Exposition mode : "Balenciaga, magicien de la dentelle" voyage dans la finesse à Calais

par
Ensembles de cocktail Balenciaga, années 50

Cet été, vous avez rendez-vous avec l'histoire de la mode à Calais. Témoin privilégié de la relation entre Balenciaga et la dentelle, la Cité de la dentelle et de la mode vous invite pour un voyage dans le temps et l'excellence de la couture

La virtuosité de Cristobal Balenciaga n'as rien de légendaire. Le couturier espagnol qui a illuminé le siècle précédent de ses créations est une des fierté de la couture parisienne, comme nous le dévoilait l'exposition Fashion Mix. Dans les années 20, il a libéré le corps des femmes avec des lignes aussi structurées que confortables, redéfinit l’élance grâce à ses exigences. Car Balenciaga n'était pas un simple styliste. Tailleur de formation, il a construit des tenues aux coutures intelligentes mais aussi à l'élégance implacable. Un de ses terrains de jeux favoris était la dentelle. Elle habille ses robes, ses boléros mais aussi ses accessoires, se laisse rebroder, piquer de plumes ou de rubans. Cette passion de Balenciaga pour la dentelle, c'est un de ses haut lieux qui lui rend hommage, Calais. Jusqu'au 31 août 2015, la Cité de la dentelle de Calais explore la fusion magique entre le couturier et ce tissu d'exception.

Les petites robes noires de Balenciaga
Les petites robes noires de Balenciaga
Exposition mode - Robes de cocktail, Balenciaga
Les petites robes noires de Balenciaga
Exposition mode - Robe du soir mi-longues brodée de plumes d'autruche, Balenciaga
Les petites robes noires de Balenciaga
Exposition mode - La dentelle habille aussi les accessoires chez Balenciaga
Les petites robes noires de Balenciaga
Exposition mode - Dentelles rebrodées par Lesage
Les petites robes noires de Balenciaga

Bassin historique de la dentelle mécanique, Calais a fournit pendant près de 20 ans à Balenciaga la matière de ses tenues Haute Couture prisées de la couronne d'Espagne au gotha américain des années 20 à la fin des années 60. Loin de la sulfureuse campagne de Kate Moss et Lara Stone, Balenciaga agit en maitre des élégances. Robes de jour, tenues de cocktails, robes du soir longues, mi longues, de grand soir, boléros, tenues à transformations... Au travers des 75 modèles exposés, c'est toute une hiérarchie de l'habillement que l'on redécouvre. Une structure intimement liée à la société nous offrant une déclinaison de la créativité de Balenciaga qui ne ferme aucune porte à la dentelle. Chaque modèle est presque unique, comme le veux le domaine de la Haute Coutur, et est prétexte à une nouvelle interprétation plus perfectionniste du textile. L'art de Balenciaga, mais aussi celui des dentelliers et autres maisons de broderie se révèle dans toute sa majesté, une promenade à la croisée de ces arts d"excellence qui vaut le détour par Calais.

Crédit : Mitia Bernetel, meltyfashion.fr