours de cuisine avec des poses décalées. Avec un humour et une joie de vie pareilles, The Célinette a tout pour nous séduire !

En mode blogueuse : Bavardages avec The Célinette la joyeuse aventurière, au festival Mawazine - photo
En mode blogueuse : Bavardages avec The Célinette la joyeuse aventurière, au festival Mawazine - photo

La semaine dernière, nous vous livrions notre interview de la parisienne Deedee, la reine des bons plans, au festival Mawazine au Maroc. Ce n'est pas la seule que nous avons rencontré, puisque nous avons eu l'occasion de bavarder en compagnie de The Célinette. A l'image de son blog, c'est une jeune femme pétillante, ouverte et curieuse. Elle aime partager sur les sujets qui la touchent, elle nous parle sur son blog aussi bien des festivals auxquels elle assiste (et est même bénévole, s'il-vous-plaît !), que des dernières trouvailles beauté, souvent axées sur le concept bio et naturel. Côté look, vous aimerez son style simple et féminin, soigné mais sans chichis : le look dont on rêve toutes ! Sinon, vous pouvez toujours parler avec elle des dernières box pour nos compagnons à quatre pattes, ou partir en voyage depuis votre assiette grâce à ses recommandations de restaurants un peu partout en France. Découvrez tout de suite nos bavardages avec cette aventurieuse pleine de vie, The Célinette !

meltyFashion : Parle-nous un peu de ton blog. C'est plutôt lifestyle, mode ?

The Célinette : C'est un blog lifestyle, je parle au gré de mes envies mais globalement ça peut être une bonne adresse de restaurant, ça peut être un spectacle, ça peut être aussi un peu de mode et de beauté. Mais plutôt beauté bio !

mF : Dis-nous en un peu plus sur la beauté bio, de quoi parles-tu sur ce petit créneau ?

The Célinette : La beauté bio, j'en parle de temps en temps, l'idée c'est de se poser la question de la transparence, comment c'est produit, si les normes sont respectées ou pas, sachant qu'en France on est pas hyper rigoureux dessus... Donc on peut vite avoir un label bio avec des composants pas terribles.

mF : Si tu devais nous donner des produits ou une marque coup de cœur ?

The Célinette : C'est un peu compliqué sur les marques, parce que le bio ce n'est pas très glamour sur le maquillage. Mais sinon un truc qui est hyper bien et qui ne coûte rien, c'est le gel d'aloé vera pour hydrater sa peau, en base c'est juste super et ça coûte pas cher.

mF : Pas de marque particulière ?

The Célinette : Non, pas de maque particulière, je suis plus fan de composants. L'aloé vera, l'huile de coco, les choses comme ça... Je n'ai pas aujourd'hui de marque coup de cœur dans le bio.

mF : Qu'est-ce que tu aimes dans la mode ? Les marques que tu aimes et dont tu aimes parler ?

The Célinette : J'habite à Troyes qui est quand même la ville du textile historique, donc on a toujours été bercé un peu dedans avec les sociétés, certaines qui ont réussi à se renouveler et d'autres moins bien. Globalement, j'aime bien tout ce qui est un peu vintage, donc cela va vraiment dépendre des stylistes. En ce moment par exemple j'achète beaucoup chez Kookaï. Pendant des années je n'ai pas acheté parce que ça ne me correspondait plus et là, par périodes, il y a vraiment des vêtements à la fois soit hyper modernes, soit vintage, donc je trouve mon bonheur. Sinon c'est Tara Jarmon. J'aime beaucoup Tara Jarmon. Assez classique, américain.

mF : Nous sommes à Mawazine avec les équipes de melty qui couvrent cet événement. Qu'est-ce que tu penses de ce festival, est-ce qu'il te plaît ? Qu'est-ce que tu as aimé ?

The Célinette : Alors déjà, je suis super contente de venir ! Je suis un peu honteuse, je ne connaissais pas ce festival donc je suis ravie de le découvrir. J'aime beaucoup l'idée que ce soit sur les musiques du monde, même si il y a quelques grandes stars internationales que l'on a plaisir à voir sur ce festival. Et le fait qu'en grande partie ce festival soit gratuit, je trouve ça vraiment important, car c'est avoir gratuitement accès à la culture musicale, celle du monde entier. Parce qu'en France il y a des festivals, mais non, ils ne sont pas pour moi.

mF : Il y a des choses qui t'ont plu dans ce qu'on a entendu ? Depuis deux, trois jours ?

The Célinette : Alors bah, Jennifer Lopez ! Je pense qu'il y a des gens qu'il faut voir au moins une fois dans sa vie. Après j'ai beaucoup aimé ses anciens albums et là je me demandais ce que ça allait donner sur scène. Un album bien travaillé en studio ou un clip c'est pas forcément une prestation scénique et c'était... assez bluffant. J'ai vraiment adoré.

mF : Les trois conseils pour être belle-gosse en festival ?

The Célinette : En festival j'aime bien rester un peu girly mais faut jouer sur le confort. Ça dépend de si je suis festivalière, si je travaille sur le festival, alors je prends des vêtements confortables, mais je peux me permettre des bottines quand même parce que je sais que je ne vais pas piétiner pendant cinq heures. Mais si ce sont de gros festivals comme les Solidays où je suis bénévole, j'ai essayé d'être girly une journée, j'ai compris la vie, et ensuite c'était baskets pantalon large.

mF : Juste pour l'anecdote, l'échec girly de cette journée, c'était quoi ?

The Célinette : Un truc qu'il faut savoir : il faut des chaussures fermées en festival. On oublie les chaussures ouvertes et les claquettes, on met des baskets fermées si possible montantes parce que sinon c'est juste l'horreur. Je me demandais pourquoi les techniciens avaient des vêtements hyper roots, et j'ai compris.

mF : Des conseils beauté pour un festival ?

The Célinette : Crème solaire, même si c'est un festival où il fait pas hyper soleil, on est toute la journée dehors et on marche, donc on peut vraiment se prendre des coups de soleil. Le maquillage de toutes façons, foutra le camp donc il faut pas placer trop d'espoirs là-dessus !

Source : TheCélinette