Fashion Week de Milan : Dolce & Gabbana, Marni, Missoni, le récap' fashion

par
En backstage du défilé Marni printemps-été 2017 à Milan

C'est l'heure du récap' fashion ! Hier, la Fashion Week de Milan a accueilli les défilés printemps-été 2017 de Dolce & Gabbana, Marni, Missoni et Salvatore Ferragamo

Les italiens ne se reposent pas sur leurs lauriers le dimanche. Encore moins en pleine Fashion Week de Milan. La journée de dimanche a été remplie de défilés aux front rows bien fournis et aux collections colorées. Alors que Bottega Veneta et Jil Sander inauguraient les shows du week-end, ils ont laissé la place à leurs compatriotes. Dolce & Gabbana, Marni, Missoni mais aussi Salvatore Ferragamo ont dévoilé ce qu’ils nous réservaient pour le printemps-été 2017. De l’exotisme de l’un à l’expérimental de l’autre, en passant par quelques extravagances, il y avait du spectacle. Place au récap’ fashion.

Dolce & Gabbana

La maison italienne nous embarque pour une virée sous les tropiques à la Fashion Week de Milan. Intitulée "Tropico Italiano", la collection printemps-été 2017 de Dolce & Gabbana se pare d’une bonne dose d’exotisme. Cette saison, la marque opère une stratégie de séduction de la génération Y. Le front row du défilé inclut Sofia Richie, Zoey Deutch, Cameron Dallas, Jamie Campbell Bower, Sarah Snyder, Sistine Stallone, Rafferty Law ainsi que le clan Smith (Lucky Blue, Pyper America, Daisy Clementine et Starlie). Même chose sur le podium, qui accueille les mannequins et instagirls Hailey Baldwin, Taylor Hill, Sara Sampaio, Stella Maxwell, Romee Strijd et Elsa Hosk.

Vivacité, jeunesse et enthousiasme sont au rendez-vous sur le défilé Dolce & Gabbana printemps-été 2017. Avant de dévoiler leur nouvelle collection, les deux créateurs invitent des danseurs sur le podium. S’en suit un festival de textures et de couleurs. Mettant les millenials à l’honneur, la collection tropicale de Dolce & Gabbana fait la part belle à l’audace et distille des touches d’extravagance sur les tenues. Le duo de designer ne fait pas dans la discrétion, à renforts d’épaules exagérées, pluies de sequins et autres ornements hauts en couleurs. Des fleurs, des cocktails et des glaces se posent sur des robes midi, des mini jupes ou des costumes loose. Les accessoires n’ont rien de secondaire chez Dolce & Gabbana : lunettes de soleil, headbands et autres bijoux sont loin de passer inaperçus.

Salvatore Ferragamo

C’est sans directeur artistique que la maison Salvatore Ferragamo présente sa collection printemps-été 2017 à la Fashion Week de Milan. Sur le podium, on découvre des silhouettes féminines et élégantes, mêlant énergie et fraîcheur sur fond d’une certaine décontraction. Les coupes restent relativement près du corps, tout en lui laissant la place de bouger tranquillement. Le mouvement des tenues colorées est accentué à l’aide d’ourlets volants. On observe un mix and match de matières, à grands renforts de maille et cuir légers, dentelle et broderies anglaises. Manches ballons et forme fourreau s’associent, tandis que des robes florales se drapent et des costumes sont revisités.

Marni

Consuelo Castiglioni n’a rien perdu de son goût pour l’expérimental. Elle le prouve une fois de plus à travers son défilé Marni printemps-été 2017. Après le glamour de Versace et Girogio Armani à la Fashion Week de Milan, la créatrice italienne construit des silhouettes en longueur ayant un certain penchant pour le fonctionnel. N’ayant pas peur d’en faire trop, Consuelo Casatiglioni par ses tenues de ceintures armées de sacs comme des poches énormes. Jouant avec l’oversize, elle donne de l’amplitude aux manches et travaille la matière à l’aide de plissés, basques, asymétries, fentes et liens. Cela lui permet de reconstruire les basiques trench, chemise blanche ou costume selon ses préférences.

Missoni

Il n’y a qu’un seul mot d’ordre sur le défilé Missoni printemps-été 2017 : la simplicité. La maison italienne préconise de vivre l’instant présent et de profiter du confort à grands renfort de maille lurex très fine. Couleurs et imprimés fusent sur le podium, étalés sur toutes sortes de longueurs. Petites robes d’été, maxi gilets, mini jupes, longues combinaisons évasées ou micro bikinis se succèdent joyeusement. Beaucoup arborent des rayures, marque de fabrique de la dynastie Missoni. Le mix and match est de rigueur et les superpositions se font sans prise de tête. Une tunique, un pantacourt et voilà. On noue éventuellement un pull autour de la taille. Bref, la saison estivale s’annonce douce et tranquille avec Missoni.

On vous recommande également la collection funky et décalée de Dsquared², le graphisme architectural d’Arthur Arbesser et les silhouettes travaillées de MSGM également dévoilés dimanche à la Fashion Week de Milan.

Source : instagram.com/dolcegabbana ; instagram.com/marni ; instagram.com/ferragamo ; instagram.com/missoni ; vogue.com ; wwd.com - Crédit : Instagram Marni