Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies

par
7 habitues à perdre sur les réseaux sociaux !

Vous êtes très (trop ?) active sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter et vous ne comprenez pas pourquoi on vous blacklist ou unfollow ? Découvrez les 7 mauvaises habitudes à perdre sur les réseaux sociaux

Vous avez probablement déjà toutes un compte Google+ ou Facebook, voire un compte Twitter en plus. Si les premiers vous permettent de rester en contact avec vos amis (et de jalouser quelques filles super belles/bien foutues/bien habillées), sur Twitter on a plus tendance à raconter un peu sa vie, ses péripéties… C’est un journal intime 2.0. Et même si tout le monde prétend n’en avoir rien à faire, notre popularité sur les réseaux sociaux nous importe quand même un minimum. Quand quelqu’un vous supprime de ses amis Facebook, vous unfollow sur Twitter ou vient régler ses comptes par commentaire interposé, ça vous énerve n’est-ce pas ? Selon le site USA Today qui a interrogé des étudiants sur la popularité 2.0, voici 7 règles de base à suivre (un minimum) sur les réseaux sociaux pour ne pas vous faire d’ennemi(e)s :

La mauvaise grammaire

« Vous n’avé pa envie deux lire des status com celui-la hein ? » Et bien c’est la même chose pour vos amis/followers. Il n’y a rien de plus agaçant qu’un post avec une faute d’orthographe évidente (et entre nous soit dit : vous n’obtiendrez aucun like, ni aucun retweet en faisant des fautes). Idem pour les « Phr4ases Dan5 C3 Styl3 » ! Au pire, achetez un Bescherelle et un Bled.

Le narcissisme

Bon, chacune d’entre nous développe plus ou moins sa part de narcissisme sur les réseaux sociaux (qui choisirait une photo de profil Facebook qui ne la mettrait pas en valeur ?). C’est un peu notre vitrine professionnelle et/ou personnelle. Donc sur Facebook on évite les selfies à gogo et sur Twitter on ne retweete pas les compliments qu’on nous fait. Narcisse s’est noyé à cause de son reflet…

L’abus de PDA

PDA signifie « Public Display of Affection ». Pour celles qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare, il s’agit de l’étalage de preuves d’amour et d’affection. Et c’est d’autant plus odieux quand la relation est toute récente. Alors on évite de gonfler son entourage avec des photos niaises de weekends en amoureux et de cœurs sur murs interposés. Oui, c’est de la jalousie, et alors ?

Le point de vue politique

Aïe ! La politique est le sujet de discorde n°1 par excellence, que ce soit IRL (« In Real Life ») ou sur Internet. Alors pour éviter d’entrer dans de longs débats qui vont probablement finir par mal tourner (renseignez-vous sur le point Godwin, vous verrez), on évite d’exposer son opinion politique trop souvent. Un simple « Go Obama ! » fera largement l’affaire (même si c’est ridicule puisque vous vivez en France).

Les statuts passifs/agressifs

On a toutes nos humeurs (dues au syndrome prémenstruel ou autres raisons X ou Y), mais cela ne vous permet pas de déverser toute la haine du monde dans un statut Facebook de 10 lignes ou dans 5 tweets d’affilés. Quand vous êtes trop énervée, évitez de vous rendre sur les réseaux sociaux au risque de créer plus de conflits inutiles. Si ça ne va pas, appelez vos amis pour vous défouler ou mangez de la glace Haagen-Dazs.

Jeux, chaînes et pokes

Vous êtes forcément déjà morte une dizaine de fois pour ne pas avoir renvoyé une chaîne sur MSN. En 2013 on trouve son équivalent Facebook : l’invitation à un jeu (oui oui, Candy Crush). Lorsque 4 notifications sur 5 portent sur un jeu en ligne et non sur votre nouvelle photo de profil, ça vous agace n’est-ce pas ? Épargnez donc vos amis ! No comment sur les poke, à quoi servent-ils ?

La négativité

Les réseaux sociaux (surtout Twitter), sont un très bon moyen pour faire de nouvelles connaissances. Alors on évite de TOUJOURS râler sur TOUT. Et quand on pense du bien de quelque chose, on le dit. On évite de faire les langues de vipères via un subtweet ou un like ironique sur Facebook. Si on a quelque chose à dire on s’adresse directement à la personne concernée.

Vous voyez, survivre sur les réseaux sociaux n’est pas si difficile que ça. Il suffit juste de faire exactement tout l’inverse de tout ce que vous faisiez probablement jusqu’à présent sur Twitter et Facebook. Bon courage !

Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies - photo
Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies - photo
Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies - photo
Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies - photo
Facebook et Twitter, 7 mauvaises habitudes à perdre pour ne pas se faire d'ennemies - photo
Source : USA today - Crédit : weheartit.com, Facebook, Thomas Vergara / Nabilla Benattia, Twitter Mischa Barton, candy crush, Instagram / Rihanna, Twitter

1 commentaire
  • Je di ke c vrai on na ps besoin de la viie des enfin mii je men fou sauf au star mes pas nabilla er thomas e fin moi je men fou de leur life ♡♡♥♥