S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Faites pas genre, une étude prouve qu'on n'apprend pas de nos ruptures

Publié par
Chloé Villemant
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Faites pas genre, une étude prouve qu'on n'apprend pas de nos ruptures

Les bonnes et les mauvaises habitudes dans un couple seraient toujours les mêmes, qu'importe le partenaire

L'histoire se répète-t-elle vraiment ? Des recherches scientifiques de l'Université d'Alberta ont démontré une chose importante qui pourrait changer la donne sur notre façon de voir les relation. Nos histoires d'amour ont beau avoir l'air différentes d'un partenaire à un autre, il semblerait que la dynamique du couple ne bouge vraiment jamais ! Loin de nous l'idée de vous faire rester célibataire pour le restant de vos jours, il est plutôt de comprendre les mécanismes ancrés en nous pour mieux sceller les tenants et aboutissants d'un tel constat !

Cette nouvelle étude, faite sur 554 personnes en Allemagne au cours des 8 dernières années a révélé que de nombreux schémas relationnels, comprenant les bonnes et mauvaises habitudes dans un couple, étaient répétés de nombreuses fois. Comprenez par là : Une rupture n'est pas synonyme d'une relation différente avec une autre personne, bien au contraire.

Selon Matthew Johnson, l'un des auteurs des recherches, la phase « lune de miel » peut être trompeuse. La personne en question pense entrer dans quelque chose de tout nouveau, mais au plus profond d'elle, elle n'a pas changé. Elle répètera donc les mêmes schémas.

Heureusement pour nous, tout n'est pas perdu ! En effet, selon les chercheurs, la solution est à trouver en nous-mêmes, en opérant un changement profond et se posant les bonnes questions pour continuer à avancer. Alors, avez-vous fait la même constatation de votre côté ?

À lire aussi
Dis moi quand tu es né·e et je te dirai si t'es du genre infidèle
À lire aussi
Arrêtez de le chercher, le bonheur ne reposerait que sur 2 choses : le cul et le dodo
À lire aussi
Voici le nombre d'heures que l'on devrait dormir selon notre âge
À lire aussi
Faire dodo ensemble c'est old school, voici la nouvelle pratique barrée de la GenZ
À lire aussi
Qui l'eut cru, les mecs seraient plus sensibles au travail que les meufs
À lire aussi
Voilà les clés pour un couple qui dure selon des psychologues
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Faites pas genre, une étude prouve qu'on n'apprend pas de nos ruptures
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible