S'inscrire
tracking
Le rendez-vous ciné

Espèces menacées, un film sur les violences conjugales qui ne vous laissera pas indemnes

Publié par
Priscilla Brégeon-Minos
, le .
No thumbnail

Dans Espèces menacées, Alice Isaaz incarne une jeune femme qui se fait battre par son mari. Et ça nous a complètement bouleversées. Voici notre critique.

157 : c'est le nombre de personnes, hommes et femmes confondus, qui sont mortes suite à des violences conjugales en France en 2016. En Europe, près de 4 millions de femmes sont concernées. Et ça ne cesse d'augmenter. C'est ce sujet grave de grande ampleur qu'a choisi de traiter Gilles Bourdos dans son nouveau film, Espèces menacées, de sortie dans les salles ce 27 septembre. Si à la base, l'idée était de croiser différents destins familiaux compliqués, dont un fils et sa mère un peu folle, ou un père et sa fille qui est enceinte d'un homme de plus de 60 ans, c'est surtout l'histoire de Joséphine et Tomasz que l'on retient. C'est d'ailleurs sur eux que le film s'ouvre. Une scène plutôt joyeuse, car ils viennent de se marier. Mais Joséphine va vite découvrir que son nouveau mari est en réalité impulsif, jaloux, possessif et violent. 

Crédit : Mars Films - YouTube

Coupée de sa famille, harcelée physiquement et moralement, Joséphine perd le contrôle de sa vie et n'arrive pas à se sortir de cette relation toxique. Ses parents sont impuissants, ils ne savent pas quoi faire. Ils tentent de la raisonner, mais elle ne veut pas en entendre parler. Elle se laisse frapper et hurler dessus sans rien dire. Elle lui trouve toujours des excuses et puis elle l'aime, elle a peur de le quitter. Ce que beaucoup de femmes vivent, au final. Âmes sensibles s'abstenir, car si Gilles Bourdos ne montre jamais les scènes de violence, il filme les bleus et les cocards de Joséphine, et surtout son air désespéré et désabusé, retranscrit avec une telle profondeur par Alice Isaaz que ça suffit à nous retourner le coeur. 

Crédit : Mars Film

Parlons-en, d'ailleurs, d'Alice Isaaz. L'actrice française qui s'est fait connaître dans La Crème de la crème monte petit à petit, mais c'est vraiment dans Espèces menacées qu'elle s'illustre. Dans ce rôle de jeune femme fragile abusée par son mari, elle signe ici sa prestation la plus bouleversante. De celles qui ne laissent clairement pas indifférentes. Et si les autres acteurs sont tous très justes - en particulier Grégory Gadebois, qui incarne son père, très touchant - c'est vraiment Alice Isaaz qui confère au film de Gilles Bourdos toute son intensité. Préparez-vous à être secouées ! 

À lire aussi
Ces films sont passés inaperçus à leur sortie alors qu'ils sont absolument fabulous 
À lire aussi
Le Château de Verre, un film complexe et touchant à voir absolument
À lire aussi
Les bandes de filles les plus cool du cinéma, dont on aurait bien fait partie
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Espèces menacées, un film sur les violences conjugales qui ne vous laissera pas indemnes
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible