S'inscrire
tracking
Fashion Week de Londres

Fashion Week de Londres : Mulberry, le défilé Automne-Hiver 2016/17

Publié par
Julie PANDO
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Mulberry signe son retour lors de la Fashion Week de Londres Automne-Hiver 2016/17. La maison britannique puise dans l’héritage de son pays, de Shakespeare au rock, sous la bonne influence de Johnny Coca, son nouveau directeur artistique

Avec son défilé Automne-Hiver 2016/17, Mulberry marque un véritable retour pour la maison anglaise. En effet, ce défilé présenté à la Fashion Week de Londres est le premier de Johnny Coca, le tout nouveau directeur artistique de la maison anglaise. Alors qu’un peu plus tôt dans la journée, le show Mary Katrantzou Automne-Hiver 2016/17 mixait passé et futur, Johnny Coca préfère se concentrer sur les racines de son pays. "Inspirée par les personnages de Shakespeare et les détails de l’héritage britannique", la collection Mulberry Automne-Hiver 2016/16 fait ainsi acte d’un véritable retour aux sources. Un voyage qui ne se traduit tout de même pas sans quelques mélanges bien orchestrés. Johnny Coca démontre une maîtrise parfaite du tailoring, à l’aide de pantalons à pinces, de capes et de longs manteaux aux coutures apparentes. Le tout décliné dans des teintes sombres, privilégiant navy, prune et kaki. Cependant, des touches de couleurs vibrantes pointent le bout de leur nez et tranchent ainsi les premiers looks du défilé Mulberry Automne-Hiver 2016/17.

Plus les silhouettes passent, plus on observe une distillation vestimentaire sur le podium Mulberry Automne-Hiver 2016/17. Cela commence par un renversement de situation, où les longs pardessus laissent leur place à une micro veste qui tient plus du boléro, portée sur une maxi-chemise imprimé de roses. S’en suit un modèle bleu déboutonné se faisant voir sous un perfecto style biker. Masculin et féminin se conjuguent sur le défilé Mulberry Automne-Hiver 2016/17, comme sur ce chemisier boutonné jusqu’au col accompagné de bretelles, arborant des manches victoriennes à souhait. Un détail qui fait écho aux cols à jabots ornant plusieurs pièces de la collection, bien loin du mouvement punk vu sur le podium Marc Jacobs Automne-Hiver 2016/17 lors de la Fashion Week de New York.

Le déshabillage decrescendo poursuit son chemin chez Mulberry Automne-Hiver 2016/17. Rapidement, capes en drap de laine et manteaux en peu de mouton sont remplacés par des parkas et des bombers imprimés. Le cuir s’assouplit, que ce soit sur une jupe midi plissée ornée de pastilles, un modèle asymétrique, une robe-chemise ou un pantalon feu de plancher. Fentes et découpes façon filet accompagnent la transparence grandissante qui apparaît sur les silhouettes imaginées par Johnny Coca. Les robes raccourcissent, les décolletés plongent et la dentelle fleurit tandis que les teintes vives prennent le dessus sur leurs compatriotes plus sombres. Si noir il y a, il brille de mille feux grâce à des pierres brodées. Impossible de conclure cet article sur le défilé Mulberry Automne-Hiver 2016/17 sans évoquer l’impressionnante collection de sacs et de chaussures, ces dernières ancrant bien la démarche décidée un brin dansante des mannequins sur le podium. Grâce à Johnny Coca, Mulberry est bel et bien de retour dans le circuit.

À lire aussi
Fashion Week de Londres : Burberry, le défilé Automne-Hiver 2016/17
À lire aussi
Fashion Week de Londres : Vivienne Westwood, le défilé Automne-Hiver 2016/17
À lire aussi
Fashion week, l'infographie Stylight sur les différences Paris-Londres
À lire aussi
Lottie Moss, Suki Waterhouse... toutes au défilé Topshop Unique à la Fashion Week de Londres
À lire aussi
Fashion Week de Londres : Alexander McQueen, le défilé Automne-Hiver 2016/17
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Fashion Week de Londres : Mulberry, le défilé Automne-Hiver 2016/17
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible