"Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins", le livre choc sur l'industrie

par
Benedetta Blancato révèle l'envers du décor de l'industrie de la mode dans "Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins"

Alors que la Fashion Week bat son plein, "Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins", le livre de Benedetta Blancato fait débat. Décrivant un univers impitoyable, le récit de cette ancienne bookeur est glaçant

Comme chaque année, la Fashion Week attire des millions de personnes, que ce soit des journalistes, des modeuses ou de simples curieux. Admirant les créations époustouflantes des stylistes du monde entier, contemplant le charisme des tops du moment et applaudissant un spectacle épatant, la Fashion Week en fait rêver plus d'un. Pourtant, c'est une toute autre version que dévoile Benedetta Blancato dans son livre choc sur l'industrie de la mode "Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins". A l'instar du film Le Diable s'habille en Prada, dont l'édition anniversaire pour les 10 ans du film est sortie en janvier dernier, le récit de cette ancienne agent de mannequins a pour but de révéler la face cachée de cet univers. Déterminée à gratter sous le vernis flamboyant de cette industrie, Benedetta Blancato raconte, à travers son expérience personnelle et de nombreux témoignages, les travers de ce milieu bien trop souvent ignorés.

"Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins", le livre choc sur l'industrie - photo

Si quelques scandales ont éclaboussé, souvenez-vous par exemple de ce mannequin, star d'Instagram qui fermait récemment son compte en dévoilant la face cachée de ses photos, Benedetta Blancato assure qu'ils ne sont que la partie émergée de l'iceberg. La journaliste qui collabore notamment avec les Inrocks, Stylist ou Marie-Claire Italie peint un milieu acerbe, où les enjeux économiques sont dominants et où le corps du mannequin se résume à une simple monnaie d'échange entre les agents, "les directeurs de castings hostiles" et le "designer blasé" , comme elle l'explique dans son roman. Alors que la Fashion Week, qui se déroule actuellement à New-York bat son plein, Benedetta Blancato décrit, à travers son récit glaçant, la mécanique perverse de ces Fashion Weeks qui font rêver des millions de jeunes filles, les faisant miroiter un monde à la cruauté insoupçonnée. Pression, harcèlement, conditions de travail plus que douteuses, "Enfer Fashion, confessions d'un agent de mannequins" de Benedetta Blancato, sorti le 13 janvier dernier, dresse un portrait glaçant de l'industrie de la mode, dévoilant un milieu épouvantable, bien caché sous son image glamour...

Source : fashionmag.com - Crédit : Prada Facebook