Fashion Week de Londres : Burberry, Erdem, Christopher Kane, récap' fashion

par

Burberry, Erdem, Christopher Kane honoraient l'avant-dernier jour de la Fashion Week londonienne ce 19 septembre. Audace et inspirations historiques au rendez-vous !

Après Topshop Unique, Mulberry et Paul Smith, la Fashion Week de Londres continue de nous en faire voir de toutes les couleurs ! Ce lundi, les catwalks n'ont pas ménagé nos mirettes, nous embarquant dans un étrange voyage dans le passé. Entre la collection régressive de Christopher Kane, nous ramenant tout droit en enfance, celle d'Erdem inspirées des années 1600 ou encore Burberry et son voyage à travers les siècles, difficile de se souvenir en quelle année nous sommes. Et comme si nous n'étions pas suffisamment désorientées, voilà que les saisons nous jouent elles aussi des tours ! Une journée de LFW qui vaut le détour...

Erdem

Difficile pour le commun des mortels d'apercevoir la référence historique derrière la collection Printemps-Été 2017 de la maison Erdem. Mais pourtant, c'est bel et bien le naufrage d'un navire Anglais dans les années 1600 qui a inspiré le designer - surtout parce qu'il y avait à son bord la garde-robe de la comtesse de Roxburghe. Mêlant le style victorien propre à la griffe britannique et l'inspiration des robes du soir de l'amie de la Reine Henriette Marie de France, on retrouve les imprimés floraux et injections de silver chers à Erdem. Les volants, froufrous, mousseline de soie et dentelles fines sont également toujours présents, accompagnés de détails plus inattendus tels que des rubans maxi noués sur la poitrine ou les épaules, et d'étranges capelines noires tombant sur le visage. Encore une fois, le rêve se poursuit avec Erdem, qui parvient à nous faire voyager dans le temps - et à parfaire nos connaissances historiques.

Fashion Week de Londres : Burberry, Erdem, Christopher Kane, récap' fashion - photo
Christopher Kane

Elle a fait des collages d'images, épinglé ses pins à tout-va, dessiné de grosses fleurs, gribouillé au marqueur, découpé ses vêtements et chaussé ses Crocs. La femme Christopher Kane est retombée en enfance le temps du défilé Printemps-Été 2017, qui se tenait ce lundi à Londres. Marchant dans les pas de sa collection SS16, le designer anglais s'est attaché à poursuivre l'écriture de sa muse estivale régressive, exacerbant l'ADN farfelu de sa griffe. Parfois, les silhouettes quittent leur habit puéril pour des tenues plus matures, érotisées par des robes aux jeux de transparence exagérés, du lamé argenté et des dentelles opaques. Double, la femme Christopher Kane nous invite à appréhender la mode de manière plus libre et à oser expérimenter avec toutes les facettes de notre personnalité.

Fashion Week de Londres : Burberry, Erdem, Christopher Kane, récap' fashion - photo
Burberry

Après Tommy Hilfiger à la Fashion Week de New York, le see now buy now se poursuit sur le podium du défilé Burberry, qui présentait non pas sa collection Printemps-Été 2017, mais bien les vêtements de l'Automne-Hiver 2016/2017 hier à Londres. Inspiré par le roman de Virginia Woolf "Orlando", Christopher Baley balaye différentes époques au fil des silhouettes, gardant pour maître-mot la décontraction au travers de pyjamas de satin à l'Anglaise. Portés en ensembles chemise et pantalon, ils se déclinent aussi en robes de chambres ouvertes et ceinturées, superposées à des chemises rayées à manches volantées ou encore des vestes d'inspiration militaire. Un mix & match détonant, que le directeur artistique pousse à son paroxysme en osant les motardes en cuir et les sacs à gros maillons colorés, clin d’œil à l'audace du style britannique moderne. Définitivement, Christopher Bailey n'a pas peur de bouleverser les codes !

Fashion Week de Londres : Burberry, Erdem, Christopher Kane, récap' fashion - photo

Fidèle à sa réputation, la semaine de la mode londonienne n'a pas manqué de nous ébahir et de défier les codes établis. La Fashion Week de Milan qui se profile à l'horizon sera-t-elle aussi audacieuse ? Réponse du 21 au 26 septembre !