Fais tes valises, voici les villes les plus agréables où vivre dans le monde

par

Là bas, il y a des châteaux et du chocolat chaud

Qui l’eut cru ? Melbourne, c’est fini. Après sept longues années de hype, la capitale Australienne lâche sa couronne et se retrouve détrônée par Vienne qui devient officiellement la ville la plus agréable au monde pour y vivre. En même temps, c’est vrai que se gaver de chocolats chauds-chantilly et visiter des châteaux c’est pas vraiment dégueu comme programme du dimanche. Mais soyons honnête si la métropole autrichienne remporte tous les suffrages c’est pour d’autres raisons.

Comme chaque année, le classement a été établi par l’hebdomadaire anglais The Economist. La sélection s’est faite à partir d’une trentaine de critères rigoureux tels que le taux de criminalité, le risque d’attaque terroriste, l’offre culturelle et de service, le niveau d’éducation, les infrastructures proposés et bien d’autres. L’ensemble des ces indicateurs permettant au final de déterminer les conditions de vie des habitants.

Si Vienne arrive en tête, elle est suivie de près par Melbourne puis Osaka (Japon) sur la troisième marche du podium. Viennent ensuite Calgary (Canada), Sydney (Australie), Vancouver (Canada), Toronto (Canada), Tokyo (Japon), Copenhague (Danemark) et Adelaïde (Australie). A première vue, ça sonne comme une évidence : « chéri, fais tes valises. On déménage ! ». L'Australie, le Japon et le Canada nous tendent les bras et sont des destinations qui donnent envie de voyager.

Quant à la France, bad news… Si les touristes plébiscitent encore Paris, ses habitants semblent franchement moins à la fête. Incompréhensible (ou pas), la ville est en 19ème position sur les 140 villes ayant participé au classement. Le métro, les pigeons et les parigots ronchons n’auront pas su séduire le jury..

Enfin en derniers de la classe, on retrouve des villes comme Damas, la capitale syrienne, Dacca (Bangladesh), Lagos (Nigéria), Karachi (Pakistan) et Port-Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée).

Source : Shoko - Crédit : Jacek Dylag / Unsplash