Fashion Week de Milan : Bottega Veneta, Jil Sander, le récap' fashion

par
Le défilé anniversaire de Bottega Veneta à la Fashion Week de Milan

Bottega Veneta souffle ses bougies à la Fashion Week de Milan, tandis que Jil Sander nous séduit avec ses plis. Place à notre nouveau récap’ fashion

Vendredi, Versace et Giorgio Armani montraient leurs nouvelles collections à la Fashion Week de Milan. Hier, ce sont deux autres habitués de la ville italienne qui sont entrés dans la danse du printemps-été 2017. Cette journée de mode marquait un grand moment pour Bottega Veneta. La marque avait en effet beaucoup de choses à célébrer. Tomas Maier, le directeur artistique de la maison, n’a pas déçu avec un défilé anniversaire des plus réussis. Rodolfo Paglialunga a également fait du beau travail pour Jil Sander lors de cette Fashion Week de Milan. Découvrez-le tout de suite dans notre récap’ fashion du jour.

L'anniversaire de Bottega Veneta

Le défilé Bottega Veneta printemps-été 2017 fait l’objet d’une double célébration. Non seulement il marque les 15 ans de Tomas Maier à la direction artistique, mais il permet surtout à la maison italienne de souffler ses 50 bougies. Un demi-siècle de création qui fait toujours de la sophistication son maître mot. Pour marque le coup, la marque de luxe a fait défilé plusieurs générations de grands mannequins : Malgosia Bela, Eva Herzigova, Adriana Lima, Karen Elson, Grace Bol, Aymeline Valade, Julia Nobis, Bella Hadid, Ajak Deng, Edie Campbell, Lexi Boling, Joan Smalls, Mica Arganaraz, Vittoria Ceretti. Gigi Hadid cloue le spectacle, bras-dessus bras-dessous avec Lauren Hutton, vraie légende des podiums. De plus, Bottega Veneta fait défiler femmes et hommes en même temps pour la première fois.

Du côté de la création, la collection Bottega Veneta privilégie une simplicité élégante à l’aide de matières triées sur le volet. Tomas Maier ne plaisante pas avec le luxe et fait appel à des artisans pour travailler les détails des tenues. Il présente des silhouettes féminines en longueur, à taille marquée. Une certaine fluidité donne parfois du mouvement aux tenues. Des tops légers en maille côtelées accompagnent des pantalons à pinces feu de plancher ou des jupes taille haute évasées. Impression croco, plissés discrets et valse de boutons se font une place sur des manteaux, costumes, veste courtes ou robes midi. On craque particulièrement pour un duo haut en couleurs façon trench. Une forme qui est reprise sur plusieurs créations. Encore une fois, Bottega Veneta nous fait une belle démonstration d’élégance.

Les plissés de Jil Sander

Rodolfo Paglialunga joue des épaules avec le défilé Jil Sander printemps-été 2017. Celles-ci sont amplement exagérées sur le podium de la Fashion Week milanaise. Le créateur revisite le costume masculin à rayures tennis et privilégie les coupes oversize. On est bien loin des inspirations Renaissance, gipsy ou amérindiennes de Gucci, Alberta Ferretti ou Roberto Cavalli lors de cette Fashion Week de Milan. Chez Jil Sander, Rodolfo Paglialunga démontre une bonne maîtrise des volumes. Il met le plissé à l’honneur, comme l’illustre parfaitement une succession de robes fourreau aux épaules rondes. Les plis se dévoilent dans une matière légère qui contraste avec le cuir qui les accompagne. Douceur et chaleur s’harmonisent sur le podium Jil Sander printemps-été 2017.

Avant de clôturer ce récap’ fashion, on vous conseille de faire un tour du côté d’Aquilano.Rimondi, dont la collection printemps-été 2017 mixe masculin et féminin. Le défilé Philosophy Di Lorenzo Serafini fait la part belle à une allure bohémienne romantique et sensuelle.

Crédit : Youtube Fatale Fashion III