Etre Harry Potter n'a pas été toujours une chose évidente à assumer pour Daniel Radcliffe

par

La célébrité n'est pas toujours facile à gérer. 

C'est en 2001 que Daniel Radcliffe a empoigné sa baguette et mis ses lunettes d'Harry Potter pour la première fois. Le jeune garçon avait seulement 11 ans quand il a débuté cette aventure qui a changé complètement le cours de sa vie. Ensuite, il a enchaîne les tournages jusqu'en 2011 pour le dernier épisode de la saga Harry et les Reliques de la Mort deuxième partie. Au fil des années, il a grandi avec son public et s'est construit une renommée mondiale. Mais derrière la vie de rêve se cache une toute autre réalité. 

Dans une récente interview dans le cadre de l'émission Off Camera With Sam Jones, l'acteur s'est confié sur sa jeunesse qui n'a pas toujours été si magique que ça. "Les années vers la fin de mon adolescence ont vraiment été compliquées, quand je sortais dans des endroits pour la première fois et que je me sentais observé quand je rentrais dans un bar ou un pub. Pour moi, le moyen le plus rapide pour oublier que tout le monde m'observait c'était de me mettre très ivre, sauf que une fois ivre tu te dis "oh les gens me regardent encore plus car je suis soûl" et tu dois encore plus boire pour arriver à oublier ça ". 

via GIPHY

L'interprète de l'apprenti sorcier s'est aussi livré sur la pression constante qu'il ressentait :"Tu as un bon job, tu es en bonne santé, tu n'as pas vraiment le droit de ne pas être excité par tout ce qui t'arrive. Je pense que c'est une pression supplémentaire. Et d'un coup tu commences à te dire "mec si je ressens juste des émotions humaines de tristesse est-ce que ça veut dire que je fais les choses mal ? Est-ce que je ne suis pas fait pour être célèbre ?" En conclusion, il explique que c'est grâce aux personnes qui l'ont entouré et conseillé qu'il a réussi à garder les pieds sur terre

Derrière les paillettes il y a toujours des zones d'ombre. Daniel n'est pas la première star a avoué avoir eu du mal à gérer sa célébrité. Nous au moins on a d'autres problèmes mais pas celui la :) 

Source : Off Camera With Sam Jones - Crédit : Warner Bros