Fashion Week de Londres : Burberry Printemps-été 2016, c'est maintenant sur Snapchat et Instagram

par

Burberry nous surprend en investissant les réseaux sociaux pour livrer son défilé en exclu sur Snapchat. Un petit bijou 2.0 que l'on décrypte presque en simultané

On découvrait avec bonheur les looks de la collection Topshop Unique Printemps-été 2016, mais c'est le défilé Burberry que nous décryptons de suite car livré en direct sur Snapchat il y a quelques minutes. Avec la rapidité des réseaux sociaux, tout le monde était sur le qui-vive et pour cause avec un défilé de cette envergure, la connectivité est une nouvelle arme de séduction. D'ailleurs en parlant de séduction, c'est un spectacle créatif de couleurs douces qui se jouait chez Burberry il y a quelques minutes. Avec des tons crèmes sur une bonne partie de la collection, Burberry dresse le portait de filles et de garçons faussement propres sur eux. Sages à leur manière - c'est-à-dire assez rock - ces anges stylés se pavanaient en robes fluides et longues accompagnées de sandales à plateformes cernées de grosses chaînes dorées ou encore de petites robes très courtes avec taille tombante, style baby doll. Cette juxtaposition de codes rocks puis romantiques nous confirme une nouvelle fois notre addiction à Burberry.

The #BurberryShow comes to a close as models walk out for the finale of FUNCTIONREGALIA #LFW

Une photo publiée par Burberry (@burberry) le

Force est de constater que Burberry met une fois de plus la fashion sphère en émoi. Avec ses silhouettes désinvoltes avec pièces aux détails chiadés, Burberry fait dans le mix and match d'émotions mais aussi de matières. La fluidité vient rencontrer la broderie disséminée par touches pour ne pas être trop sage ou alors combinée à des décolletés plongeants pour une harmonie stylée et sexy. La fleur vient encore chatouiller les pièces de Burberry par all over comme sur le trench court printanier noir & blanc ou de façon plus psychédélique avec des détails argentés, posée en gros motifs sur une pièce noire. Quand le court se joue sur un premier tiers de la collection, on voit plus long sur un second avec des volumes transparents et vaporeux, comme lors d'une danse. Mais une danse plutôt dark car ponctuée de longues vestes très rigides pour contraster avec la légèreté des robes, données à nous comme des pièces de lingerie délicates.

Bom dia #burberry #lfw

Une vidéo publiée par lucianeangelo (@lucianeangelo) le

Si Mary Katrantzou nous a charmé avec son défilé printemps-été 2016 à la Fashion Week de Londres, le défilé de Burberry a réveillé les réseaux sociaux avec grâce et force. Prenant possession d'eux avec son ballet romantico-rock, Burberry met la barre haut. Pour le dernier tiers de la collection ce sont les robes plus structurées, plus rigides, comme des armures qui nous sautent aux yeux. Tantôt dans un vieux rose charmant se dépliant pour laisser transparaître les détails ajourés, tantôt jaune passées avec une féminité affirmée par des motifs qui semblent être en relief, ces robes Burberry sont de petits bijoux. Certes l'uniforme chic et officiel de Burberry se veut être le trench-coat, pour ce printemps-été 2016 c'est l'accessoire qui définit le style avec un sac à dos noir large avec deux poches sur les côtés et qui se porte très bas, attitude rock oblige. Enfin, pour le make up Burberry choisit la bouche comme terrain de jeu avec un prune mordu foncé, mis en évidence par le nude du reste du visage. Surprenant, comme toujours, le défilé Burberry est à retrouver en petites touches sur leur compte Instagram officiel...